Articles avec #desserts tag

Publié le 22 Octobre 2014

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Perrine est revenue!! Cette petite semaine d'absence s'explique par ma participation au salon de l'innovation agro-alimentaire (SIAL) à Villepinte aux côtés de L'Epicurien, mon partenaire fétiche dont je vous parlais ICI. Je dédierai un article à ces quelques jours forts en émotions. En attendant, je vous propose un dessert fait avec la confiture de Kumquat L'Epicurien, une merveille pour les papilles des amateurs de saveurs très acidulées. Ce que j'apprécie dans cette confiture (comme dans beaucoup d'autres chez L'Epicurien), c'est la sensation de croquer dans le fruit frais alors qu'il s'agit d'une confiture. La faute (et quelle faute!) certainement aux nombreux morceaux restés tels quels dans la préparation...

Vous pourrez me demander, à l'instar de Benoît, mais "pourquoi le potiron?", et oui, mais pourquoi pas?! Un potiron du jardin dans le bas du frigo avec l'envie d'en faire un gâteau, un pot de confiture de kumquat dans la porte du même frigo, ça donne des idées le matin, penchée sur sa tartine... Et cela donne un excellent flan que j'ai qualifié de "mousseux" tant il est léger aérien en bouche, la texture s'efface progressivement pour laisser place au goût, c'est une sensation assez extraordinaire... Alors pourquoi, parce que j'ai pensé que ça pourrait être bon, et effectivement, ce mariage improbable vaut le détour, je vous le conseille!! A très vite.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Cette recette contient de l'édulcorant. M'étant inspirée du livre "Se nourrir de plaisir" dont je vous parlais ICI, j'ai souhaité utiliser l'édulcorant qui traîne dans mon placard depuis plus d'un an, alors que je devais réaliser un dessert léger en sucre pour un grand-père. La texture d'un gâteau étant souvent très différente avec l'édulcorant en remplacement du sucre, je ne l'utilise jamais car je n'apprécie pas. Ici, c'était l'occasion de réessayer puisque la recette en "prescrivait". En plus, l'édulcorant passe mieux avec des blancs d'œufs battus en neige, ils aèrent la pâte.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Pour 2-3 personnes :

  • 400-500g de potiron
  • 1 œuf
  • 20g de farine
  • 2 CS de confiture de kumquat (pour moi, une confiture l’Epicurien)
  • 2 CS d’édulcorant (ou de sucre)
  • 1 pincée de cardamome en poudre

Eplucher le potiron. Le laver et le faire cuire dans l’eau bouillante pendant 20 minutes. Il doit être très tendre.

Préchauffer le four à 180°.

Assécher le potiron quelques minutes sur feu vif dans une casserole anti-adhésive.

Ajouter la confiture de kumquat, l’édulcorant, les jaunes d’œufs battus.

Monter les blancs en neige bien ferme et les incorporer à la préparation.

Verser dans un moule à cake.

Faire cuire au four au bain-marie pendant 30-35 minutes.

Déguster froid après un passage au réfrigérateur.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Et tiens, voilà que je pense à Maud, qui a du mal à faire manger des légumes à ses enfants. C'est bien possible que cette recette les séduise! Un côté doux et léger, un côté acidulé qui donne du pep's à ce dessert, pourquoi pas aussi pour les enfants?! Cela fait longtemps que je n'ai pas participé à un concours, alors je soumets cette recette à l'intraitable jury que sont ses deux filles en réponse au concours Faire manger des légumes aux enfants : un dessert au potiron, ça vous tente?!

N.B.: Le débat est ouvert sur la question du potiron, légume ou pas légume?! Tout du moins, il est généralement consommé comme un légume, ça devrait passer... n'est-ce pas?! ;-)

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

-

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 6 Octobre 2014

Flans aux poires

Un dessert vraiment très simple et léger, idéal pour un soir de semaine. A la recherche d'un ordre de grandeur sur l'équilibre crème et fruits, je suis tombée sur l'inspiration qui correspondait tout à fait à mes envies: la recette de Cléa du blog Cléa cuisine qu'elle appelle "crème dessert". Peut-être parce que j'ai poussé l'ébullition du lait avec l'agar-agar pour obtenir des petits flans comme je souhaitais idéalement. Déclinable à l'infini...

