Articles avec #plats complets tag

Publié le 28 Janvier 2015

Choux farcis à la viande et aux châtaignes, sauce crémeuse aux champignons et vin rouge

Je ne suis pas bien présente en ce moment... Entre le peu de temps que j'ai pour cuisiner (et le soir uniquement, quel affreux impact sur les photos :-!) et mon overblog qui m'a fait une petite frayeur, ouf, je refais une apparition rapide^^.

Promis, mon prochain article sera plus séduisant! Mais il faut dire que cette recette (et la précédente) étaient si sympa à manger, que je trouvais dommage de ne pas la partager...

Pour 8 personnes :

  • 1 chou vert frisé
  • 400g de chair à saucisse
  • 400g de châtaignes pelées
  • 1 oignon
  • Persil
  • 1 pointe de piment
  • 2 CS de crème fraîche
  • 1l de bouillon de légumes ou de bœuf
  • Sel, poivre

Pour la sauce :

  • 20cl de crème
  • 10cl de vin rouge
  • 500g de champignons frais
  • 1 gousse d’ail
  • 2 branches de thym frais
Choux farcis à la viande et aux châtaignes, sauce crémeuse aux champignons et vin rouge

Laver le chou succinctement. Le mettre dans une grande marmite et le recouvrir d’eau. Maintenir à feu vif pendant 10 minutes après ébullition. Bien égoutter, le laisser refroidir puis l’effeuiller.

Préparer la farce :

Avec les châtaignes pelées et coupées en éclats, faire revenir la chair à saucisse quelques instants pour qu’elle dore légèrement. Réserver dans un saladier.

Eplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans la poêle qui a contenu la viande. Verser sur la viande.

Ajouter les assaisonnements : persil, piment, crème fraîche, sel et poivre, puis bien mélanger.

-

Pour la confection des choux farcis, je ne peux que recommander de suivre les conseils de l’article dédié aux choux farcis sur le blog du Chocolat à tous les étages. Tout est expliqué en pas à pas avec de magnifiques photos à l’appui !

-

Placer les choux farcis dans une cocotte. Verser le bouillon.

Couvrir et cuire à feu doux pendant 1h30.

20min avant la fin de la cuisson, préparer la sauce au vin rouge :

Faire revenir doucement l’ail épluché et coupé en petits morceaux.

Ajouter les champignons, le thym, saler et poivrer et cuire à feu vif en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les champignons ne rendent plus d’eau.

Verser le vin rouge sur les champignons et maintenir le feu à vif en remuant jusqu’à évaporation de la moitié du liquide.

Mélanger la crème à la préparation précédente et laisser mijoter sur feu doux pendant 10 minutes.

Eteindre le feu et servir aussitôt avec les choux farcis bien chauds.

Choux farcis à la viande et aux châtaignes, sauce crémeuse aux champignons et vin rouge

.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2015

« Flammen rolls » ou brioche roulée à la crème fraîche façon flammenkueche

Un mix entre la fameuse brioche butchy qui a fait le tour des blogs et dont la recette de Justine m'a inspirée, et le chinois façon flammenkueche de Ma p'tite popotte.

J'ai donc mis la crème à la fois dans et sur la brioche (la gourmande!^^). Et à la différence de la brioche butchy, j'ai utilisé de la crème liquide entière, ce pourquoi les proportions changent un peu.

Le premier titre est en réalité un peu mensonger quand on prend ma brioche entière, puisque les "rolls" se sont confondu entre eux... C'est donc juste une brioche roulée..! Si cela s'explique par la pâte un peu plus liquide que celles utilisées habituellement, il n'en reste pas moins que la mie était parfaitement aérée, et surtout ultra-moelleuse... Exactement ce que je voulais, une sorte de "fondant" qui se tient^^ Un vrai bonheur, encore un peu tiède!

-

Pour 4 personnes :

Pour la pâte à brioche :

  • 2 œufs
  • 250g de farine
  • 130g de crème fraîche liquide
  • 2 CS de lait
  • 1 CS de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 150g de crème fraîche épaisse
  • 100g de lardons fumés
  • 1 gros oignon
« Flammen rolls » ou brioche roulée à la crème fraîche façon flammenkueche

Préparer la brioche:

Délayer la levure dans le lait.

