Articles avec #desserts tag

Publié le 3 Mai 2014

Ananas rôti et crème de banane, streusel de pain d’épices

Une trilogie de textures et de saveurs mêlées pour les amateurs de fruits exotiques!

Pour 2 personnes :

Pour l’ananas et sa marinade :

  • 2 tranches d’ananas
  • 5 cl de rhum blanc
  • 1 CC de rapadura (sucre de canne complet)
  • 1/4 de gousse de vanille
  • ½ CC de cannelle en poudre
  • 1 fleur de badiane

Crème de banane :

  • 1 banane
  • 5cl de lait de coco
  • 2cl de caramel liquide
  • ½ CC d’agar-agar (à peine)

Streusel de pain d’épices :

  • 20g de pain d’épices
  • 5g de beurre mou

La veille au soir, préparer la marinade. Dans une assiette creuse, verser le rhum, ajouter le rapadura, la cannelle, les graines de vanille et la badiane en brisures. Bien mélanger.

Découper deux tranches épaisses dans un ananas frais et bien mûr.

Bien les tremper dans la marinade et s’assurer que toutes les parties en sont « enduites ».

Laisser mariner ainsi toute la nuit.

Si vous avez un moment le matin avant préparation, retourner les tranches dans la marinade.

Avant le repas, préparer la crème de banane : éplucher la banane et la mixer avec le lait de coco et le caramel liquide (il s’agissait pour moi de finir un pot, vous pouvez en préparer un peu pour l’occasion). Ajouter l’agar-agar, bien mélanger et verser dans une casserole.

Porter à ébullition et maintenir celle-ci 2 minutes tout en remuant.

Oter du feu et laisser refroidir dans la casserole.

Préparer le streusel de pain d’épices :

Préchauffer le four à 200°.

Emietter le pain d’épices et le mélanger du bout des doigts avec le beurre mou (mais pas liquide) jusqu’à obtenir une consistance de pâte à crumble.

Déposer sur du papier aluminium, étaler et enfourner jusqu’à légère coloration (attention de ne pas faire brûler, c’est très rapide !).

Sortir du four et laisser refroidir, le streusel va durcir.

Faire rôtir l’ananas :

Faire chauffer une poêle avec un peu de beurre.

Déposer les tranches d’ananas, couvrir et faire cuire pendant 10-15 minutes à feu doux en les retournant de temps en temps.

Quand elles commencent à dorer, arroser avec la marinade et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

L’ananas dore doucement.

Pour la mise en place dans l’assiette :

Mettre la crème de banane dans une poche à douille et former de jolis petits dômes dans les assiettes.

Déposer les tranches d’ananas rôti encore chaudes.

Saupoudrer de streusel au pain d’épices.

C’est prêt !

Ananas rôti et crème de banane, streusel de pain d’épices

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 25 Avril 2014

Millefeuille aux cerises et gelée de mangue, craquant praliné

J'ai vu l'absolument magnifique Millefeuille banane et gelée de passion,craquant praliné de Françoise du blog Rêveries culinaires. Les idées ont fusé dans ma tête pour en proposer une adaptation qui me conviendrait, sans passion et sans banane, mes proches n'en étant pas spécialement des adeptes. J'ai donc choisi le savoureux mélange de cerises et mangue. Un délice. Seul loupé: j'ai utilisé des cerises congelées. ça a détrempé mon entremet. La tenue n'était pas au rendez-vous, et le goût sûrement moins prononcé qu'il aurait pu. A bannir donc, les fruits congelés! A privilégier, les bons fruits frais.

Pour la décoration, l'idée vient de chez Hananid's kitchen, effet garanti!

Ingrédients pour 8 personnes :

Entremet aux cerises :

· 400g de cerises

· 80g de blancs d'œuf (soit environ 4 petits blancs d’œuf)

· 200g de sucre

· 45cl de crème liquide

· 10cl d'eau

· 6g d’agar-agar, soit 3 CC rases

Gelée de mangue

· 400g de mangue (pour moi surgelée)

· 3g d’agar-agar, soit 1,5 CC rase

Craquant praliné

· 250g de praliné noisette

· 100g de chocolat blanc

· 50g de crêpes dentelle

Décoration île :

· Confiture de cerises pour le « glaçage »

· ¼ de mangue fraîche

· ½ kiwi

· 3 dattes

Préparer la gelée de mangue :

Eplucher la mangue bien tendre et la mixer longuement.

