Articles avec #plats complets tag

Publié le 23 Mars 2017

bun's boat pain géorgien perrine cuisine

Une idée repérée chez La Cuisine de Djouza : les Khachapuri ou pains géorgiens à ma façon. La recette m'a plu, elle était pleine de fromage... Et comme on revenait du Jura avec du bon Comté 6 mois en stock, je n'ai eu qu'une envie, tester une version à ma façon !

Une amie intolérante au gluten m'ayant appris qu'elle viendrait avec son compagnon, j'avais comme une envie de buns... Qui s'est transformée en ces "bun's boat", à mi-chemin entre la pizza, le bun's... et cette fameuse inspiration géorgienne (dont je ne me risquerais pas à écorcher une seconde fois l'orthographe ^^) !

Pour plus de gourmandise, j'ai caché dans les bords de chaque bun's boat un bâtonnet de fromage. Pour cela, il suffit de replier la pâte sur le bâtonnets ; on obtient en même temps la forme caractéristique de "bateau".

bun's boat perrine cuisine

Pour 4 pains (les quantités ne sont pas énormes) :

Pour la pâte (selon la recette de ma pâte à buns) :

  • 200g de farine d'épeautre Farin'Up
  • 50g de maïzena
  • 1/2 sachet de levure déshydratée (ou 12g de levure fraîche)
  • 15g de beurre mou
  • 1 petit verre d'eau
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture:

  • 4 tranches de jambon blanc
  • 150-200g de comté (il ne faut pas hésiter à y aller sur la quantité de fromage, ça fond bien, et j'ai eu la main trop légère)
  • sel, poivre

-

Délayer la levure dans le lait tiède.

Pétrir ensemble tous les ingrédients de la pâte pendant 5-10 minutes.

Laisser reposer 1h30 à 2h dans une pièce chaude.

 

Préchauffer le four à 200°.

Diviser la pâte en 4. Etaler succinctement chaque pâton avec un rouleau à pâtisserie de façon à obtenir 4 cercles.

Déposer chaque tranche de jambon sur un disque de pâte.

Découper 8 bâtonnets dans le comté, de la taille d'une longueur de cercle, un peu en décalé du bord (ceci est très conceptuel ^^). Râper le reste.

Sur 2 côtés de chaque disque, déposer un bâtonnet de comté et replier la pâte de façon à obtenir un bord.

A l'aide d'un peu d'eau, faire adhérer les 2 extrémités de pâte de façon à obtenir une forme comme un bateau.

Ecarter légèrement les 2 bords garnis de comté de façon à faire apparaître une plus grande surface au centre.

Garnir de comté râpé.

Enfourner pour 10-15 minutes, jusqu'à ce que le fromage soit bien fondu et la pâte croustillante.

Déguster immédiatement avec une salade verte.

"Bun's boat" à la farine d'épeautre, comté et jambon

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Plats complets, #Quiches et feuilletés

Repost 0

Publié le 24 Février 2017

Salade quinoa

C'est l'un de ces déjeuners que je me plais à réaliser pour moi-même. Plutôt vite fait, et parfait pour la compo d'une lunchbox !

--

Pour 1 personne :

  • 50g de méli-mélo de quinoa Farin'Up
  • 25g de lentilles blondes
  • 150g de germes de soja fraiches ou quasi une petite boîte
  • Graines de sésame torréfiées
  • 1/2 endive (facultatif)

 

Pour la vinaigrette :

Salade quinoa

Faire cuire le quinoa pendant 10-15 minutes dans 3 fois son volume d'eau froide. Egoutter et réserver.

Rincer les lentilles et les faire cuire 20 minutes dans 3 fois leur volume d'eau froide.

Pendant ce temps, préparer la vinaigrette :

Mélanger l'huile d'olive au citron, le vinaigre et le miel. Lorsque le mélange est bien homogène, ajouter la crème de sésame, puis l'ail haché finement, sel et poivre.

Lorsque les lentilles sont cuites, les égoutter et les mélanger encore chaudes à la vinaigrette bien homogène.