Pour 2 flans individuels :

  • 2 poires
  • 0,5g d’agar-agar
  • 100ml de lait
  • 1 CC bien pleine de purée d’amandes
  • Epices à pain d’épices (ou autre épice)
  • Pralin (facultatif)

Laver et éplucher les poires. Les couper en morceaux et les faire cuire à couvert sur feu doux pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’elles compotent.

Mixer avec la purée d’amandes ; ajouter les épices. Réserver dans un bol.

Dans la casserole qui a servi à cuire les poires, verser le lait puis l’agar-agar. Fouetter et porter à ébullition tout en remuant. Poursuivre la cuisson 2 minutes.

Verser le lait sur les poires mixées et bien mélanger.

Répartir dans des ramequins.

Laisser refroidir puis mettre au frais pendant plusieurs heures.

Servir très frais recouvert de pralin.

Cléa conseille de ne pas conserver les flans plus de 36h puisque le dessert rend un peu d'eau. Ici, ça ne risquait pas d'arriver!^^

Flans aux poires

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 26 Septembre 2014

Tarte au potimarron, cœur crème de marrons

Ma partcipation au KKVKVK #57, merci Romain du blog Le Tablier gourmet pour le sympathique thème de cet épisode! A défaut d'arriver à la perfection esthétique de mon idée, je me suis amusée!

Pour 8 personnes :

Pour le fond de pâte sablée à la farine de châtaignes de Claude Brioude (chipée chez Ewa) :

  • 150 g de farine de blé
  • 50 g de farine de châtaigne
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre mou
  • 4 jaunes d'œufs
  • Une pincée de sel

Pour l’appareil au potiron (cette fois, c’est chez Cammie que j’ai piqué les proportions) :

- 1,5kg de potimarron

- 2 oeufs

- 120g de sucre

- 15cl de lait

- 3 CS de maïzena

- 1 pincée de cannelle

Pour le cœur crème de marrons :

- 1 œuf

- 80g de crème de marrons

Matériel spécifique :

- Un moule à tarte

- Un cercle de présentation individuel

Mélanger les ingrédients secs. A la main, incorporer le beurre. Ajouter les jaunes d’œufs (il est plus pratique de les séparer des blancs au préalable et de les réserver dans un bol, il n’est ainsi pas nécessaire de se relaver les mains !).

Former une boule, l’envelopper de film alimentaire et stocker au réfrigérateur pendant une heure.

Préparer l’appareil au potimarron :

Bien laver le potimarron. Le couper en gros morceaux et les faire cuire dans l’eau bouillante pendant 30 minutes.

Vider l’eau de la casserole, laisser tiédir pour ne pas se brûler les doigts, puis retirer la peau.

Passer la chair de potimarron au mixeur.

Battre les œufs avec le sucre dans un saladier.

Incorporer la maïzena dans le lait, puis verser sur le mélanger précédant en fouettant. Ajouter la cannelle.

Verser l’appareil sur la purée de potimarron et mélanger.

Préchauffer le four à 180°.

Préparer le cœur à la crème de marrons :

Battre l’œuf en omelette et ajouter la crème de marrons.

Pour le montage :

Sortir la pâte du réfrigérateur et l’étaler sur un plan de travail bien fariné (j’insiste sur ce dernier point, la pâte est vite très collante, surtout lorsque la température ambiante est élevée).

Déposer la pâte dans un moule à tarte.

Disposer le cercle de présentation au centre.

Verser la préparation au potimarron autour, puis l’appareil à base de crème de marrons au milieu (procéder dans ce sens puisque la pâte au potimarron se « tient » beaucoup mieux que la seconde).

Enfourner pendant 20 minutes environ, le temps que les pâtes commencent à s’épaissir.

Sortir la tarte du four, retirer alors délicatement le cercle de présentation et à l’aide d’un couteau, étirer la pâte à la crème de marrons vers l’extérieur pour former un soleil.

Enfourner à nouveau pour 20 minutes. Si les bords de la tarte dorent trop, couvrir d’un papier aluminium.

Déguster tiède ou froid après un passage au réfrigérateur.

Astuce : pour me débarrasser de mes blancs d’œufs récupérés du fond de tarte, j’ai fait des îles flottantes salées sur un velouté de courgettes en entrée !

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 19 Septembre 2014

Pains d’épices aux poires entières

Tout un stock de poires mûres à écouler en un temps record, j'ai dû faire preuve d'imagination, les compotes auraient pu devenir lassantes!