Verser dans une casserole avec l’agar-agar, mélanger et faire chauffer sur feu fort. Lorsque le mélange arrive à ébullition, poursuivre la cuisson 2 minutes en remuant constamment.

Couler la gelée dans un cadre de 25x25 cm.

Lorsque la préparation a refroidi, faire prendre au moins une heure au réfrigérateur.

Passé ce temps, lorsque la gelée est bien prise, la déposer délicatement sur une plaque recouverte de silicone.

Récupérer ainsi le cadre et le laver pour préparer le craquant praliné.

Préparer le craquant praliné :

Faire fondre le chocolat blanc et le praliné au bain-marie.

Hors du feu, ajouter les crêpes dentelle écrasées.

Etaler dans le fond du cadre le craquant en lissant la surface.

Faire prendre au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer l’entremet aux cerises :

Laver les cerises, les équeuter et les dénoyauter puis les mixer longuement.

Verser dans une casserole avec l’agar-agar et porter à ébullition. Maintenir l’ébullition pendant 2 minutes tout en remuant. Réserver à température ambiante.

A l’aide d’un batteur électrique, monter la crème sans la serrer, et l'incorporer au mélange à base de cerises.

Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à atteindre 121° ou jusqu’à ce que des petits bouillons apparaissent à la surface. Maintenir à température.

Monter les blancs d'œufs au batteur, incorporer le sirop de sucre et laisser tourner le batteur jusqu'à complet refroidissement (environ 20 minutes).

Incorporer la meringue au reste de l'appareil.

Disposer la moitié de la préparation dans le cadre au-dessus du craquant puis disposer la gelée de mangue, terminer par le restant d'appareil.

Laisser prendre au froid 5 à 6 heures.

Recouvrir la surface de confiture de cerises et décorer de fruits.

Millefeuille aux cerises et gelée de mangue, craquant praliné

Vous l'avez remarqué, vous avez eu du sucré toute la semaine... Une raison à cela, j'ai préparé un buffet de desserts pour 50 personnes le week-end dernier, vous profitez donc des 3 créations que j'ai élaborées pour l'occasion! Pour le reste, j'ai appliqué des recettes plus savoureuses les unes que les autres... Mentions spéciales au Caprese al limone, gâteau sicilien au citron jaune de Solange, du blog Sol Pâtisserie, et au gâteau patate réunionais de Lucie, du blog Un week-end, une recette, deux grands coups de cœur.

Un buffet de 9 gâteaux et entremets qui ont eu beaucoup de succès et que les 2 organisatrices ont très joliment mis en valeur par la déco des tables!

Millefeuille aux cerises et gelée de mangue, craquant praliné
Millefeuille aux cerises et gelée de mangue, craquant praliné

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 23 Avril 2014

Glace vanille et kiwi

Sous la forme d’une glace à la vanille avec un insert au kiwi recouverte de chantilly (bleue car c’était le thème de la fête pour laquelle je l’ai réalisée), un mélange vraiment fin et agréable que j’ai plaisir à vous faire partager…

--

Pour une glace de la taille d’un moule à cake standard :

Pour la glace à la vanille (piochée chez Amisalsa) :

-2 jaunes d'œufs extra-frais

-60g de sucre semoule

-125ml de lait

-125ml de crème fraîche

-1 gousse de vanille

-1 sachet de sucre vanillé

Pour l’insert au kiwi (inspiré de Nadia) :

-500g de kiwis (5-6 kiwis)
- 1 citron bien mur
- 250g de sucre en poudre
- 2 CS de crème fraîche liquide
- 1 sachet de sucre vanillé

Pour la chantilly :

- 20cl de crème liquide entière

- 10g de sucre

- Colorant alimentaire bleu (facultatif)

Pour la décoration (facultatif) : chocolats en forme de poissons et autres fritures

Préparer l'insert au kiwi:

Presser le citron.

Eplucher les kiwis, les couper en morceaux et les passer au blender avec le jus de citron.