Ajouter le quinoa, les germes de soja préalablement rincés et égouttés, ainsi que les graines de sésame, mélanger et servir dans une assiette.

Ajouter quelques endives coupées en lamelles dans le sens de la longueur.

Déguster.

Salade tiède de quinoa en méli-mélo et lentilles blondes, vinaigrette à la crème de sésame
Salade tiède de quinoa en méli-mélo et lentilles blondes, vinaigrette à la crème de sésame

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #Entrées et salades, #plat végétarien

Repost 0

Publié le 16 Février 2017

Oeuf cocotte Perrine cuisine

La période est chaotique. Si mes repas sont plus rapides à confectionner, il n'en sont pas moins sympathiques à mon goût. J'oscille entre l'envie de publier, et l'impuissance de photos d'une qualité à la limite de l'exécrable ; je ne prends ni le temps de la présentation, ni celui d'obtenir une lumière satisfaisante. La semaine dernière sans publier fut une nouvelle remise en question comme il y en a déjà eu : quel est le sens que je veux donner à Perrine cuisine ? Montrer plus de recettes, et présenter des visuels de piètre qualité (j'en ai plein en stock ^^) ? Ou reprendre en main l'envie, non de cuisiner, mais de bloguer, celle de partager des plats qui me semblent appétissants dans cet espace que j'ai toujours souhaité convivial et d'échange entre passionnés de la cuisine ? Ai-je vraiment envie de continuer ? Si la période est compliquée sur le plan perso (maison toujours en travaux), une petite voix me répond "oui, toujours" ! Et puis pour tous les gourmands, on a beau aimer manger, le beau compte justement, malgré tout ! Le choix est fait, je ferai des efforts sur la qualité des photos si je tiens à présenter mes recettes bonnes mais moches ;-) Et pourquoi pas aussi essayer de m'améliorer sur ce plan ? La photographie, et davantage encore la photographie + le stylisme culinaires, est un univers à part entière dont je ne connais qu'une infime partie et qu'il me plairait d'explorer. L'écrire ici devrait me motiver à passer à l'action (en toute relativité, hein, je ne ferai jamais des miracles, c'est une sensibilité avant tout, que je ne suis vraiment pas certaine d'avoir !) ;-) 

Pour l'heure, j'ai quelques recettes autour des délicieux produits de mes partenaires à vous présenter. Ne concevez pas ces présentations comme de la publicité : pour moi, je vois cela comme un booster de créativité, pour vous les aventuriers du goût, des (re)découvertes de produits qui twistent les plats traditionnels ! Aujourd'hui, une nouvelle utilisation du son de blé avec l'huile d'olive pour un crumble rigolo sur un oeuf cocotte tout simple (et pour lequel j'ai zappé la cuisson au bain-marie, le contenu de poireaux étant très copieux, je n'ai pas vu l'intérêt de la technique dans ce cas précis). Assez parlé (cela faisait longtemps, tiens !), go pour la recette !

Oeuf cocotte Perrine cuisine

Pour 2 personnes

  • 2 œufs
  • Sel à la truffe
  • Poivre du moulin

Pour la fondue de poireaux :

  • 1 poireau
  • 1 échalote
  • 2 CS de vinaigre balsamique à la truffe

Pour le crumble :

 

Préchauffer le four à 200°.

Eplucher et émincer finement l'échalote.

Laver et couper en carrés les poireaux.

Faire revenir l'échalote et le poireau dans une poêle huilée sur feu moyen pendant 5minutes en remuant régulièrement, puis couvrir et poursuivre la cuisson à couvert pendant 15 minutes en mélangeant de temps en temps.

Déglacer au vinaigre balsamique, bien remuer et répartir dans deux ramequins.

Casser un œuf dans chaque ramequin.

A part, mélanger le son de blé avec l'huile et émietter grossièrement l'ensemble sur les œufs.

Enfourner pour une dizaine de minutes. Le blanc doit être tout juste pris et le jaune encore bien fluide.

A la sortie du four, saler légèrement au sel à la truffe et ajouter un tour de moulin de poivre.