Et comme je trouvais dommage de faire une pâte à pain d'épices (sans oeuf, et sans lactose! une première pour moi) pour 2 petits gâteaux, je vous propose des quantités pour booster votre petit déjeuner avec un pain d'épices nature!

Pains d’épices aux poires entières

Pour 2 personnes + 1 pain d’épices 4 personnes :

  • 2 poires
  • 50g de farine de seigle
  • 150g de farine blanche
  • 80g de sucre
  • 3 CS de miel (pour moi, le miel de Bourdaine Beautiful Beez. Au passage, dépêchez-vous de faire vos commandes, l'année a été difficile pour les apiculteurs, avec de maigres récoltes)
  • 1 CS bien pleine d’épices à pain d’épices Fortwenger (le petit goût de ces épices est vraiment incomparable)
  • 165ml d’eau
  • 1-2 CC de bicarbonate de soude
Pains d’épices aux poires entières

Laver les poires et les éplucher. Retirer la partie dure à la base tout en prenant soin de les garder entières. Réserver.

Beurrer deux moules individuels et un petit moule à cake.

Préchauffer le four à 165°.

Mettre la farine dans un saladier et y ajouter le bicarbonate et les épices.

Faire tiédir l’eau et y ajouter le sucre et le miel. Mélanger jusqu’à totale dissolution.

Incorporer le sirop aux ingrédients secs.

Verser la préparation jusqu’à mi-hauteur des moules individuels et le reste dans le moule à cake.

Déposer les poires dans les petits moules et appuyer légèrement pour faire remonter doucement la pâte et faire en sorte que les poires touchent presque le fond du moule.

Enfourner pour 30 minutes.

Baisser la température du four à 150° et poursuivre la cuisson 10 minutes pour les gâteaux individuels et 15-20 minutes pour le pain d’épices « familial ».

Pains d’épices aux poires entières

Je me suis inspirée pour la base de ces gâteaux du pain d'épices ultra moelleux d'Anne, alias Papilles, du blog Papilles & Pupilles, où je trouve bien souvent de très jolies réalisations et de belles idées. Peut-être l'un des blogs les plus "anciens" que je visite, chapeau!

Pains d’épices aux poires entières

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 10 Septembre 2014

Mirabelles rôties au pralin et mousse au chocolat au siphon

Un mélange chaud-froid crousti-fondant au top. On fait dans la gourmandise et la décadence avec ce dessert pour lequel on n'a pourtant rien (ou pas grand chose!) à se reprocher. C'est bien d'être gourmand!

Pour 4 coupes :

Pour les mirabelles rôties :

  • 350g de mirabelles
  • Sirop d’agave (selon goût)
  • Pralin
  • 1 noix de beurre

Pour la mousse au chocolat au siphon (encore une excellente référence tirée du blog du Gourmand du dimanche):

  • 100g de chocolat noir à 70%
  • 20 Cl de crème liquide entière
  • 10 Cl de lait

Matériel spécifique:

  • un siphon et une cartouche de gaz
Mirabelles rôties au pralin et mousse au chocolat au siphon

Préparer la mousse :

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie.

A part, faire chauffer le mélange de crème et de lait. A l’ébullition, couper le feu et verser sur le chocolat (la recette originale dit en 3 fois).

Filtrer la préparation et la réserver au réfrigérateur pendant plusieurs heures (la recette dit 4h).

Quand elle est bien froide, la verser dans le siphon, fermer, secouer et disposer à nouveau au frais (la recette dit 1h).

Préparer les mirabelles :

Laver les mirabelles et les dénoyauter.

Faire fondre le beurre dans une poêle bien chaude et y mettre à rôtir les mirabelles quelques minutes (environ 5min) à feu vif en retournant de temps en temps.

Elles doivent juste être attendries mais se tenir encore.

Eteindre le feu et ajouter le sirop d’agave et le pralin directement dans la poêle sur les mirabelles.

Bien mélanger et répartir dans des coupes.

Secouer bien le siphon et recouvrir les mirabelles de mousse au chocolat.

Décorer de pralin et d'une mirabelle fraîche (facultatif) et servir aussitôt.

Régalez-vous !

Mirabelles rôties au pralin et mousse au chocolat au siphon

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 8 Septembre 2014

Pouding chômeur aux mirabelles et noix de coco

Une recette qui m'a intriguée, étonnée, apeurée puis séduite et rendue complètement fanatique, je suis passée par tous les états avec ce dessert!