Porter à ébullition 25cl d’eau avec le sucre.

Mélanger ce sirop obtenu avec le kiwi.

Ajouter la crème fraîche et le sucre vanillé.

Faire prendre en sorbetière pendant 1 heure.

Recouvrir un moule à cake de film alimentaire.

Lorsque la glace est prête, la mettre au fond du moule, dans un coin de façon à former un angle.

Pour obtenir cette forme de vague, j’ai refermé le film alimentaire sur la glace.

Laisser prendre au congélateur.

Préparer la glace à la vanille :

Retirer les graines de la gousse de vanille.

Battre les jaunes d’œufs avec les sucres et les graines de vanille.

Ajouter le lait et la crème et bien mélanger.

Faire prendre 40 minutes en sorbetière.

Pour le montage :

Retirer la glace au kiwi du moule et recouvrir à nouveau celui-ci de film alimentaire.

Verser la glace à la vanille au fond du moule.

Insérer au milieu la glace au kiwi.

Faire prendre au congélateur jusqu’à utilisation (pour moi, 15 jours avant).

Pour la décoration :

Monter la crème bien froide en chantilly. Ajouter sucre et colorant.

A l’aide d’une spatule, recouvrir la glace de chantilly (pour moi, de façon à former des vagues).

Décorer de fritures (facultatif).

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 21 Avril 2014

Terre de gourmandise - Entremet tout chocolat

Bonjour à tous, et joyeuses Pâques!

Aujourd'hui, je vous présente un gâteau que j'ai intitulé "Terre de gourmandise" car c'est ce qu'il m'a inspiré lorsque j'ai décidé de la faire: c'est l'association de tous les desserts au chocolat que je préfère. "Terre" car il est tout noir, mais dans le décor d'aujourd'hui, c'est plutôt un fond marin que je vous présente...

C'est un dessert en trois couches, ultra facile à faire, et très très gourmand (à condition de bien choisir son chocolat, la qualité avant tout!): un fond de brownie, un noir et blanc (mousse au chocolat très dense que je vous ai présentée ICI) et une mousse légère au chocolat.

  1. Le biscuit chocolat (réplique du fond de la Fraîcheur Pierre Hermé interprétée par C'est ma fournée):
  • 70g de chocolat noir à 70% de cacao (Pierre Hermé utilise le Valrhona Guanaja)
  • 2 œufs
  • 115g de beurre
  • 100g de sucre en poudre
  • 60g de farine type 55

Matériel spécifique : moule à charnière de 22cm.

Préchauffer le four à 150° chaleur tournante.

Dans un bol, déposer le chocolat et le beurre coupés en morceaux. Faire fondre au micro-ondes à 400W pendant 3min.

Mélanger le sucre et les œufs sans les faire blanchir (ne pas utiliser le batteur électrique).

Ajouter le beurre et le chocolat au mélange précédent.

Verser la farine tamisée, et bien mélanger.

Placer une feuille de papier alu entre le cercle et la plaque en métal du moule. Replier les bords du papier alu pour éviter toute fuite.

Verser la pâte dans le moule.

Enfourner pour 15 min.

Décoller délicatement le gâteau du papier alu et des parois du moule et le laisser refroidir sur une grille.

Pour la suite, remettre le gâteau refroidi dans le fond du moule à charnière (il n’est pas nécessaire de tapisser à nouveau le fond de papier alu).

2. Noir et Blanc :

  • 4 œufs extra-frais
  • 240g de chocolat noir de bonne qualité
  • 240g de beurre

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajouter le beurre coupé en petits morceaux.

Mélanger jusqu'à obtenir un mélange lisse et homogène.

Battre les blancs d’œufs en neige.

Ajouter les jaunes au mélange chocolat-beurre.

Incorporer les blancs en neige.

Répartir sur le gâteau au chocolat et lisser la surface.

Réserver au frais au moins une heure avant de passer à la confection de la mousse.

3. Mousse au chocolat (mousse au chocolat facile et rapide de Gâteaux chocolat) :

  • 4 œufs
  • 140g de chocolat noir
  • 1 pincée de sel

Couper le chocolat en petits morceaux et le faire fondre (au bain-marie ou micro-ondes).
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Hord du feu, ajouter les jaunes d’œufs au chocolat fondu les jaunes d’œufs. Bien mélanger.