A part, mélanger les autres ingrédients de la pâte.

Ajouter le mélange levure et lait et pétrir 10 minutes. La pâte reste un peu collante.

Recouvrir d’un torchon et laisser lever 1h30.

Pendant ce temps, éplucher et émincer l’oignon et le faire fondre doucement dans une poêle huilée sur feu doux. Réserver.

Cuire à feu vif les lardons en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’ils dorent.

Utiliser un papier absorbant pour enlever l’excès de graisse si vous le souhaitez.

Quand la pâte a bien doublé de volume, la dégazer et l’aplatir en rectangle à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

« Tartiner » de crème fraîche, recouvrir d’oignon et de lardons.

Enrouler la pâte sur elle-même.

La découper en 8 et les déposer « debout » de façon à voir la forme d’escargot, soit dans des moules individuels, soit ensemble dans un moule à cake pour obtenir une brioche unique où les « escargots » se confondent.

Couvrir et laisser à nouveau lever 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°.

Badigeonner la/les brioche(s) de lait et enfourner pour 20-25 minutes (si « rolls » individuels ou brioche entière).

Laisser tiédir quelques minutes avant de démouler.

Déguster tel quel au moment du brunch, ou accompagné d’une salade verte au dîner !

« Flammen rolls » ou brioche roulée à la crème fraîche façon flammenkueche

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #Boulange

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2015

Boîte de Mont d’Or croustillante à la saucisse de Morteau et purée de pommes de terre violettes

Et on termine la semaine en douceur avec une recette montagnarde pour les jours où il fait froid, ou simplement ceux où l'on a besoin du réconfort d'un plat plein de fromage (ça ne vous le fait jamais?). Une troisième recette salée pour cette semaine, cela ne me ressemble pas, je prends de l'avance sur 2015!^^

-

Pour 2 personnes :

  • 1 Mont d’Or
  • 2 saucisses de Morteau (300g)
  • 2 grosses pommes de terre violettes
  • 2 feuilles de brick
  • 1 noix de beurre
  • 2 CS de lait

Matériel spécifique :

  • 2 boîtes à Mont d’Or (si possible en céramique)
Boîte de Mont d’Or croustillante à la saucisse de Morteau et purée de pommes de terre violettes

Remplir une casserole d’eau froide. Y déposer les pommes de terre lavées. Faire cuire à feu vif jusqu’à ébullition.

A ce moment-là, introduire les saucisses et les réchauffer 10 minutes dans l’eau frémissante.

A l’aide d’un écumoire, les sortir de l’eau et poursuivre la cuisson des pommes de terre pendant 30 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes.

Les égoutter, retirer la peau et les écraser à la fourchette. Ajouter du beurre et du lait pour obtenir une consistance onctueuse.

Préchauffer le four à 180°.

Découper le Mont d’Or en quarts et le sortir de la boîte.

Découper les saucisses en rondelles.

Dans le fond d’une boîte à Mont d’Or, déposer une feuille de brick. Ajouter deux quarts de fromage tête bêche, la moitié de la purée au centre, et les rondelles de saucisse de part et d’autre.

La boîte est complète, procéder de même pour la seconde.

Enfourner pour 10 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu.

Déguster aussitôt.

Boîte de Mont d’Or croustillante à la saucisse de Morteau et purée de pommes de terre violettes
Boîte de Mont d’Or croustillante à la saucisse de Morteau et purée de pommes de terre violettes

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 7 Janvier 2015

Spaetzle à la crème et truite fumée

Les spaetzle, ces pâtes à poêler, j'adore ça. Et la truite, ce sont les souvenirs de pêche de mes vacances d'enfant en Alsace! Alors quand j'ai vu cette truite fumée bio élevée et fumée en France sur les étalages, tant de bons souvenirs ont resurgi! Je ne pouvais mieux faire que de les cuisiner avec des pâtes alsaciennes! Une bonne recette somme toute rapide et facile (si on ne fait pas les spaetzle soi-même).

