Gâteau invisible aux coings

Publié le 24 Novembre 2015

Gâteau invisible aux coings

Un petit mot d'avant-propos pour vous dire que je suis touchée. Touchée que vous me suiviez de plus en plus nombreux, touchée que vous m'écriviez également, touchée de l'intérêt que suscitent mes recettes. En retour, je n'ai que peu le temps de répondre à vos commentaires et je le fais toujours en réponse à une question plutôt que spontanément. Il n'empêche, sachez que je les lis tous et que eux aussi, ils me touchent. Je vous en remercie donc chaleureusement, et espère avoir bientôt le temps d'être à nouveau davantage disponible, et pour publier, et pour vous écrire!

Gâteau invisible aux coings

Pour réaliser mon premier gâteau invisible, dessert constitué d'une multitude de tranches fines de fruits avec un peu de pâte pour lier le tout (réalisé avec des coings, cela doit vous étonner si vous suivez le blog ces derniers temps ^^), j'ai souhaité m'inspirer du blog Il était une fois la pâtisserie, tenu par Christelle, l'auteure du livre Le Gâteau invisible aux éditions Les Petits Plats.

Une grande différence réside dans le temps de cuisson, le coing étant beaucoup plus long à cuire que la pomme.

Gâteau invisible aux coings

- 1 kg de coings

- 100 g de farine
- 12 cl de lait

- 30 g de sucre roux (+ saupoudrer pour le moule)
- 2 œufs
- 30g de beurre (+ 10g pour le moule)

- 1 sachet de levure chimique
- 1 CC de cannelle moulue
- 1 CC d’extrait de vanille liquide

Gâteau invisible aux coings

Préparer les coings :

Les frotter avec un linge, les éplucher, les laver, les couper en quartiers et retirer le cœur et les pépins.

Couper en tranches fines à l’aide d’une mandoline.

Préchauffer le four à 180°C.

Préparer la pâte :

Fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

Ajouter le beurre fondu, puis la farine, la levure et la cannelle.

Incorporer le lait, puis les tranches de coings.

Beurrer un moule haut (c’est important, le gâteau est très conséquent avant cuisson) et le saupoudrer de sucre.

Verser la préparation dans un moule et enfourner pour 1h15 (ou jusqu’à ce que les coings soient bien fondants). Couvrir à mi-cuisson.

Déguster tiède (ou le réchauffer avant dégustation) ; il est encore meilleur !

Et pour plus de gourmandise, verser eXOse Vieille Barrique ou un sirop d'érable sur votre part de gâteau!

Gâteau invisible aux coings

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tomyam 20/03/2016 07:46

Les grands esprits se rencontrent, j'ai imaginé cette version du gâteau à peu près à la meme date, je fais toujours legerement precuire les coings avant utilisation, je crois que j'ai essayé avec le coing cru, et du coup la cuisson a été plus difficile. De plus,les coing precuits sont plus faciles à manipuler ( une minute à l'autocuiseur, ensuite je laisse refroidir.

Perrine 22/03/2016 09:08

Excellente idée la précuisson! Vrai que les coings mettent plus longtemps à cuire (la durée de cuisson de ce gâteau-ci est nettement supérieure à celle d'un gâteau invisible classique à la pomme par exemple), mais nous avons apprécié ce côté parfois très fondant, parfois à peine... je retiens ton idée pour une prochaine fois! Merci pour ce témoignage, à bientôt! Perrine

Céline Mon Maraîcher à la casserole 27/12/2015 16:31

Olala, ça faisait fort longtemps que je n'étais pas passée par ici car je me laisse dépasser par le temps et j'ai failli passer à côté de multiples délices. Tes derniers posts sont tous plus appétissants les uns que les autres!!

Perrine 30/12/2015 08:12

Merci Céline pour ces encouragements, belle fin d'année!

Cath de F ou D ? D !!! 30/11/2015 19:02

Original avec des coings... il devait être divin !

Perrine 01/12/2015 09:46

Oui, vraiment! ;-)

kekeli 30/11/2015 05:47

Je l'ai testé aux pommes et tout le monde a aimé, j'ai des coings en conserve, je testerai aussi !!
Je te souhaite une bonne semaine. Bisous

virginie moreau 27/11/2015 09:38

J'ai justement publié une recette de gâteau invisible aujourd'hui sur mon blog mais pomme-pore !