Ajouter un peu de blancs en neige et remuer vivement pour assouplir le mélange.

Incorporer ensuite délicatement le reste des œufs à l’aide d’une spatule.

Verser sur le noir et blanc et lisser ou former des « vagues » sur la surface.

Servir le lendemain.

4) la décoration :

  • 100g de chocolat noir
  • fritures
  • sucre mimosa bleu

Matériel spécifique : un bol rempli de glaçons

Pour le corail, faire fondre du chocolat et le verser sur les glaçons. Attendre que les glaçons fondent un peu pour retirer le « corail » formé du bol (tuto complet sur l'article dédié de Cooking Mumu).

Je l’ai « planté » dans la mousse au chocolat avant qu’elle ne soit prise pour que le corail tienne bien.

Pour faire tenir les fritures, j’ai utilisé un peu de chocolat fondu pour « coller » les différentes parties entre elles.

Parsemer ensuite de mimosa bleu.

Et pour le contour du gâteau, j'ai utilisé une stylo à pâtisserie que j'ai rempli de chocolat fondu et formé un rectangle de lignes entremêlées sur une feuille de rhodoïd. J'ai mis le motif quelques minutes au réfrigérateur. Comme la dernière fois, il a pris trop vite, alors j'ai attendu qu'il redescende doucement à température ambiante pour l'utiliser, et il s'est gentiment appliqué sur le contour arrondi de mon entremet! A certains endroits, j'ai utilisé un peu de chocolat fondu comme "colle" pour être sûre que l'ensemble tienne.

Terre de gourmandise - Entremet tout chocolat
Terre de gourmandise - Entremet tout chocolat

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 16 Avril 2014

Cheesecake aux groseilles et pépites de chocolat

Quand je pense « dessert », je pense à une fin de repas heureuse et gourmande. J’y vois un gâteau (beau si possible), au moins un soupçon de chocolat, un peu de légèreté quand même parce qu’on a déjà souvent bien mangé, et mes yeux s’illuminent et pétillent.

Et quand on me parle de gâteau d’anniversaire, j’y vois l’apothéose de la gourmandise, c’est une façon de montrer son attachement à quelqu’un, la volonté de lui faire plaisir, un cadeau à part entière. Et il se doit d’être adapté à la personne à qui on l’offre.

Aujourd’hui, nous fêtons les 5 ans du blog de Nicole : Nicole Passions.

Pour adapter mon gâteau-cadeau à Nicole, l’élégance s’ajoute à mes critères précédents. La barre est haute avec un tel qualificatif, mais il est ce qui représente à mon sens le mieux Nicole!

Nicole, ce cheesecake se veut léger, frais et légèrement fruité, gourmand avec ses touches de chocolat, je l’espère assez élégant pour honorer ta cuisine et ton imagination créative!

Cheesecake aux groseilles et pépites de chocolat

Pour la pâte aux pépites de chocolat :

  • 125g de farine
  • 50g de sucre
  • 60g de beurre
  • 50g de pépites de chocolat

Pour l’appareil à cheesecake aux groseilles (inspiration du magazine J’ai faim ! n°2) :

  • 1 œuf
  • 100g de Carré Frais
  • 50g de crème liquide
  • 25g de sucre en poudre
  • 1 CC de farine
  • 100g de groseilles

Préchauffer le four à 160°.

Préparer la pâte pour le fond et les bords du cheesecake :

Faire fondre le beurre.

Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre. Creuser un puits et ajouter le beurre fondu.

Mélanger à la fourchette ou avec les doigts. La consistance est sableuse.

Incorporer les pépites de chocolat.

Chemiser des petits moules de papier sulfurisé ou utiliser des cercles de présentation préalablement beurrés.

Mettre un peu de pâte au fond des moules et appuyer avec les doigts pour obtenir un fond lisse et uniformément recouvert. Procéder de même pour recouvrir les parois de pâte.

Préparer l’appareil à cheesecake :

Fouetter le Carré Frais avec la crème liquide et le sucre. Incorporer l’œuf, puis la farine.

Ajouter les groseilles et mélanger délicatement.

