Articles avec #desserts tag

Publié le 30 Avril 2015

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Aujourd'hui est un grand jour! puisque j'affirme sur ce blog ma nouvelle identité lyonnaise avec un partenariat bien du coin: la Maison de La Praline (MDLP).^^

Connaissez-vous les pralines roses? Ces amandes enrobées de sucre caramélisé préalablement coloré et aromatisé sont des sucreries de la région lyonnaise. Comme toute spécialité renommée, il y a les fabrications industrielles plutôt attrape-touristes que l'on trouve dans toutes les boutiques de souvenirs et qui n'ont que le goût de sucre, et les vraies friandises préparées dans le respect du goût et de la tradition.

La Maison de la Praline est de ces maisons qui mettent tout leur savoir-faire au service de l'exigence pour nous faire découvrir la vraie, la fameuse praline rose. Partant de cette recette originale, le produit est ensuite décliné en de nombreuses variantes.

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Avant de vous présenter ma recette, je vous fais donc un petit topo sur le "pourquoi" les pralines de la MDLP sont de loin les meilleures que j'ai goûtées...

L'histoire de la Maison débute en 1998 lorsque Max Fleurdépine décide, après un début de carrière en tant que chocolatier pâtissier confiseur, d'ouvrir une nouvelle boutique où la praline rose prend une place dominante. Depuis, le succès de la Maison est sans appel et elle ne cesse de se développer et innover... Vous pouvez visiter la MDLP au site de fabrication à Saint Denis de Cabanne (42) et retrouver toutes ses spécialités sous trois dénominations: MDLP, Max Fleurdépine ou Max et ses Gourmandises.

Plusieurs facteurs expliquent cette réussite: la rigoureuse sélection des amandes, et le procédé rarement mis en oeuvre de leur torréfaction à cœur grâce à l'utilisation d'un vieux torréfacteur plutôt qu'une rampe de gaz. On obtient à partir de là la Praline Rose Tradition, entière, à consommer telle quelle. Celle-ci peut ensuite être déclinée sous d'autres formes: simplement concassée, ou en sucre. C'est la Fleur de Praline, création de la MDLP, qui est une praline concassée et reconcassée puis tamisée jusqu'à obtenir une texture proche de celle d'un sucre. En remplacement de celui-ci dans les desserts, la Fleur de Praline donne une jolie couleur et un petit goût bien caractéristiques.

Enfin, Max Fleurdépine se positionne comme un ultra-spécialiste de la Praline rose avec d'autres produits dérivés tels que la liqueur ou le sirop de Praline.

Dans ma recette de tartelette à la fraise, j'ai utilisé 3 produits de la MDLP: les pralines concassées pour la décoration (et le goût!), la Fleur de Praline dans ma crème pâtissière et le sirop de Praline pour napper les fraises... Belle découverte!

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Pour 2 tartelettes :

- 2 fonds de tartelette (pour moi, des fonds de tartelettes à la farine de châtaigne réalisés à partir de la recette ici, un petit plus aussi dans le goût!)

Pour la crème pâtissière légère aux pralines roses et à la vanille :

- 5cl de lait

- 2 CS de crème fraîche

- 1 CS de fleur de praline Max Fleurdépine

- 1 CS de maïzena

- 1/4 de gousse de vanille

Pour les fraises poêlées au sirop de pralines :

- 12 fraises

- Sirop de praline rose Max Fleurdépine

Pour la décoration :

- Pralines roses concassées Max Fleurdépine

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Faire cuire les fonds de tartelettes, ou s’ils sont déjà précuits, les faire réchauffer quelques minutes au four à 200° pour leur redonner du croustillant. Laisser refroidir.

Préparer la crème pâtissière légère :

Gratter au couteau les graines de vanille et les placer dans le lait.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille.

A ébullition, éteindre le feu et laisser refroidir.

Retirer la gousse de vanille infusée, puis ajouter la crème fraîche, la fleur de praline et la maïzena.

Mélanger puis porter à ébullition tout en fouettant.

Retirer du feu lorsque le mélange épaissit.

Verser dans les fonds de tarte.

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Préparer les fraises poêlées :

Laver les fraises, bien les égoutter et les couper en deux. Réserver.

Faire chauffer une poêle et ajouter le sirop de praline.

Déposer les fraises dans le sirop en ébullition.