C'est le rendu visuel du pouding chômeur aux pommes des Délices de Maya qui m'a d'abord plu. A la lecture de la recette, je me suis posé beaucoup de questions sur le rendu gustatif d'une pâte sans oeuf à laquelle on ajoute tant de sirop. Maya a elle-même vu cette recette chez Lexibule, qui en parle comme d'un dessert qui a fait le tour des blogs. C'est donc un classique... au Québec! Alors je me suis armée de patience pour convertir les tasses et cuillères à table de nos cousins d'outre-Atlantique pour avoir enfin dans mon assiette ce dessert national...

Avant ça, grosses interrogations au moment de mettre le sirop sur la pâte: il ne pénètre pas vraiment, on enfourne donc la "chose" avec une épaisse pâte aux fruits sur laquelle flotte une grande quantité de liquide... Et au fur et à mesure de la cuisson, la pâte "boit" le sirop, ce qui est normal et plutôt rassurant. Après refroidissement, on goûte enfin, et là, opération séduction réussie, j'adore! Heureusement, il m'en est resté pour le lendemain, toujours aussi bon, voire meilleur, je suis complètement conquise!! Je comprends maintenant que ce pouding chômeur de Marylo ait fait fureur. Je vous propose une version aux mirabelles à la place des pommes, de la noix de coco à la place des noix, et un sirop sans beurre, ce qui n'a en rien manqué au gâteau. Bonne semaine et bonne dégustation!

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :

  • 100g de farine
  • 10cl de lait
  • 25 mirabelles
  • 25g de beurre fondu
  • 2 CS de sucre de coco
  • 2CC de levure chimique
  • 1 CC d’épices à pain d’épices
  • Noix de coco râpée

Pour le sirop :

  • 200-250ml d’eau
  • 150g de sucre

Préchauffer le four à 180°.

Laver les mirabelles et les dénoyauter.

Mélanger tous les ingrédients de la pâte sauf la noix de coco. Incorporer les mirabelles.

Verser dans un plat à four.

Faire chauffer à feu doux l’eau avec le sucre jusqu’à ébullition.

Verser le sirop obtenu sur la pâte.

Saupoudrer de copeaux de noix de coco.

Enfourner pour 35-40min.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #gouters

Repost0

Publié le 29 Août 2014

Tartelettes aux noix de pécan et pâte à tartiner

Aujourd’hui, nous finissons les derniers fonds de tarte du congélateur, les noix de pécan du placard et la pâte à tartiner Tartinades à préparer soi-même en 30 secondes en ajoutant un peu de lait, pour moi 72% chocolat noir (au passage une très belle découverte!).

Un instant au four et c'est déjà fini! Encore une recette pour Cuisine cool, 3 ingrédients et une préparation de moins de 10 minutes. Régalez-vous!

Pour 2 tartelettes :

- 2 fonds de pâte à tartelette (pour moi un reste de pâte de ma linzertorte précuite)

- 10 noix de pécan

- 2 CS bien pleines de pâte à tartiner

Préchauffer le four à 180°.

Etaler la pâte à tartiner sur les fonds de tarte.

Disposer les noix de pécan par-dessus.

Enfourner pour 15-20 minutes.

Les fonds de tarte doivent retrouver leur croquant et prendre une légère couleur, tout comme les noix de pécan.

Conseil : servir avec une boule de glace à la vanille.

Tartelettes aux noix de pécan et pâte à tartiner

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 28 Août 2014

Tartelettes aux groseilles

Avant le déménagement, il me fallait vider le congélateur. Et comme tout déménagement, la mise en cartons et nettoyage est longue et laisse peu de temps à tout loisir… La cuisine a donc été abandonnée un moment, pendant lequel je me suis tout de même efforcée de faire des petits desserts rapides et sympa, comme ces petites tartelettes faites en 2 minutes avec des fonds de tartelettes précuits que j’avais congelés, ainsi que des groseilles fraîches également congelées l’an dernier après cueillette. Encore une recette pour cuisine cool!

Pour 2 tartelettes :

- 2 fonds de pâte à tartelette (pour moi un reste de pâte de ma linzertorte précuite)

- 150g de groseilles

- 1 CS de rapa dura (à défaut, cassonade)

Le petit + pour agrémenter la tarte (facultatif) :

- 2 CS d’amandes effilées

Préchauffer le four à 180°.