Déguster aussitôt avec des mouillettes de pain de campagne légèrement toastées.

 

Oeuf cocotte Perrine Cuisine

{Edit du 17/02/17} Pour une version in english, mon partenaire Huile des Orgues me fait le grand honneur d'avoir traduit ma recette et de l'avoir publiée sur son blog à la suite de recettes de chefs : shirred eggs with leek and truffle.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 3 Février 2017

burger poireau

Un burger qui renverse les codes comme c'est de plus en plus le cas, librement inspiré d'une recette du livre Veggie, je sais cuisiner végétarien de Cléa. Une autre façon de se faire plaisir...

--

Pour 2 personnes :

  • 2 grandes tranches de pain de campagne (ou 4 petites)
  • 1 poireau
  • 60g de lentilles corail
  • 1 oeuf
  • 1/2 oignon
  • 2 CS de son d'avoine Farin'Up
  • 4 noix décortiquées et grossièrement concassées
  • Sel, poivre
  • Roquefort

burger de poireau

Préchauffer le four à 180°.

Faire cuire les lentilles corail 15 minutes dans 3 fois leur volume d'eau (non salée).

Eplucher et émincer l'oignon.

Laver le poireau, l'émincer finement.

Faire revenir doucement l'oignon avec le poireau dans une sauteuse chaude huilée pendant 10-15 minutes.

Mixer les lentilles corail égouttées avec le mélange poireau et oignon. Ajouter l'œuf battu, le son d'avoine, les noix. Saler et poivrer.

Répartir la préparation dans deux cercles de présentation posés dans un plat à four huilé.

Enfourner pour 25 minutes.

Pendant ce temps, toaster le pain de campagne. Couper en deux chaque tranche si elles sont grandes.

Couper le roquefort en tranches et le répartir sur deux parts de pain.

Lorsque les steaks de poireau sont cuits, les poser sur le roquefort, recouvrir de la seconde part de pain et enfourner à nouveau pour quelques minutes, jusqu'à ce que le roquefort fonde un peu.

Déguster accompagné de salade verte.

Burger rustique au steak de poireau

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #plat végétarien

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2016

Jack be little boulgour

Vous connaissez la courge Jack be little ? Je l'ai découverte cet automne, une petite courge au bon goût de châtaigne parfaite pour être farcie individuellement ! Vous verrez, en fonction de la courge (j'ai peut-être eu plus ou moins de chance), la peau s'est plus ou moins bien tenue, et le rendu gustatif était très différent aussi (plus ou moins goûteux).

Je vous propose de changer la pré-cuisson par rapport à tout ce qui existe habituellement (à la vapeur ou à l'eau), je fais une pré-cuisson enveloppée dans du papier aluminium et cuite doucement au four... Elle devient fondante et se tient toujours, c'est parfait ! Cela parce qu'est arrivé à la maison un sacré mastodonte, une fourneau à bois et granulés qui fonctionne toute la journée pour le chauffage et qui permet la cuisine en même temps (plaque en fonte de cuisson + four). Je privilégie donc maintenant les cuissons lentes au four, et je suis ravie du résultat, toujours tendre et fondant (incroyable aussi sur toutes les viandes !). 

Dans cet article, je vous donne la recette de deux farces, l'une à base de boulgour, l'autre aux oeufs (oui, j'ai vraiment adoré pour en faire deux fois coup sur coup) !

Jack be little boulgour

Jack be little au boulgour, chou blanc et noisettes

Pour 2 personnes 

  • 2 courges Jack be little
  • 1 verre de boulgour Farin'Up
  • 2 verres d'eau
  • 1 oignon
  • 100g de chou blanc précuit
  • 4CS de comté râpé
  • Noisettes entières

Jack be little boulgour

Laver les courges et les essuyer. Les enrouler dans du papier aluminium et faire cuire au four à 180° pendant 30 minutes. A la sortie du four, laisser tiédir, ouvrir le chapeau et retirer les graines au coeur.

Placer les noisettes dans un plat allant au four et les faire doucement torréfier pendant 10-15 minutes (surveiller). Laisser refroidir et les concasser grossièrement.