Retourner au bout d’à peine 30 secondes.

Poêler à nouveau quelques secondes et déposer les fraises dans une assiette. Laisser refroidir.

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Pour le montage :

Disposer les fraises harmonieusement sur le fonds de tarte et parsemer de pralines roses concassées.

Réserver au frais avant de servir.

Tartelettes aux fraises et aux pralines roses et partenariat Maison de La Praline

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #Partenariat

Repost0

Publié le 20 Avril 2015

Crèmes au chocolat, streusel aux noix

La vie est ainsi faite qu'on ne maîtrise pas toujours son contenu... Aussi, même si l'envie de réaliser des recettes et de les publier sur le blog est bien là, le temps me manque...

Pourtant, l'inspiration persiste, une dizaine d'idées se bousculent au portillon, toutes plus intéressantes à réaliser les unes que les autres!^^ Et des partenaires hors normes à vous faire découvrir, j'ai du pain sur la planche!

D'ici à ce que je passe derrière les fourneaux, j'ai encore quelques recettes à vous présenter pour les prochaines semaines, plutôt simples, mais cela fait du bien de temps en temps, du moment qu'on se régale!

Pour aujourd'hui, une recette avec un streusel à la farine de noix, une poudre de noix bio dénichée sur un marché du miel du côté de Lyon il y a quelques semaines, une délicieuse découverte!

-

Pour 2 crèmes :

  • 15cl de crème fraîche liquide
  • 75g de chocolat noir
  • 20g de beurre
  • 2 CS d’eXOse vieille barrique (ou de sirop d’agave)

Pour le streusel :

  • 10g de farine de noix
  • 15g de farine blanche
  • 20g de sucre
  • 20g de beurre

Préparer les crèmes au chocolat :

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Ajouter le beurre puis la crème, bien mélanger.

Hors du feu, ajouter eXOse.

Verser dans des verrines et laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pour au moins 3h.

Préparer le streusel :

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger du bout des doigts les ingrédients de la pâte jusqu’à obtenir une consistance homogène et de gros morceaux agglomérés.

Placer sur une plaque à four et enfourner à mi-hauteur pour 10 minutes.

Laisser refroidir avant utilisation.

Avant de servir, parsemer les crèmes au chocolat de streusel aux noix.

Déguster.

Crèmes au chocolat, streusel aux noix

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 20 Mars 2015

Gâteau orange de ma grand-mère, revisité à la cardamome

Je vous ai déjà présenté une recette du calepin de ma grand-mère (utilisation des dernières pages vierges d'un fascicule sur les véhicules blindés... pour vous dire comme ça date..!): la brioche Renée, que j'avais déjà revisitée. Aujourd'hui, j'ai choisi son "gâteau orange", dont j'ai envie depuis bien longtemps. J'ai simplement ajouté de la cardamome pour apporter ma petite touche, ce n'est pas grand chose, mais c'était le petit plus qui a boosté la recette.

Gâteau orange de ma grand-mère, revisité à la cardamome

Sur le livret, vous pouvez lire globalement, en intégrant les annotations et ajouts :

Gâteau orange

Four <6>. 115g de beurre – 115g de sucre – 2 œufs entiers – 1 cuil.café levure chimique – ½ orange – ½ pelure très fine – 115g de farine

Quand il est cuit, mettre jus orange. 50m.

-

J’ai fait mon miel de cette recette minimaliste…

Gâteau orange de ma grand-mère, revisité à la cardamome

Pour 6-8 personnes :

  • 115g de farine
  • 115g de beurre mou
  • 115g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 CC de levure chimique
  • 1 orange non traitée
  • 6 gousses de cardamome

-

Préchauffer le four à 180°.

Préparer l'orange:

Couper 2 belles tranches dans l’orange, leur retirer la peau et les couper en deux; réserver.

Prélever le zeste du reste de l'orange, garder de côté, et réserver la pulpe (le jus en sera extrait).

-

Préparer l'appareil à gâteau:

Battre les œufs avec le sucre au batteur électrique pendant environ 1 minute. Le mélange est bien mousseux, gonfle et blanchit.

Incorporer délicatement le beurre mou, puis la farine et la levure ainsi que les graines de cardamome concassées et les zestes d'orange.

Beurrer un moule à cake et déposer les morceaux entier d’orange au fond.