Sortir les groseilles du congélateur ou les laver si elles sont fraîches. Les mélanger à du sucre rapa dura, et des amandes effilées si vous le souhaitez.

Disposer la garniture sur les fonds de tarte.

Enfourner pour une vingtaine de minutes. Les fonds de tarte doivent retrouver leur croquant et prendre une légère couleur. Les fruits s’attendrissent juste un peu.

Conseil: servir avec une boule de glace à la vanille ou de la chantilly.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 21 Août 2014

Cupackes au thé rose-litchi, partenariat Gourmet in Love et 2 ans du blog

Beaucoup de choses à vous dire aujourd'hui encore!

2 bougies à souffler!

A cette occasion, j'ai envie de vous faire un rapide retour "stats" depuis les débuts... C'est en août 2012 que l'aventure a vraiment démarré. Après des publications depuis juin 2012, j'ai eu mes premières visites en août pour un total de 12 visiteurs uniques, j'étais heureuse! Des débuts très lents, une cuisine encore pour moi-même, que j'ai petit à petit réussi à faire partager pour 2 ans plus tard osciller entre 3000 et 4500 visiteurs par mois avec une moyenne de 150 visites par jour, cela me semble énorme, je ne pensais pas un jour en arriver là de cette belle aventure!

Alors ce mois-ci, ce n'est pas seulement les 2 ans de visites sur mon blog, c'est surtout un prétexte pour vous dire: MERCI! Merci de venir et revenir vous inspirer chez moi, merci pour vos commentaires, vos encouragements, merci de parfois passer derrière les fourneaux pour tenter l'une des recettes Perrine cuisine (ce n'est pas encore assez fréquent je trouve, la raison m'en est inconnue, je cherche à améliorer ce point-là!)

Bref, c'est vous qui le faites vivre, mon blog et moi-même vous en sommes éperdument reconnaissants! Je ne me figurais pas comme l'attention portée à ma cuisine pouvait être impactée, que ce soit du point de vue du goût ou de la présentation, quel travail qualitatif! Et le partage d'une passion, ça ne peut qu'être des moments de joies, et j'en suis aujourd'hui comblée, bien qu'ayant moins le temps de m'investir dans ce blog qui a besoin de petites retouches. Voyez d'ailleurs cet article comme une page ouverte où je suis à l'écoute de toutes vos pistes d'amélioration!

Un partenariat plein d'amour des bons produits et des saveurs exaltées

Je ne pourrais faire plus joli et émouvant que la présentation de l'épicerie fine Gourmet in Love pour elle-même, alors la voici:

Soyons gourmets, soyons in love.
Chez Gourmet In Love, nous sommes gourmets. Et nous sommes amoureux. Amoureux des bonnes choses, des belles saveurs. Nous sommes séduits par la délicatesse des notes florales. Nous tombons sous le charme des notes fruitées. Nous nous laissons envoûter par les flaveurs des épices. C’est pourquoi nous avons tout naturellement choisi de donner ce joli nom à notre ligne de produits d’épicerie fine : Gourmet In Love.
Cupackes au thé rose-litchi, partenariat Gourmet in Love et 2 ans du blog

J'ai connu Gourmet in Love au travers de sa gamme de boissons chaudes: toutes sortes de cacao en poudre (nature, à la cannelle, à la vanille et muscade) et le thé rose et litchi. Mais Gourmet in Love propose aussi des cafés et infusions, des mélanges pour gâteaux, pour riz au lait, des confitures, des sels aromatisés, des épices et mélanges pour cocktails.

La marque Gourmet In Love fait partie du groupe Quai Sud , tout comme Epicerie de Provence. Pour info, Quai Sud distribue également les marques Creative, Sal de Ibiza, Capmundo et Jose Gourmet en France.

Gourmet in Love est la première marque que j'ai démarchée pour un partenariat, et j'ai reçu (merci Alexia!) quelques produits à découvrir: un mélange pour cake salé aux tomates séchées et aux olives, du sel fumé et des perles multicolores.

Cupackes au thé rose-litchi, partenariat Gourmet in Love et 2 ans du blog

Sur le coup je me suis dit, pas facile de sortir des sentiers battus!

Alors j'ai pensé mettre à l'honneur le thé rose et litchi dans des muffins et les décorer de perles multicolores. Jamais je n'aurais fait un dessert aussi kitsch, mais allez, il est très girly et sera très à propos pour fêter mon blog'anniversaire!

