Ramen

Publié le 26 Juillet 2013

Ramen

Les Ramen, ces bouillons à base de poisson ou de viande avec des bonnes pâtes dedans… C’est le mets favoris des Japonais, il y en a partout, et ils se cuisinent aussi rapidement qu’ils se mangent ! ça a vraiment été une révélation lors de mon voyage au Japon en mars, je n’avais jamais goûté, et j’ai adoré ! Depuis, j’en fais régulièrement à la maison. En réalité, j’ai découvert juste avant de partir alors que je me faisais un petit visionnage de films japonais pour m’immerger dans la culture… J’ai appris leur existence (et leur importance !) en regardant Tampopo, film de 1985 réalisé par Juzo Itami : c’est l’histoire d’une cuisinière japonaise dont le restaurant ne fonctionne plus, la faute à une mauvaise préparation des Ramen selon un routier de passage qui va tenter de lui faire réapprendre à cuisiner de BONS Ramen. L’aboutissement d’une recette réussie ? Quand le client finit entièrement son bol, y compris tout le bouillon… Tampopo aura beaucoup de difficultés à parvenir à trouver sa recette, vais-je trouver la mienne ?? C’était ma question avant d’essayer, alors que je m’y connais très peu en cuisine asiatique ! En fait, c’est très simple, et cela s’est confirmé dès ma première tentative, après avoir pris conseil auprès d’un ami qui a vécu quelques temps au Japon.

Il est possible de mettre beaucoup de choses dans les Ramen, mais j’ai toujours gardé la même base, que je trouve excellente. A la différence de Tampopo qui met carrément la carcasse d’un poulet pour donner du goût à son bouillon, j’utilise des granulés tous faits de bouillon, à base de poisson : le dashi (on le trouve dans les épiceries asiatiques, comme la plupart des autres ingrédients que je vais citer dans la recette). Associé à la sauce de soja, c’est la base du bouillon qui va permettre de cuire les nouilles et qui constitue le liquide du Ramen final.

Pour ce qui concerne les pâtes, j’en ai goûté deux sortes au Japon et je les utilise toutes les deux dans la réalisation de mes Ramen : les Udon (grosses nouilles à la farine de blé) et les Soba (nouilles fines à la farine de sarrasin).

La première fois, j’ai ajouté au bouillon et aux nouilles du chou chinois, des graines de sésame, des petits champignons japonais (j’ai trouvé en France des shimeji, mais j’ai plus souvent mangé des nameko au Japon), des oignons blancs et du tofu « éponge » que j’ai trouvé au Japon. La texture de ce dernier est très fibreuse et il est dur lorsqu’il est sec. Après quelques minutes dans le bouillon, il se ramollit et grossit comme une éponge, montrant les mêmes aspérités. Je n’ai jamais regardé s’il y en a en France, mais le tofu frit se prête également très bien à la préparation des Ramen, c’est d’ailleurs ce que m’a conseillé de préparer mon ami. J’avais enfin ajouté un œuf poché dans le bouillon (au Japon, l’œuf est déposé cru dans le bouillon et celui-ci est tellement chaud que l’œuf poche, simplement je n’arrivais pas à me résoudre à plonger mon œuf dans le bol final, j’ai donc préparé un peu de bouillon à côté pour le faire cuire préalablement !).

Ramen

Les seconde et troisième fois, j’ai mis du poireau à la place du chou chinois, et c’était très bon aussi ! La prochaine fois, je mettrai des épinards. J’ai tenté avec un œuf dur et j’ai bien aimé aussi, et des champignons de Paris à la place des champignons japonais, tout est francisable.. !

Ramen

De tous ces essais que j’ai tous appréciés, je vais tenter de dégager ma recette :

Pour 2 personnes :

  • 1 sachet de Dashi (4g)
  • 600ml + 1l d’eau chaude
  • 30-40ml (à ajuster selon goût) + 50ml de sauce de soja
  • 125g de nouilles japonaises (udon, soba, …)
  • Des légumes (poireau, chou chinois, épinards, champignons, etc…)
  • 2 petits oignons blancs
  • Du tofu (frit, congelé,…)
  • 2 œufs (cru, poché, dur, …)
  • Des graines de sésame

Matériel :

  • de grands bols, les Ramen sont un plat complet, des bols ordinaires ne suffiraient pas!)
  • plusieurs casseroles

Préparer les ingrédients à l’avance : laver les légumes, les couper en fines lamelles quand c’est nécessaire, émincer les oignons, réserver.

Dans une casserole, préparer le bouillon pour cuire les nouilles : verser 50ml de sauce soja dans 1l d’eau avec ¼ de sachet de Dashi, porter à ébullition et faire cuire les nouilles 3min. Les égoutter (je garde le bouillon pour pocher les œufs), puis les déposer dans les bols.

Préparer ensuite le bouillon qui sera bu : verser 500ml d’eau dans une casserole avec le reste du sachet de Dashi et 30 à 40ml de sauce de soja (c’est comme ça que je préfère, mais le mieux est de goûter pour ajuster !). Lorsqu’il est à ébullition, déposer le tofu pour une à deux minutes.

Verser le bouillon dans les bols avec le tofu et ajouter les légumes qui vont s’attendrir grâce à la chaleur du bouillon.

Pocher les œufs dans le bouillon des nouilles en ne gardant qu’une partie du blanc : déposer chaque œuf cru sur une écumoire et immerger dans le bouillon jusqu’à ce que le blanc se solidifie, sortir et déposer dans les bols.

Déposer les graines de sésame pour finir.

Le secret d’une bonne cuisinière de Ramen, c’est de faire tout cela simultanément !

Servir.

Les Japonais disent ITADAKIMASU, formule de politesse auto-destinée pour indiquer qu’ils commencent à manger.

ITADAKIMASU!

ITADAKIMASU!

Avec cette recette, je participe au défi "1 film, 1 recette" de recettes.de pour le film Tampopo.

APPEL A TEMOINS! Voici l'aspect du tofu "dur" quand il est sec. Il deviendra spongieux lorsqu'il sera plein de bouillon. Si vous connaissez son nom, dites-moi!

APPEL A TEMOINS! Voici l'aspect du tofu "dur" quand il est sec. Il deviendra spongieux lorsqu'il sera plein de bouillon. Si vous connaissez son nom, dites-moi!

Et juste pour le floklore, une photo prise lors de mon voyage à Tokyo début avril: quelques Japonais mangent leurs Ramen face aux cuisinier(e)s à la Tampopo/ à gauche, la file d'attente!

Et juste pour le floklore, une photo prise lors de mon voyage à Tokyo début avril: quelques Japonais mangent leurs Ramen face aux cuisinier(e)s à la Tampopo/ à gauche, la file d'attente!

Publié dans #plats complets

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gâteau-chocolat 27/04/2014 19:06

moi quiregarde tout les jours des drama coréen ça me donne envie de faire cette recette :)
merciii !!!

Pounchki 28/07/2013 08:22

Un excellent potage :) merci pour le partage ! bises et bon dimanche ^^

Perrine 29/07/2013 10:05

Merci Pounchki!

Géraldine 26/07/2013 17:38

Très belle recette Perrine bravo, et vraiment bien expliqué. Merci

Perrine 29/07/2013 10:05

Merci Géraldine! Je suis contente si c'est clair, c'est une recette très intuitive finalement..!