Une jolie façon d'étrenner les assiettes "spéciales pâtes" reçues à Noël...

Vous n'aurez aujourd'hui qu'une photo de ce plat, je n'en ai pas pris plus, le vrai bonheur d'un plat de pâtes pour moi, c'est de le déguster très chaud!

-

Pour 2 personnes :

  • 300g de spaetzle fraîches
  • 150g de truite fumée
  • 10cl de crème fraîche épaisse
  • 5cl de vin blanc
  • 1 gousse d’ail

Eplucher et hacher finement l’ail.

Le faire revenir dans une petite casserole à fond épais avec un peu d’huile.

Verser le vin blanc et maintenir le feu vif jusqu’à évaporation de la moitié du liquide.

Remuer et incorporer la crème fraîche.

Laisser mijoter à couvert et à feu doux pendant 10 minutes.

Ajouter la truite quelques minutes avant la fin pour qu’elle soit juste saisie.

Pendant ce temps, poêler les spaetzle 7-8 minutes.

Servir les spaetzle et verser la sauce à la crème et truite fumée.

Déguster immédiatement.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets, #Féculents

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2015

Baba au pot-au-feu

L'hiver, c'est la période des plats qui mijotent longtemps. L'un de mes préférés est le pot-au-feu, qui peut s'avérer très diététique avec tous ses légumes! Et quel bonheur de déguster le bouillon les jours suivants...

Un gros atout de ce plat familial (que je ne fais d'ailleurs jamais pour deux), c'est qu'il est meilleur réchauffé! Ainsi, réalisé la veille, cela garantit une matinée tranquille avant l'arrivée des invités (de quoi se concentrer sur le dessert^^)... ou cela permet de revenir tard du travail le soir (et on passe direct à l'apéro)!

Traditionnellement, le pot-au-feu se déguste avec des tranches de pain de campagne. Pour changer, j'ai décidé de partir sur les traces de Sicca Bokovi, dont je vous ai présenté le livre Babas cool!, une mine d'inspiration pour les babas sucrés... et salés! J'ai ainsi imaginé ma propre recette de baba salé. Facile, le pot-au-feu, vous me direz. Oui, mais quand même, le baba imbibé de bouillon, ça vaut vraiment le détour!!

-

Pour 4 personnes :

Pour la pâte à savarin (+ adaptée aux babas salés car moins sucrée que la pâte à baba) :

  • 2 œufs
  • 100g de farine
  • 30g de beurre fondu et refroidi
  • 5g de levure de boulanger
  • 1,5-2cl d’eau
  • 1-1,5cl de sirop d’agave
  • 1 pincée de sel

Pour le pot-au-feu :

  • 1kg de queues de bœuf
  • 600g de joues de bœuf
  • 4 poireaux
  • 4 carottes
  • 4 petits navets ronds (ou un navet blanc, le l'ai utilisé pour la première fois)
  • 2 pommes de terre
  • 1 oignon (piqué de 2 clous de girofle)
  • 1 bouquet garni
  • Sel, poivre

La veille :

Préparer les mini-savarins :

Mélanger la farine et le sel dans un saladier large. Faire un puits et déposer un œuf, la levure, le sirop d’agave et l’eau.

Mélanger à la main à partir du centre en incorporant petit à petit la farine.

Incorporer le second œuf.

Pétrir la pâte, selon les conseils de Sicca Bokovi : écarter la pâte avec la main, reformer une boule, tourner d’un quart de tour et recommencer l’opération jusqu’à ce que la pâte n’adhère plus au saladier.

Garnir des mini-moules à moitié.

Laisser lever pendant 30 minutes ; la pâte doit doubler de volume.

Préchauffer le four à 170° et enfourner pour 20-25 minutes. Les babas doivent être bien dorés.

Démouler dès la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.

Laisser sécher à l’air libre pendant 24 heures.

La veille aussi, préparer le pot-au-feu :

Porter à ébullition 3 litres d’eau dans une cocotte. Y déposer les viandes et maintenir la feu vif jusqu’à reprise de l’ébullition. Ecumer puis ajouter le bouquet garni, sel et poivre.