Verser la pâte dans le moule.

Enfourner pour 45-50 minutes, en fonction du four.

Couvrir d’un papier aluminium en cours de cuisson si le gâteau brunit beaucoup.

A la sortie du four, verser le jus du reste de l’orange sur le gâteau.

Laisser refroidir et déguster.

Gâteau orange de ma grand-mère, revisité à la cardamome

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #gouters

Repost0

Publié le 9 Mars 2015

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Depuis le début de la saison des pommes, cette recette me travaille. Depuis que j'ai découvert eXOse aussi (présenté plusieurs fois ici), et que je me suis dit que cela ferait un excellent mélange. Depuis octobre donc.

J'ai mis le temps à passer à exécution cette recette. Je voulais une pâte crue, mais ne pouvais m'empêcher de penser que des pommes à peine cuites s'accorderaient parfaitement en goût et en mélange de textures. Alors après réflexion, j'ai choisi une pâte crue, une garniture crue à la pomme, le tout surmonté de quartier de pommes juste poêlés.

Dans la réalisation de la tarte crue aux pommes (ou raw apple pie), 2 recettes m'ont guidées, j'en a pioché les éléments qui me plaisaient pour obtenir la tarte de mon imagination^^: la tartelette crue à la butternut et à l'orange d'Angie, présentée au salon du blog culinaire à Soissons! et la tarte crue aux pommes de l'association Manger Santé.

Et puis j'ai poêlé mes quartiers de pommes pour terminer la réalisation. On obtient tout ce que je souhaitais, un dessert gourmand fruité et pas trop sucré, un mélange de saveurs et de textures qui mènent en exploration vers des contrées peu connues... La tarte crue, c'est effectivement à découvrir!

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Pour 2 tartelettes :

Pour la pâte :

  • 6 dattes dénoyautées
  • 20g de noix de coco râpée
  • 30g d’amandes en poudre
  • 1 CC de cranberries séchées
  • 1 CC d’eXOse, sucre de raisin (ou sirop d’agave, ou miel, ou sirop d’érable)
  • 1 CC de cacao en poudre (facultatif)

Pour la garniture à la pomme :

  • 1 pomme
  • 1 CC de jus de citron
  • 1 CC de purée d’amandes blanche

Pour la rosace à la pomme :

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Mixer ensemble tous les ingrédients de la pâte.

Tasser la pâte au fond de 2 cercles de présentation.

Placer au réfrigérateur pour au moins 30 minutes.

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Pendant ce temps, préparer la garniture aux pommes :

Eplucher la pomme et la râper. Mélanger au citron pour éviter l’oxydation. Incorporer la purée d’amandes.

Egoutter si nécessaire, puis placer sur la pâte dans les cercles.

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Préparer la rosace à la pomme :

Eplucher la pomme et la couper en lamelles.

Chauffer une poêle et y ajouter un morceau de beurre.

Faire poêler doucement les pommes pendant une dizaine de minutes en les retournant une fois.

Laisser refroidir.

Passer au montage :

Retirer les cercles de présentation.

Disposer les pommes en rosace sur les tartelettes à la pomme crue.

Badigeonner d’eXOse nouvelle barrique (ou miel, ou sirop d’érable) à l’aide d’un pinceau à pâtisserie.

Placer à nouveau 30 minutes au frais avant de servir.

Tartelette crue aux pommes, rosace de pommes juste poêlées

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 13 Février 2015

Brownie à la pâte à tartiner choco-coco, crème anglaise aux fruits de la passion

Vous connaissez maintenant mon addiction aux produits l'Epicurien, inutile donc de vous cacher que c'est ici que j'ai découvert la pâte à tartiner choco-coco (au bon goût de bounty?! Avec de vrais beaux copeaux de coco...), l'idéal pour un brownie qui change! C'est chez l'Epicurien aussi que j'ai trouvé la confiture artisanale de fruits de la passion dont je me suis servie pour la crème anglaise. Cela doit être possible de faire une crème anglaise avec de vrais fruits de la passion, mais je n'ai jamais utilisé ce fruit tel quel, et je vous livre ainsi une crème anglaise aromatisée à la confiture, vous pourrez choisir le parfum qui vous plaît le mieux! L'important étant que la confiture utilisée ne comporte pas de morceaux (ou il faudra les retirer). A noter: la crème anglaise était plus goûteuse en fruits de la passion le lendemain, c'était un véritable bonheur pour les papilles (dommage, il ne restait plus de brownie^^).