Verser dans les moules.

Enfourner. Après 15 minutes, baisser la température à 120° et poursuivre la cuisson 40 minutes. Laisser refroidir dans le four éteint et réserver au frais pendant 24h.

Déguster.

Cheesecake aux groseilles et pépites de chocolat
Cheesecake aux groseilles et pépites de chocolat
Cheesecake aux groseilles et pépites de chocolat

Pour son bloganniversaire, Nicole nous gâte: 10 partenaires ont joué le jeu et proposent des lots pour 10 gagnants!

1: Un coffret spécialités du Périgord du Cellier du Périgord

2: Un colis "pack découverte" de Protegg

3: Une box pour 6 "Nature anis" de Ma Table parfaite

4: Un cakemaker pour réaliser: pops-cake, muffins, cup-cakes de TaVulesprix.com

5: Une bouteille Pégase à paillettes d'or avec étiquette personnalisée du Domaine du Raisin d'Or

6: Deux ballotins de chocolats (Florentins et confiseries) de Weiss

7: Trois tasses à thé 220 ml Fusain de Tasse et Assiette

8: Un bon d'achat Creavea de 20€ à choisir chez Creavea

9: Cinq produits de la gamme et un tablier chez Bloch

10: Trois produits d'épicerie fine de e-gastronomie.com

Vous trouverez tous les détails, logos et consignes pour participer sur la page anniversaire de Nicole Passions.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 11 Avril 2014

Entremet pistache sur biscuit macaroné

Envie de finir la crème de mon frigo, les pistaches de mon placard, et un blanc d’œuf tout seul! Des fois, l'inspiration tient à pas grand chose!

Un peu de temps, alors je me suis essayée à un entremet esthétique avec du chocolat en déco. Il reste du travail (je voulais faire un arrondi avec le chocolat, mais je l'ai sorti trop tard du frigo!), mais pour une première à manier cet ingrédient délicat, pas si mécontente d'obtenir ce résultat!

Le rendu tout vert que je souhaitais avec la pistache n'a pas abouti car pour préparer la pâte de pistaches, il fallait "toaster" les pistaches au four, et elles ont très légèrement bruni. Le goût était pourtant très agréable (même si ce n'était plus la saveur pure de la pistache dans laquelle on croque), seul le visuel cloche.

Et ce crémeux de l'entremet!! Le petit-suisse donne une consistance vraiment géniale qui "casse" un peu le côté caoutchouc que pourrait avoir la préparation à l'agar-agar. Pour le coup, c'est le gros coup de coeur de ce dessert!

Entremet pistache sur biscuit macaroné

Pour 2 personnes :

Pour l’entremet à la pistache :

  • 10cl de crème liquide
  • 1 petit-suisse nature (60g)
  • ½ CC d’agar-agar
  • 1 CC de miel (miel toutes fleurs Beautiful Beez)
  • 1 CC de pâte de pistaches (recette de la cuisine de Bernard)

Pour le biscuit macaroné (sur la base des biscuits de Montmorillon de Petite cuillère et charentaise) :

  • 70g d’amandes en poudre
  • 1 blanc d’œuf
  • 50g de sucre de canne
  • 1 petite pincée de sel

Préparer la pâte de pistaches selon la recette de Bernard.

Pour l’entremet à la pistache :

Dans une casserole, verser la crème, le miel et l’agar-agar. Porter à ébullition et la maintenir pendant 2 minutes tout en remuant.

Hors du feu, incorporer la pâte de pistaches, puis le petit-suisse.

Verser dans 2 récipients (pour moi des verres à vin à fond rond). Réserver plusieurs heures au réfrigérateur pour que le mélange prenne.

Pendant ce temps, préparer le biscuit macaroné :

Sur une feuille de papier sulfurisé, dessiner au crayon les contours de la forme souhaitée pour le macaron (j’ai retourné un verre type utilisé pour l’entremet et ai dessiné son contour, mais c’est à anticiper si vous n’avez pas plus de récipients que ceux dont vous vous servez pour mettre l’entremet).

Battre à la fourchette le blanc d’œuf jusqu’à ce qu’il soit légèrement mousseux.