Cuire 2,5 à 3h à petits frémissements.

3/4h avant la fin de la cuisson, ajouter les légumes épluchés et coupés en deux.

Laisser refroidir complètement avant de placer au réfrigérateur (ou sur le bord d’une fenêtre l’hiver).

-

Le jour même :

Retirer la graisse qui a pu coaguler à la surface du bouillon du pot-au-feu.

Réchauffer le pot-au-feu à feu doux.

Quand le bouillon est à nouveau fluide, ajouter les mini-babas.

Servir sur un plat de service, déguster bien chaud.

Baba au pot-au-feu

-

Et si vous voulez vous remémorer mes autres expériences baba en version sucrées suite à la réception du livre de Sicca, jetez un coup d’œil à mon Baba à la crème de châtaignes, chantilly au cacao, éclats de châtaignes ou à mon Baba à la cahaça gold, coco et chantilly citron vert.

Et bon courage pour la reprise en 2015!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2014

Pain perdu façon quiche lorraine

C'est Cindy, du blog Mon Tiroir à recettes, qui m'a donné des idées avec son terrible croque-quiche. Au départ, j'ai tenté de faire du pain feuilleté au maïs sans chorizo selon la recette des pains feuilletés au maïs et au chorizo. Mais je me suis moins appliquée que ceux avec, et voilà que je me suis retrouvée avec des pains trop aplatis qui n'ont pas levé comme il fallait ensuite. J'ai trouvé une recette pour les recycler, avec un petit clin d’œil à Ciarone du blog La cuisine de quat'sous pour son rdv mensuel de la cuisine des restes.

Une recette ultra facile qui a fait son petit effet!

Pain perdu façon quiche lorraine

Pour 2 personnes :

  • 180g de pain sec (pour moi le pain sans chorizo de la recette ici…)
  • 2 œufs
  • 6-8 tranches de bacon fumé
  • 20cl de lait
  • Gruyère râpé (selon goût)
  • 1 CS de maïzena

Préchauffer le four à 180°.

Couper le pain en tranches (pour moi, en deux dans le sens de l’épaisseur). En tapisser un moule allant au four.

Battre les œufs dans un bol. Ajouter le lait et la maïzena et fouetter encore.

Verser la préparation sur le pain.

Recouvrir de gruyère et terminer par le bacon.

Enfourner pour 20-25 minutes.

Pain perdu façon quiche lorraine

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 1 Octobre 2014

Goulasch

Ma première participation à la Bataille Food, initiée par Jenna du blog Le bistro de Jenna! Et aussi tout bonnement ma première participation à un défi culinaire de ce genre, j'ai toujours trouvé trop contraignant de s'inscrire à l'avance pour publier une recette à un moment bien précis... sans être sûre d'avoir le temps de cuisiner et publier. Pourtant, ces jeux sont si drôles et motivants! Et puis cette fois, suite à la session de Nathy du blog Kalou and Cook, sur le thème « Voyage épicé… C », c'est Lucie du blog un week-end une recette by Lucie qui remporte le droit d'organiser la bataille suivante, avec à peine 6 mois de blog'expérience, bravo Lucie! Et puisque c'est Lucie, et que son thème m'a amusée et inspirée:

​Souvenirs, souvenirs, retour vers le passé avec une recette de notre enfance! 

J'ai décidé de me lancer dans l'expérience!

Goulasch

Je ne sais pas bien pourquoi, mais à la lecture du thème et de ses exigences (cuisiner avec de la crème et des herbes), je n'ai pas du tout pensé à une douceur sucrée de l'enfance, mais à ce plat que ma maman accompagnait de crème fraîche, et que j'adorais! Je ne lui ai pas demandé sa recette mais ai été piocher dans son livre de recettes fétiches, qui est devenu le mien: Je sais cuisiner de Ginette Mathiot aux éditions Albin Michel, que j'appellerais l'Indispensable! Pas de crème fraîche ni d'herbes chez Ginette, et ma maman ne servait pas le goulasch avec des pommes de terre, mais du riz, mais j'avais envie de pommes de terre, alors hop, c'était décidé avec un mix de toutes les influences, comme d'habitude!