Pour cette recette, un mélange qui colle à fond entre le côté exotique de la coco et du fruit de la passion, et le chocolat... Un cocktail parfait pour une St Valentin gourmande?!

Brownie à la pâte à tartiner choco-coco, crème anglaise aux fruits de la passion

Pour 2 personnes :

Pour le brownie :

  • 1 œuf
  • 100g de pâte à tartiner
  • 75g de farine
  • ½ sachet de levure

Pour la crème anglaise aux fruits de la passion :

  • 1 jaune d’œuf
  • 20cl de lait
  • 1 CS de sucre en poudre
  • 2 CS de confiture de fruits de la passion

Préparer la crème anglaise en avance pour qu’elle ait le temps de refroidir.

Faire bouillir le lait avec le sucre. Couper le feu.

Casser l’œuf et verser le jaune dans un grand bol. Le battre au fouet.

Verser petit à petit le lait chaud en battant énergiquement pour ne pas que l’œuf cuise.

Verser le mélange dans la casserole et mettre sur feu doux. Ne pas cesser de fouetter.

La crème épaissit peu à peu. Quand elle obtient une belle consistance de crème anglaise, retirer du feu (ne pas porter le mélange à ébullition).

Ajouter alors la confiture de fruits de la passion et fouetter pour obtenir un mélange homogène.

Si besoin, filtrer la crème au tamis avant de la verser dans un bol et réserver au frais.

Brownie à la pâte à tartiner choco-coco, crème anglaise aux fruits de la passion

Préparer le brownie :

Préchauffer le four à 180°.

Dans un saladier, mélanger l’œuf avec la farine et la levure tamisées.

Faire ramollir la pâte à tartiner sur feu doux (tout juste de quoi la liquéfier pour la rendre plus facilement incorporable). L’ajouter à la préparation.

Verser le mélange dans un moule préalablement beurré (ou 2 moules individuels).

Enfourner pour 15 minutes.

Laisser tiédir et servir en parts sur la crème anglaise.

Brownie à la pâte à tartiner choco-coco, crème anglaise aux fruits de la passion

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 6 Février 2015

Crêpes au kumquat, mousse d’avocat au chocolat

Tout le monde y va de sa recette de crêpe, et moi aussi, j'ai voulu vous étonner avec cet heureux (bien qu'étonnant!) mariage de saveurs.

C'est un équilibré, entre la pâte à crêpe qui contient du beurre (inspiration des crêpes à l’orange de Pierre Hermé, le gourmand, comme chacun sait et apprécie !), et une garniture qui garde une texture et une consistance de pâte à tartiner, en version saine et somme toute relativement légère, miam !

Crêpes au kumquat, mousse d’avocat au chocolat

Pour 8 crêpes:

  • 2 œufs
  • 80g de farine
  • 25cl de lait
  • 20g de sucre
  • 30g de beurre
  • Le zeste et le jus d’un kumquat
  • 1 cc de cointreau (Pierre Hermé mélange le Grand Marnier au rhum brun)

Pour la mousse d’avocat au chocolat (2 personnes) :

  • 1 avocat bien mûr
  • 3 CS de cacao en poudre
  • 3 CS de sirop d’agave
  • 2 CS de crème fraîche liquide (ou crème d’amande, ou crème de soja)
  • 2 kumquats
  • 1 goutte d’extrait de vanille
  • Noix de coco râpée (facultatif)

Les crêpes et la mousse d’avocat au chocolat se préparent quelques heures à l’avance.

Crêpes au kumquat, mousse d’avocat au chocolat

La mousse d'avocat au chocolat :

C'est une idée qui a fait le tour des blogs au printemps dernier. J'ai beaucoup apprécié, mais en goûtant, je me suis aperçue que les saveurs et les émotions qui se dégageaient ne me convenaient pas du tout. Trop le goût d'avocat, pas assez de gourmandise. J'ai décidé d'ajouter du chocolat fondu en plus du cacao et de changer les proportions à partir de la recette initiale piochée sur le blog Parfois vegan, souvent sans gluten. Pour un résultat qui me plaît maintenant complètement!