Eplucher et émincer l'oignon et le faire fondre à la poêle. Ajouter le chou blanc et faire sauter l'ensemble.

Faire cuire le boulgour pendant 10-15 minutes dans l'eau bouillante salée (jusqu'à ce que l'eau soit absorbée). 

Ajouter au boulgour les légumes sautés et les noisettes. Saler, poivrer et ajouter le fromage râpé ; mélanger le tout et garnir les courges.

Enfourner pour 20-25 minutes.

Déguster avec une salade verte.

Jack be little farcies en deux façons

jack be little oeufs

Jack be little aux oeufs, champignons et noix

Pour 2 personnes

  • 2 courges Jack be little
  • 2 oeufs
  • 100g de champignons
  • 6 noix
  • 1 petite gousse d'ail
  • 2 CS de crème fraîche liquide
  • 4 CS de comté râpé
  • Persil
  • Sel, poivre

Jack be little oeufs

Laver les courges et les essuyer. Les enrouler dans du papier aluminium et faire cuire au four à 180° pendant 30 minutes.

Préparer les noix :

Casser les noix et couper les cerneaux en petits morceaux. Réserver.

Préparer la garniture aux champignons :

Eplucher la gousse d'ail et la couper en petits morceaux. Faire dorer doucement dans une poêle huilée bien chaude.

Laver les champignons, les éplucher et les couper en rondelles. Les faire réduire dans la poêle où se trouve l'ail.

Lorsqu'ils ne rendent plus d'eau, éteindre le feu, saler et poivrer et ajouter le persil ciselé.

Sortir les courges et laisser tiédir, puis , ouvrir le chapeau et retirer les graines au coeur..

Pendant ce temps, préparer la garniture aux oeufs :

Fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le fromage râpé, les champignons et les éclats de noix.

Rectifier l'assaisonnement au besoin.

Enfourner pour 20-25 minutes.

Déguster avec une salade verte.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #plat végétarien

Repost 0

Publié le 4 Novembre 2016

Dhal lentilles blondes Perrine cuisine

En ce moment, j'aime utiliser les lentilles. Corail, vertes, et aussi les lentilles blondes, les plus grosses. Plus goûteuses que les lentilles corail, avec plus de mâche même si elles peuvent être aussi fondantes, je les trouve idéales pour réaliser les dhal, dal ou dahl... ces plats d'origine indienne (pour ne pas vous refaire tout l'historique de ce nom ^^). Plus qu'une purée ou un potage, il s'agit ici d'un véritable plat de légumes, avec quelques graines de chanvre torréfiées ajoutées au dernier moment pour apporter un croquant sympathique à la recette !

--

Pour 2 personnes

  • 120g de lentilles blondes (type lentilles de St Flour)
  • 1 pomme de terre moyenne
  • 1 courgette
  • 2 tomates
  • 1 petit oignon jaune
  • 1 gousse d'ail
  • 1 CS de graines de chanvre
  • 1 CS d'épices en poudre au choix (cumin, gingembre, coriandre...)
  • 1 piment oiseau séché
  • Persil
  • Sel, poivre

Rincer les lentilles et les égoutter. Réserver.

Laver et éplucher la pomme de terre et la courgette et les couper en cubes.

Emincer l'oignon et l'ail. Les faire revenir dans une sauteuse avec une cuillère d'huile et la courgette.

Ajouter les lentilles, trois volumes d'eau (pour un volume de lentilles), la pomme de terre en cubes, le piment et les épices.

Porter à ébullition et faire cuire 20 minutes, ou jusqu'à ce que les pommes de terre et les lentilles soient fondantes et que l'eau soit complètement absorbée (s'il manque d'eau avant la fin de la cuisson, en ajouter un peu).

A mi-cuisson, ajouter les tomates coupées en dés.

Torréfier légèrement les graines de chanvre à part dans une poêle.

Avant de servir, saler et poivrer, ajouter le persil ciselé et les graines de chanvre.