La mini-peluche sur la photo? Non pas le doudou de mon enfance, mais une mini-nounours qui trône sur mes pots d'épices dans ma cuisine depuis au moins 3 ans. Allez me demander pourquoi... Je n'ai pas la réponse, mais je l'adore, alors la voici qui trônera à côté de mon goulasch au goût des déjeuners du dimanche de mon enfance!

Merci Lucie de m'avoir ravivé dans ma mémoire ces bons moments! ^^

Goulasch

Pour 4 personnes :

  • 500-600g de bœuf morceaux
  • 2 gros oignons (200-250g)
  • 2 tomates fraîches
  • 6 pommes de terre
  • 1l d’eau
  • Thym (quelques branches)
  • Laurier (quelques feuilles)
  • Crème fraîche (selon goût)
  • Paprika (environ 3 CS)
  • Sel

Eplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans une cocotte préalablement huilée.

Ajouter le bœuf coupé en cubes et faire dorer quelques instants en retournant sur toutes les faces.

Ajouter l’eau, les branches de thym et les feuilles de laurier. Saler.

Couvrir et laisser cuire une heure.

Pendant ce temps, laver les pommes de terre.

Les plonger dans une casserole d’eau froide et les faire cuire 30 minutes après ébullition. Les sortir de l’eau, les éplucher, les couper en gros morceaux et réserver.

Laver les tomates et les couper en dés.

Lorsque la viande a cuit une heure, ajouter les tomates et pommes de terre et poursuivre la cuisson 15 minutes.

Couper le feu, ajouter le paprika, bien mélanger et servir aussitôt, accompagné de crème fraîche.

Selon une amie hongroise, il faut toujours ajouter le paprika après cuisson et non pas avant comme nous en avons souvent l’habitude. Le paprika cuit donne un goût amer aux aliments alors que toute sa saveur est préservée s’il est ajouté après cuisson. Il donne alors toute sa force au plat.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Plats complets

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2014

Salade de petit épeautre aux courgettes rôties et tofu au curry

Il y a des fois... où j'ai un peu honte de mes photos. Prises à la va-vite comme la quiche extra-moelleuse et épaisse de lundi ou cette lunch box. Ce sont des fois où je ne prévois pas d'écrire d'article (je n'ai pas inventé la poudre avec ces recettes^^), mais où je me plais tellement à manger que je trouve dommage de ne pas partager...

Qu'en pensez-vous, vous? Avez-vous moins envie de me lire parce que certains articles mettent moins en valeur les plats?

Enfin, je me dis qu'avant tout, c'est le bon que j'aime partager et pas le beau (même si je fais des efforts énooormes!^^), et que ce n'est pas forcément la cuisine sophistiquée qui fait mon identité (même si j'aime m'y frotter!), alors voici...

C'est ma première utilisation de petit épeautre, et une vraie révélation pour moi!

Pour 1 lunch box :

  • 80g de petit épeautre
  • 1 petite courgette
  • 125g de tofu au curry
  • Herbes de Provence
  • Sel

Rincer le petit épeautre et le cuire dans l’eau bouillante salée pendant 45 minutes. Egoutter et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°.

Bien laver la courgette, l’essuyer avec un papier absorbant et la couper en 2 dans le sens de la longueur. Couper ensuite de fines lamelles tout en prenant garde de la garder entière (elle est toute découpée en tranches mais garde sa forme initiale).

La déposer délicatement dans un plat à four huilée à l’aide d’une spatule.

Enfourner pour 45 minutes.

Pendant ce temps, faire griller de chaque côté le tofu. Hors du feu, le découper en cubes.

Quand tous les ingrédients sont refroidis, les rassembler, assaisonner et mettre au frais.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plat végétarien, #Plats complets

Repost 0

Publié le 26 Août 2014

« Pizza » à la polenta et aux merguez

Ceci est une plus idée qu’une recette. Août touche à sa fin, et je dois écouler mon stock d’idées de repas rapides et faciles. Ici, rien de plus qu’une pizza dont la pâte a été remplacée par de la polenta. Très facile, et terriblement bon ! Je référence cette recette sur cuisine cool, un moteur de recherche de recettes prêtes en 10min de préparation avec 3 ingrédients maxi. La belle vie pour finir l'été tranquille tout en innovant en cuisine!