Extraire le jus des kumquats. Mixer tous les ingrédients (sauf la noix de coco).

Réserver au frais dans un bol.

Crêpes au kumquat, mousse d’avocat au chocolat

Les crêpes :

Râper le zeste de kumquat.

Réaliser un beurre noisette : faire fondre le beurre à feu doux et l’ôter du feu quand il commence à prendre une couleur (et une odeur) noisette.

Dans un saladier, fouetter les œufs puis ajouter le sucre, la farine, le cointreau, le zeste et le jus de kumquat, le lait, et le beurre fondu.

Laisser reposer au moins une heure au frais.

Crêpes au kumquat, mousse d’avocat au chocolat

Pour la réalisation des crêpes :

Verser une louche de pâte dans une poêle à crêpe bien chaude et préalablement huilée.

Faire cuire 5 minutes à feu moyen en retournant la crêpe à mi-cuisson (quand des bulles apparaissent et que le dos de la crêpe est doré à votre goût).

Servir sur une assiette, accompagné de mousse d’avocat et de noix de coco râpée.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 14 Janvier 2015

Faisselles cœur crème de châtaignes et noix (et sauce chocolatée)

Plus une idée qu'une recette, mais elle fait sensation à la fin d'un repas un peu lourd!

-

Pour 4 personnes :

Pour la sauce chocolatée :

  • 50g de chocolat
  • 5cl de lait
  • 5cl de crème fraîche liquide

Avec une grande cuillère (j’ai utilisé une écumoire), mouler 50g de faisselle.

Déposer une cuillère à soupe de crème de châtaignes au centre.

L’enfermer au cœur du dessert en recouvrant de 50g de faisselle.

Procéder de même pour les autres desserts.

Faisselles cœur crème de châtaignes et noix (et sauce chocolatée)

Préparer la sauce chocolatée :

Hacher le chocolat et le réserver dans un bol.

Faire bouillir le lait et la crème.

Verser sur le chocolat et fouetter jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Servir et verser la sauce chocolatée sur les desserts à la faisselle.

Faisselles cœur crème de châtaignes et noix (et sauce chocolatée)

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 12 Janvier 2015

Crèmes végétales coco et citron vert

2 couches, l’une à la texture de flan et cuite au four, la seconde plus mousseuse.

2 goûts, qui se mélangent avec plaisir dans la bouche!

-

Pour 4 crèmes individuelles :

Pour l’appareil à la coco (sur l’idée du no cheesecake de Geek & balsamique) :

  • 100g de tofu soyeux
  • 20g de noix de coco râpée (+ pour la décoration, facultatif)
  • 5cl de lait de soja (ou autre lait végétal)
  • 20g de sucre glace
  • 10g de maïzena

Pour l’appareil au citron vert :

  • Le jus d’un citron vert
  • 125g de tofu soyeux
  • 2 CS de maïzena
  • 2 CS de miel d’accacia
  • 1 CS de purée d’amande blanche
Crèmes végétales coco et citron vert

Préparer l’appareil à la noix de coco :

Préchauffer le four à 150°.

Mixer longuement tous les ingrédients de la crème à l’exception de la noix de coco.

Quand le tout est bien homogène, ajouter la coco et mixer rapidement.

Verser la préparation dans des ramequins individuels.

Enfourner pour 40 minutes.

Laisser refroidir à l’air libre.

Préparer ensuite la crème au citron vert :

Mixer longuement tous les ingrédients.

Verser dans une casserole et porter à ébullition en fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Verser alors sur la couche coco dans les ramequins.

Laisser refroidir à l’air libre, puis placer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Déguster frais.

Crèmes végétales coco et citron vert

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 31 Décembre 2014

Chocolats aux confits de fleurs et un bon réveillon!

De bons moments gourmands nous attendent en ce dernier repas de l'année, ce soir...

Vous pouvez réaliser en deux temps, trois mouvements, de terribles chocolats au confit de fleur...

La problématique est celle du tempérage du chocolat...

Vous trouverez un tuto très complet sur le blog de Chef Nini.

De mon côté, quand j'ai voulu mettre en marche mon thermomètre, il a refusé de s'allumer... ça démarrait mal pour une première en tempérage! J'ai failli abandonner... Et puis j'avais trop envie d'essayer quand même! Après tout, je risquais simplement de perdre en brillance, en fondant, mais le bon goût serait là quand même..!