 

Cela fait longtemps que je ne me suis pas lancé de défi en cuisine ! Alors avec cette recette, je participe à l'appétissant concours d'Alison du blog Rappelle-toi des mets autour de la cuisine du monde. De retour de son voyage à Bali, Alison a envie de nous faire partager ses drôles de découvertes culinaires... 

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #plat végétarien

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2016

Vous l'avez remarqué, ma cuisine devient plus simple en ce moment. Rapides et efficaces, ce sont des plats qui changent et qui demandent peu d'ustensiles ! Préférez-vous ainsi ?

La rénovation de la maison avance, je pourrai peut-être envisager plus de temps et de complexité en cuisine à la fin de l'hiver ! Et surtout... Vous proposer de nouveau des visuels plus élaborés... toutes mes excuses pour la simplicité du moment !

Aujourd'hui, encore une recette de pain perdu, mais en version salée, avec les dernières tomates de la saison !

Pour 2 personnes

Pour le pain perdu :

  • 4 belles tranches de pain rassis de qualité
  • 1 œuf
  • 1/3 L de lait
  • Herbes de Provence
  • Sel

Pour la garniture :

  • 2 tomates
  • Mélange de fromages râpés au choix (emmental, comté, parmesan)
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • Herbes et graines au choix

Dans un saladier, battre l’œuf jusqu’à ce qu'il blanchisse. Ajouter le lait, le sel, les herbes et bien mélanger.

Tremper les tranches dans ce mélanger et les laisser s'imprégner dans le liquide pendant 1/2h ou 1h.

Pendant ce temps, laver les tomates, les essuyer et les couper en tranches fines.

Préchauffer le four à 200°.

Recouvrir les tranches de pain des fromages, puis de tranches de tomates et terminer par le sel, le poivre, les herbes et/ou graines. Recouvrir à nouveau de fromages (facultatif).

Enfourner pour 20-25 minutes. Déguster chaud avec une salade verte.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #plat végétarien

Repost 0

Publié le 24 Juin 2016

Gâteau de nouilles au chorizo

Le gâteau de nouilles... Un doux souvenir d'enfance, chaud le samedi midi après l'école (et oui, il y avait encore école le samedi ^^), ou froid en pique-nique, un vrai régal... Je ne lui ai jamais trouvé de défauts, ma maman le réussit à la perfection, au jambon et au gruyère !

Pourtant, le gâteau de nouilles subit une mauvaise réputation, accusé d'être fade. Pour dépoussiérer son image, j'ai décidé de revisiter la recette traditionnelle au chorizo, avec un petit accompagnement d'ail et d'oignon. Un régal qui change des habitudes !

Que les puristes des pâtes al dente italienne ne s'y trompent pas, nous parlons ici d'un mets bien éloigné ! Mais ce gâteau de nouilles se tient très bien et fait un repas complet à moindres frais et de très bon goût !

Gâteau de nouilles au chorizo

Pour 4 personnes

  • 2 oeufs
  • 225g de nouilles
  • 80g de chorizo fort
  • 0,5l de bouillon (de légumes ou de volaille)
  • 12cl de lait
  • 1/2 oignon
  • 1 petite gousse d'ail
  • sel, poivre

Cuire les nouilles dans le bouillon selon les indications du paquet.

Pendant ce temps, éplucher le chorizo et le couper en dés, éplucher et émincer l'ail et l'oignon. Faire revenir ces ingrédients à la poêle.

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter les oeufs avec le lait. Saler et poivrer.

Incorporer le chorizo, ail et oignon et les pâtes non égouttées.

Verser dans un moule beurré et faire cuire pendant une vingtaine de minutes.

Déguster chaud ou froid.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 30 Mars 2016

Cromesquis de topinambour au morbier

C'est la toute fin de la saison des légumes oubliés, j'en profite pour vous livrer une délicieuse recette de cromesquis (on en entend tellement parler dans les émissions culinaires!) dont on peut adapter à l'envi la purée et le fromage. Preuve en est : j'ai utilisé la fameuse recette de Cromesquis de pommes de terre au fromage à raclette de Kaderick en Kuizinn pour les réaliser.