Pour 4 personnes :

- 1 sachet de polenta

- 4 merguez

- 1 petite boîte de concentré de tomates

Les + pour agrémenter votre "pizza" (facultatif):

- Parmesan

- Herbes de Provence

Cuire les merguez à la poêle. Les couper en morceaux et réserver.

Cuire la polenta selon les indications du paquet.

Préchauffer le four à 180°.

Etaler la polenta de façon régulière sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

Diluer le concentré de tomates dans un peu d’eau tiède. Saler et poivrer, aromatiser avec les herbes de Provence.

Etaler la sauce tomate ainsi préparée sur la polenta.

Recouvrir des merguez.

Saupoudrer de parmesan.

Enfourner pour 20 minutes.

« Pizza » à la polenta et aux merguez

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 8 Août 2014

Lasagnes au haché végétal et au gorgonzola

Etant très occupée par le boulot et le déménagement en ce moment, j'ai tout un stock de recettes rapides à faire, avec lesquelles je me suis régalée. J'hésitais à les publier sur le blog, je me suis questionnée sur la destination de mes recettes. Et je me dis que finalement, nous sommes beaucoup dans mon cas, avec peu de temps pour cuisiner, et à la recherche d'idées qui changent. Et puis pendant l'été, on est souvent plus pressés de sortir que de s'enfermer en cuisine! Alors pour ces raisons, je vous propose ces prochaines semaines des recettes ultra simples et rapides à réaliser, avec toujours un petit effort d'originalité, si possible!

Dernièrement, j'ai testé le haché végétal Sojasun (donc un haché aux protéines de soja) qui m'a fait de l'oeil pendant des années dans les rayons de mon supermarché (oui oui, des années, au moins 2 ans en fait, j'ai résisté longtemps!^^). Et entre autres utilisations, je me suis laissée aller à ces petites lasagnes en solo. Allié au gorgonzola, c'était du meilleur effet... pour moi-même déjà!

Pour 1 personne :

  • 4 plaques de pâtes à lasagnes
  • 100g de haché végétal
  • 2 CS bien pleines d’épinards cuits (j’utilise les feuilles préservées de Bonduelle)
  • Sel, poivre

Pour la sauce béchamel au gorgonzola :

  • 10g de gorgonzola
  • 6g de beurre
  • 6g de farine
  • 10cl de lait
  • Sel, poivre

Faire précuire 10 minutes les plaques de lasagnes dans une grande casserole d’eau salée.

Préchauffer le four à 200°.

Faire réchauffer le haché végétal 5 min dans une poêle. Réserver.

Préparer la sauce béchamel : faire fondre le beurre dans une casserole. Ajouter la farine d’un coup et mélanger pour obtenir un ensemble homogène (c’est ce que l’on appelle un roux).

Sur feu doux, ajouter le lait tout en fouettant vivement pour éviter la formation de grumeaux.

Ajouter le gorgonzola coupé en petits morceaux.

Continuer de mélanger jusqu’à obtenir une consistance fluide et légèrement épaisse.

Assaisonner avec sel et poivre.

Dans un plat individuel allant au four, disposer 3 demi-feuilles de lasagnes (je les ai coupées en 2 pour qu’elles entrent facilement dans mon petit plat).

Disposer une couche d’épinards et une couche de haché végétal.

Recouvrir de 3 demi-feuilles de lasagnes.

Déposer le reste d’épinards et de haché végétal.

Recouvrir à nouveau du reste des demi-feuilles de lasagnes.

Etaler la sauce béchamel au gorgonzola.

Enfourner pour 15 minutes.

Suggestion : à la sortie du four, parsemer de quelques feuilles de basilic frais ciselé et servir accompagné d’une salade verte.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plat végétarien, #plats complets

Repost 0