Un grand merci à Quai Sud pour ce partenariat, je vous laisse maintenant découvrir la recette...

Cupackes au thé rose-litchi, partenariat Gourmet in Love et 2 ans du blog

Pour 6 muffins :

Pour les muffins à la rose et litchi (cette recette est adaptée des muffins Earl Grey du site Marmiton, une fois n'est pas coutume..!) :

  • 1 œuf
  • 1 boule de thé à la rose et litchi Gourmet in Love
  • 100g de sucre
  • 50g de beurre fondu
  • 10cl de lait
  • ½ sachet de levure chimique

Pour le topping amande :

  • 150g de fromage frais type Philadelphia
  • 75g de beurre mou
  • 70g de sucre en poudre
  • 2 CS d’amandes en poudre
  • 1 CC d’extrait d’amande amère (facultatif)
  • Colorant alimentaire rouge
  • Perles multicolores Gourmet in Love

Préchauffer le four à 180°.

Faire chauffer le lait et y infuser le thé (la durée dépend de l’infusion souhaitée). Laisser tiédir.

Dans un bol, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, levure tamisée.

Ajouter le beurre fondu au lait, puis l’œuf battu en omelette. Bien fouetter pour éviter que l’œuf ne cuise dans la préparation.

Incorporer la préparation sèche au mélange liquide.

Remplir des moules à muffin aux 2/3.

Enfourner pour 20-30 min en fonction de la taille des moules (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche).

A la sortie du four, laisser refroidir.

Préparer le topping :

Ecraser le fromage frais à la fourchette. Incorporer le beurre mou. Ajouter le sucre, les amandes et l’extrait d’amandes et mélanger. Incorporer le colorant alimentaire de façon à obtenir la coloration qui vous convient (pour moi un rose bonbon).

A l’aide d’une poche à douille, monter des « sproutch » sur les muffins et décorer de perles multicolores.

Servir de suite ou réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Cupackes au thé rose-litchi, partenariat Gourmet in Love et 2 ans du blog

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #Partenariat

Repost0

Publié le 11 Août 2014

La saga des rhubarbes de mémé, saison 2 épisode 2: Petits pots de crème à la rhubarbe

Après le crumble rhubarbe-banane présenté dans le premier épisode de cette saison, et le récapitulatif de la saison 1, voici aujourd'hui un dessert très frais et tout de même léger pour mettre en avant les rhubarbes sous une forme étonnante: la petite crème. Je n'étais pas sûre que ce soit formidable du point de vue de la texture, et bien j'ai été agréablement surprise! Jugez-en par vous même...

La saga des rhubarbes de mémé, saison 2 épisode 2: Petits pots de crème à la rhubarbe

Pour ces petits pots, je me suis inspirée d'une recette d'une recette du magazine Picard de juin à la mangue-passion et framboises (je ne peux pas m'empêcher de prendre toute brochure de recettes dans un magasin, je ne m'en sers pas souvent, mais comme quoi, tout est bon à prendre..!).

Pour 2 personnes :

  • 1 œuf
  • 12cl de crème liquide
  • 40g de sucre (+ pour la macération de la rhubarbe)
  • 100g de rhubarbe
  • 1 CS de maïzena

Pour la décoration (facultatif, mais rend le dessert encore plus gourmand !) :

  • Framboises
  • Morceaux de biscuit

Laver la rhubarbe, la couper en tronçons, déposer dans un bol et recouvrir de sucre. Faire ainsi macérer plusieurs heures à toute une nuit (la rhubarbe perd ainsi de son acidité).

Rincer et faire cuire pendant une vingtaine de minutes de façon à obtenir une compote. Ajouter un peu d’eau si nécessaire pour éviter que la rhubarbe accroche à la casserole. Laisser tiédir.

Préchauffer le four à 150°.

Dans un bol, battre l’œuf avec le sucre et la maïzena.

A part, mixer la rhubarbe avec la crème. Incorporer le mélange à la préparation précédente.

Verser dans des petits pots et disposer ceux-ci dans un plat à four rempli d’eau.

Faire cuire ainsi au four au bain-marie pendant 30-35 minutes.

A la sortie du four, laisser refroidir puis placer au réfrigérateur plusieurs heures.

Décorer de framboises et de biscuit avant de servir.

La saga des rhubarbes de mémé, saison 2 épisode 2: Petits pots de crème à la rhubarbe

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0