-

Pour 2 personnes (soit 4 gros cromesquis par personne) :

Pour la préparation des cromesquis :

  • 6 topinambours de taille moyenne
  • 2 bâtonnets épais de morbier
  • sel, poivre

Pour la panure :

  • 1 oeuf
  • Farine
  • Chapelure

Pour la cuisson :

  • huile pour la friture
Cromesquis de topinambour au morbier

Laver les topinambours, les éplucher et les faire cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres (30-40 minutes).

Pendant ce temps, couper chaque bâtonnet de morbier en 4 et préparer la panure :

- la farine dans une assiette creuse ;

- l'œuf battu dans une deuxième ;

- la chapelure dans une troisième assiette creuse.

Ecraser les légumes à la fourchette, saler et poivrer la préparation.

Prendre une cuillérée de purée dans le creux de la main, y pratiquer un petit trou et placer un dé de fromage.

Déposer une seconde cuillère de purée pour refermer et faire des mouvements circulaires avec les deux paumes de la main pour former une boule.

Répéter cette opération jusqu'à ce qu'il ne reste plus de purée.

Rouler les boulettes de purée au fromage successivement dans la farine, puis l'œuf battu, puis la panure. Répéter une fois l'opération pour chaque cromesqui.

Chauffer l'huile à 180° et faire cuire les cromesquis pendant environ 3 minutes en prenant garde qu'ils ne se touchent pas (les cuire par 2 à 4 à la fois, tout dépend si vous utilisez une friteuse ou une poêle).

Déposer sur du papier absorbant.

J'ai servi avec une poêlée de carottes jaunes, oranges et panais.

Avec cette recette, je participe au défi Cuisiner avec des Fruits et Légumes de saison de recettes.de!

Cromesquis de topinambour au morbier

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 17 Mars 2016

Butternut farcie, sauce onctueuse à l’ail

La butternut, c'est une mignonne petite courge qui se mange très facilement à 2. On met ce que l'on veut dans le petit creux, on fait cuire doucement, et on a un dîner réussi très facilement! Je le fais régulièrement, mais je n'ai jamais fait paraître de recettes sur le blog. Cette fois, j'ai particulièrement apprécié le petit accompagnement, je vous partage donc la recette, sachant qu'elle est déclinable à l'infini!

-

Pour 2 personnes :

  • courge butternut

Pour la farce :

  • 10 champignons de Paris
  • 2 tomates séchées entières
  • 1 petit oignon
  • Fromage râpé (au choix)
  • Persil
  • Herbes provençales
  • Sel, poivre

Pour la sauce à l’ail :

  • 3 gousses d’ail
  • 60g de yaourt nature brassé
  • Sel, poivre

-

Réhydrater au besoin les tomates séchées pendant 1 nuit dans l’eau.

Préchauffer le four à 200°.

Préparer la farce :

Eplucher, laver et couper les champignons en morceaux.

Eplucher et émincer un petit oignon.

Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle et y faire revenir les champignons avec l’oignon jusqu’à ce que les champignons aient perdu leur eau. Remuer régulièrement. Ajuster l’assaisonnement et ajouter du persil.

Pendant ce temps, couper les tomates séchées en morceaux. Réserver.

Préparer la courge :

Laver la butternut. La couper en deux dans le sens de la longueur et l’évider de ses graines.

Ajouter dans les creux de la courge les champignons et les tomates préalablement mélangés.

Recouvrir de fromage râpé.

Saler et poivrer la partie non garnie de la courge et la saupoudrer d’herbes provançales.

Enfourner pour 30 minutes.

Pendant ce temps, préparer la crème d’ail :

Eplucher les gousses d’ail.

Porter à ébullition une petite casserole d’eau contenant les gousses d’ail. Jeter l’eau et recommencer 2 fois. Cela permet de retirer à l’ail son côté indigeste.

Dans la dernière eau, poursuivre la cuisson 10 minutes.

Mixer l’ail avec le yaourt. Saler et poivrer.

Lorsque la courge sort du four, la servir avec la sauce à l’ail.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #plat végétarien

Repost 0