Alors j'ai usé de mon meilleur thermomètre, l'auriculaire!! Le résultat n'est pas si mal, mais il pourrait être tellement mieux en suivant réellement les courbes de cristallisation du chocolat!

Qu'à cela ne tienne, j'ai déjà une bonne résolution pour 2015!

Je vous souhaite un bon réveillon!!!

Chocolats aux confits de fleurs et un bon réveillon!

--

Pour 20 chocolats:

- + ou - 200g de chocolat noir de bonne qualité

- des confits de fleur: j'ai utilisé ceux de l'Epicurien: confit de fleurs de violettes, de fleurs de lavande, de fleurs de coquelicots et pétales de roses. J'utiliserais bien aussi les confits de thé...

Chocolats aux confits de fleurs et un bon réveillon!

--

Suivez ensuite les conseils de Chef Nini pour tempérer le chocolat et recouvrir des moules à chocolat d'une première couche de chocolat (à l'aide d'un pinceau à pâtisserie), laisser prendre au frais quelques minutes en prenant soin de maintenir le chocolat à température et recouvrir d'une seconde couche.

Faire prendre à nouveau au frais, remplir les alvéoles d'un confit de fleurs, et refermer les bonbons de chocolat avec le reste de chocolat fondu.

Faire prendre à température ambiante, démouler, présenter, et... se régaler!

Pour le côté "cadeau", j'ai recouvert mes chocolats de poudre alimentaire irisée argentée au pinceau à pâtisserie.

Chocolats aux confits de fleurs et un bon réveillon!
Chocolats aux confits de fleurs et un bon réveillon!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 23 Décembre 2014

Gâteau au pavot et au gingembre

Je suis peu présente en ce moment... Et encore moins sur le thème de Noël..!

J'ai peu le temps de cuisiner (le mois de décembre est un mois chaud dans la vente de pâtisseries et chocolats!), et quand je cuisine (des petits bredeles, des cakes, des brioches rapides), je n'invente rien, je vais piocher de-ci, de-là, des recettes, donc pas de quoi alimenter le blog.

Dans le cas de ce gâteau au pavot - que je ne m'aventurerais pas à appeler autrement - j'ai relativement innové par rapport à la recette originale, et j'en profite pour vous inviter à faire un tour sur le blog de Petite cuillère et charentaises, d'où je tire mon inspiration.

A l'origine, ce gâteau est hongrois et s'appelle quelque chose comme le Máklepény. Il est fait avec des raisins secs, mais déjà Petite cuillère et Charentaises les avait troqués dans sa recette contre du citron confit. Heureux mariage, le citron et le pavot vont si bien ensemble!

Oui mais voilà, j'avais du citron entier à écouler, et seulement du gingembre confit... Alors pour ne pas obtenir un gâteau trop humide, j'ai mis du jus de citron à la place d'1/3 du lait. Le citron est presque imperceptible, il doit surtout jouer dans la texture... Aussi, j'ai pressé un peu de citron sur mon gâteau avant de le couper en cubes! ...et le résultat était très sympathique!

Noël ou pas noël, cette recette m'a plu avec son sucre glace qui rappelle la neige que nous n'avons pas...

Gâteau au pavot et au gingembre

Pour 1 gâteau de la taille d’un moule à cake :

  • 1 œuf
  • 100g de graines de pavot
  • 150g de sucre en poudre
  • 125g de farine
  • Gingembre confit selon goût (pour moi le gingembre cristallisé utilisé ici)
  • 10cl de lait
  • 5cl de jus de citron
  • 2 CC de levure chimique

Préchauffer le four à 180°.

Battre l’œuf avec la moitié du sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer le lait.

Ajouter la farine, les graines de pavot et la levure et mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Ajouter le reste du sucre et le jus de citron ainsi que le gingembre coupé en morceaux de la taille souhaitée.

Chemiser un moule à cake avec du papier sulfurisé, ou utiliser un moule en silicone.

Y verser la préparation et enfourner pour 20 minutes.

Baisser le four à 150° et poursuivre la cuisson 20 minutes.

Sortir le gâteau du four et de son moule et laisser refroidir.

Découper en cubes et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Gâteau au pavot et au gingembre

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0