Ajouter l’amande en poudre et le sucre successivement, cuillère à café après cuillère à café, en mélangeant entre chaque ajout.

Lorsque la consistance est assez dense pour ne plus s’étaler d’elle-même, mettre la pâte à l’intérieur des contours préalablement dessinés, sur environ 5mm.

S’il reste de la pâte former des petits tas arrondis pour en faire des macarons.

Laisser « croûter » à l’air libre pendant 2h.

Préchauffer le four à 180°.

Enfourner pendant 3 minutes et réduire ensuite la température du four à 160°. Prolonger la cuisson environ 10-12 minutes (cela dépend de la taille de vos macarons).

Pour le montage, démouler simplement l'entremet sur le biscuit, ajuster les bords au besoin.

La déco en chocolat, c'est du chocolat fondu avec lequel j'ai dessiné des petits croisillons sur du papier sulfurisé et mis au réfrigérateur. Mais si vous le voulez maniable pour faire une forme, il faut le laisser moins de 5 minutes!! Pour moi, ce sera pour une prochaine fois! ;-)

Entremet pistache sur biscuit macaroné

Avec cette recette, je participe au concours l'entremet gourmand de Nina, merci pour ce thème qui permet de faire plein de (belles) choses, Nina!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 7 Avril 2014

Le Noir & Blanc

Historiquement, cet entremet chocolaté s'appelle le "nègre en chemise". Ainsi, je l'ai toujours connu sous ce nom, jusqu'à faire quelques recherches pour essayer de comprendre la connotation coloniale de cette pure gourmandise. "Pourquoi diable autant de vilenie dans le nom d'un dessert?!" A défaut de trouver ma réponse, j'ai appris que sa dénomination a changé pour "Noir et Blanc", une appellation bien plus neutre pour éviter toute mauvaise interprétation.

Quel que soit son nom, je tiens à vous présenter cette recette, issue du livre Je sais cuisiner de Ginette Mathiot. Ce dessert avait largement ma préférence lorsque j'étais petite! Certains parlent d'un gâteau au chocolat, pour moi c'est plutôt une mousse au chocolat ultra-dense, il faut tester pour juger! Un pur bonheur de chocolat, le tout largement arrosé de crème liquide, miammm! D'autres recouvrent cette mousse de chantilly, finalement peu importe, tant que la crème est présente pour habiller la mousse! Sur la photo, une pointe de crème épaisse, extra aussi!

Ici en version mini, je vous livre la recette pour 6 ramequins.

Pour 6 gourmands:

- 3 œufs extra-frais

- 185g de chocolat noir de bonne qualité

- 185g de beurre

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajouter le beurre coupé en petits morceaux.

Mélanger jusqu'à obtenir un mélange lisse et homogène.

Battre les blancs d’œufs en neige.

Ajouter les jaunes au mélange chocolat-beurre.

Incorporer les blancs en neige.

Répartir dans des ramequins.

Réserver au frais jusqu'au lendemain.

Servir accompagné de crème fraîche.

Le Noir & Blanc
Le Noir & Blanc

Ecoutez-là, cette recette centenaire a plein de choses à vous dire... Je me documente encore pour essayer de vous en raconter un peu plus à son sujet! Mais avant tout, elle vous rappelle combien vous aimez le chocolat..!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 19 Mars 2014

Tartelettes à la banane

Tout simple, tout bon, une recette tirée et adaptée de l'Almanach des recettes 2013.

Pour 2 tartelettes :

  • 2 fonds de pâte sucrée (ICI la recette de fond de tarte sucrée à l'amande…)
  • 1 banane (ou 2 petites)
  • 75g de lait concentré sucré
  • 40g de noix de coco râpée
  • 1 œuf
  • ½ citron vert
  • 1 CC d’épices à pain d’épices
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille

Préchauffer le four à 180°.

Faire bouillir le lait avec les épices.

Ecraser la banane à la fourchette dans une assiette creuse. Incorporer le jus de citron et l’extrait de vanille.

Ajouter les œufs, le lait épicé, la noix de coco. Bien mélanger.

Verser dans les fonds de tarte précuits.

Enfourner pour 20-25 minutes.

