Velouté de chou-fleur safrané, crumble amandes-parmesan-basilic

Publié le 19 Octobre 2013

Velouté de chou-fleur safrané, crumble amandes-parmesan-basilic

Mon Homme était en déplacement cette semaine, alors j'ai eu quelques soirées rien qu'à moi où je me suis demandée ce que je pourrais manger qui me fasse plaisir et... qu'il n'aime pas, na! C'est facile, premier aliment interdit à la maison: le chou-fleur! Même l'odeur de la cuisson le rebute, alors je me suis acheté un énoooorme chou-fleur, l'ai mangé pas mal cru en pickles (un de mes petits pêchés mignons salés...) et ai cuit le reste pour qu'il ne vieillisse pas. Bon, une bonne partie de la bête est partie au congélateur parce que c'est mon ventre tout gonflé qui attrapait une tête de chou-fleur! mais j'en ai quand même bien profité en me faisant ce petit velouté safrané dont je me demande si mon Homme ne serait pas resté baba...

Je suis partie de mon chou-fleur déjà cuit et égoutté, donc je n'ai pas pu garder de jus de cuisson et mon velouté est relativement épais, tout à fait comme j'aime, mais pour une velouté plus fluide, il suffit de garder un peu d'eau de cuisson, ou de faire comme une crème de chou-fleur: d'abord le faire blanchir 5min dans de l'eau puis le cuire dans du lait, que l'on garde ensuite au mixage.

Avec cette recette, je participe au défi Safran de recettes.de, et je remercie tout particulièrement Stéphane cette fois pour les filaments de safran reçus à la maison qui ont embaumé ma cuisine et que je me suis fait un plaisir à cuisiner: rien à voir avec la poudre!

Pour 1 personne :

  • 200g de chou-fleur cuit
  • 2 filaments de safran
  • 5cl de lait
  • 5 amandes entières
  • 10g de beurre mou
  • 10g de farine
  • 10g de parmesan
  • Basilic
  • Sel, poivre

J’ai cuit tout le chou-fleur la veille : après avoir lavé les bouquets et les avoir fait tremper 30 minutes dans de l’eau vinaigrée, je les ai fait cuire 25 minutes dans de l’eau bouillante salée.

Quelques heures à l'avance, infuser les filaments de safran dans le lait tiède.

Préparer le crumble :

Préchauffer le four à 180°.

Mixer les amandes pour les réduire en poudre grossière. Couper le parmesan en fins morceaux. Laver et ciseler le basilic.

Dans un bol, mettre les amandes, le beurre, la farine, le parmesan et le basilic, sel et poivre. Malaxer le tout pour obtenir une pâte qui se détache en morceaux.

Disposer la pâte à crumble sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes ; la préparation doit dorer.

Prélever 200g de chou-fleur cuit et le mixer avec le lait safrané. Saler, poivrer et verser dans un bol.

Disposer le crumble sur le velouté.

Déguster aussitôt.

Publié dans #soupes

Repost 0
Commenter cet article

Céline Mon maraîcher à la casserole 24/10/2013 11:22

Je te vole cette idée car ce velouté me fait très très envie et comme mon goûteur ne court pas après le chou-fleur, c'est un moyen de lui présenter sous une forme acceptable ;) Merci et belle journée à toi!

Perrine 26/10/2013 08:25

Prends-là avec plaisir Céline, tu peux jouer sur la quantité de crumble pour faire passer le chou-fleur!!^^ Bon week-end!

Géraldine 23/10/2013 12:03

Une bien jolie recette de velouté et ce petit crumble pour l'accompagner, ça doit être divin ! Bisous

Perrine 26/10/2013 08:24

C'était en effet très bon!! (selon mon humble palais, étant seule à en profiter!^^) Biz

Ingird Lolibox 20/10/2013 13:02

hummmm me plairait bien ce velouté !!! Bizoux

Perrine 26/10/2013 08:23

Dès que je me retrouve seule pour avoir le droit d'en refaire, je t'invite le partager à ma table! ;-)

gingembre & chocolat 20/10/2013 08:29

ohhhh très belle soupe, la présentation est superbe et l'originalité est au rendez-vous :) j'aiiiime !
laurence

Perrine 26/10/2013 08:22

Merci Laurence, je suis touchée par ton comm'!

Claire-tte 19/10/2013 20:23

Haha, on a tous les mêmes réflexes dès lors qu'on se retrouve tout seul : cuisiner les aliments tabous ! Très jolie réalisation, et bien gourmande ! Bonne chance pour le défi !

Perrine 26/10/2013 08:22

Merci Claire! Et oui, c'est quand même un sacré plaisir parfois de se retrouver seul pour faire ce qu'on veut à manger, et toc! ;-) (bon, même si c'est quand même nous aux fourneaux qui influençons grandement le menu de toute la tablée! ^^)