Tartelettes à la banane

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 12 Mars 2014

Brownie choco-caramel comme une pecan pie {sans œuf, sans lactose, sans gluten}

Une envie folle de "pecan pie". Mais aussi terriblement besoin d'une bonne dose de chocolat. Un brownie aux noix de pécan? Pas assez gourmand pour moi, j'avais trop envie des bonnes noix de pécan entières, enrobées dans leur garniture... Alors une pecan pie avec une pâte à tarte au chocolat? Pas assez choco pour moi... Alors un brownie avec des noix de pécan entières enrobées comme une pecan pie dessus? Ah ça, ouiiiiii!

Mais une fois devant le frigo, pas d’œuf... Oh, et pas le temps d'aller en acheter, il me fallait mon dessert dans une heure maxi top chrono!

Alors un rapide tour sur la blogosphère, et je tombe sur le sublimissime brownie aux noix (sans lactose, sans gluten et sans oeufs – vegan) de Jujube en cuisine. Pour lier la pâte, l'oeuf est remplacé par de la banane écrasée. Youpi, des bananes bien mûres traînent dans mon garde-manger! Avec tout ce qu'il reste dans ma maison, je parviens à mon dessert rêvé du moment...

Un petit défaut à la cuisson, j'ai dû faire bugger mon minuteur, car j'ai cru que le temps de cuisson était arrivé à son terme, avec quelques des suspicions (quand même, je n'ai pas passé 25 minutes à faire ma vaisselle?!), et puis d'apparence, il me plaisait, alors je l'ai sorti du four. Et effectivement en coupant les parts, le brownie s'est révélé méga fondant... Alors pas d’œuf, donc pas de risque, et le brownie était troooop bon, mais si vous souhaitez une texture de brownie fondant mais un peu plus cuit, il faut suivre les conseils de Jujube (les vrais temps sont dans la recette, parce que du coup, je serais bien incapable de vous dire combien de temps mon brownie a cuit..!)

Brownie choco-caramel comme une pecan pie {sans œuf, sans lactose, sans gluten}

Pour le brownie choco-caramel :

  • 200g de chocolat au lait au caramel
  • 100g de poudre d’amandes
  • 40g de purée d’amandes
  • 80g de sucre en poudre
  • 2 CS de banane écrasée (en remplacement de l’œuf, pour lier la préparation)
  • 2 CS de maïzena
  • 1 CC de bicarbonate
  • 1 pincée de sel

« comme une pécan pie » :

  • 50g de noix de pécan entières
  • 3 CS de miel un peu épais
  • 1 pincée de cannelle

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand il commence à fondre, ajouter la purée d’amandes et mélanger.

Dans un bol, bien écraser une banane et en prélever 2 cuillères à soupe.

Mélanger dans un saladier la banane, la poudre d’amandes et le sucre.

Ajouter le mélange à base de chocolat fondu.

Incorporer alors la maïzena tamisée, le bicarbonate et le sel.

Verser la préparation dans un moule carré préalablement beurré.

Dans un bol, mélanger la cannelle avec le miel. Enrober les noix de pécan du mélange et les déposer harmonieusement sur le brownie.

Enfourner pour 25-30 minutes.

Déguster tiède.

Brownie choco-caramel comme une pecan pie {sans œuf, sans lactose, sans gluten}

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 5 Mars 2014

Flans au mascarpone et crème de marrons

Je poursuis dans ma lancée des desserts frais et gourmands... Pour cette recette, un mélange du flan à la crème de marrons de Géraldine et des flans au mascarpone de Saveurs et cuisine, le bonheur à la petite cuillère pour qui aime la crème de marrons! ^^

Pour 3 ramequins :

  • 1 œuf
  • 100g de crème de marrons
  • 80g de mascarpone
  • 8cl de lait
  • 3 CC de sucre en poudre
  • Quelques brisures de marron glacé pour la décoration (facultatif)

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter l’œuf avec le sucre à l’aide d’un batteur sur petite vitesse pour que le mélange blanchisse et prenne du volume.

Incorporer alors successivement le mascarpone, puis le lait, et enfin la crème de marrons.

Verser dans des ramequins et faire cuire une quarantaine de minutes au four au bain-marie.

Flans au mascarpone et crème de marrons

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost 0