Résultat pour “epicurien”

Publié le 27 Octobre 2014

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien

Chose promise, chose due, cette semaine, je vous propose une petite rétrospective de mon grand week-end au SIAL auprès de L'Epicurien.

Le salon de l'innovation agro-alimentaire (en anglais, le nom est encore plus impressionnant mais n'insiste pas sur les mêmes choses: global food marketplace) est le rendez-vous annuel de l'alimentation, que ce soient pour les starts-up ou groupes mondiaux. On y voit effectivement de tout, de la petite entreprise d'huiles essentielles qui n'a pas encore commercialisé ses produits, aux surgelés MacCain. Ainsi, chacun y trouve son compte, tant qu'on parle d'innovation des produits alimentaires!

C'était gigantesque, des pavillons nationaux aux surgelés, des viandes à l'épicerie...

Et tout petit au milieu de cette fourmilière humaine, le stand de L'Epicurien trônait dans le 5B, "district" de l'épicerie fine. Ambiance tamisée et contacts privilégiés étaient de mise comparé aux autres secteurs chapardeurs et bruyants.

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien

Cela fait maintenant plusieurs fois que je vous parle de L'Epicurien, entreprise familiale et artisanale de confitures, gourmandises, tartinades salées et autres confits. A me relire, je ne crois pas pouvoir faire une meilleure présentation qu'ICI. Sur le SIAL, L'Epicurien avait d'innovantes toutes ses associations de saveurs qu'il développe sans cesse, des sucrées avec les nouvelles pêche-verveine et saveurs divines (fraises Mara des Bois et champagne) dont je vous parlerai plus tard, aux salées avec la crème d'artichauts à la truffe du Périgord ou la piperade au chorizo... Impossible de citer ici tous les mélanges de saveurs que L'Epicurien a mis au point, tous plus appétissants les uns que les autres...

Ce sont les épiceries fines que L'Epicurien souhaitait charmer sur ce salon, et il n'en fallait pas plus que sortir un éventail de pots à goûter pour plaire à ceux qui s'arrêtaient sur le stand.

L'étalage de pots joliment mis en valeur en faisaient aussi s'arrêter plus d'un.

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien

Parfois, ils pouvaient aussi goûter à des mignardises réalisées avec les produits L'Epicurien. Et c'est là que Perrine intervient. Missionnée pour concocter des petites douceurs, j'ai eu à réaliser tout un panel de bouchées pour 30 personnes à chaque temps fort de la journée (apéro, déjeuner, café gourmand et tea-time) pendant mes 3 jours de présence.

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien

La barre était haute, il fallait que les recettes subliment le produit, qu'elles en dévoilent toutes les saveurs! J'ai fait au mieux avec cœur, chaque pot que j'ouvrais pour le cuisiner me mettant encore plus de pression quant à la réussite de la recette: des saveurs authentiques, des textures qui mettent toujours en avant le produit de base (des morceaux de fruits ou de légumes jusqu'aux morceaux de truffes!). C'était trop bon, il ne me fallait pas me louper et mettre en valeur le produit comme il le devait!

C'est ces recettes que je souhaite partager avec vous tout au long des prochains articles (en photo ci-dessu, l'antipasti aux deux tomates en verrine avec des cubes de tomate fraîche, des pignons de pin grillés et une chiffonade de jambon cru).

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien

Aujourd'hui, je tiens à vous présenter une excellente recette très facile à réaliser qui se trouve sur le site de L'Epicurien, préparée avec le caviar d'aubergines et tartiné de concassé de tomates au basilic.

Pour 30 bouchées:

- 400g de caviar d’aubergines (2 grands pots)

- 6 oeufs

- 4 CS de crème fraîche épaisse

- une pincée de sel

Préchauffer le four à 180°.

Battre tous les ingrédients ensemble à la fourchette.

Verser dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Faire cuire 1 heure au bain-marie.

Laisser refroidir puis réfrigérer.

Couper en petits cubes et tartiner de concassé de tomates au basilic.

Servir à l'apéritif.

Pain d'aubergines et Perrine cuisine au SIAL avec L'Epicurien
Avec un immense merci à toute l'équipe de L'Epicurien qui a été aux petits soins pour moi tout au long du salon, de m'avoir fait confiance pour la mise en valeur de leurs produits et pour les bons moments passés en sa compagnie!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #News

Repost0

Publié le 5 Décembre 2014

Brioche selon C. Felder à la châtaigne aux noix {et concours L’Epicurien (clos)}

Vous qui me suivez, vous connaissez maintenant par cœur les produits L’Epicurien que j’affectionne tant, n’est-ce pas ?

Réponse 1 : Non ?! Mais si, ces confitures et tartinades pleines de goût, de saveurs authentiques, d’associations innovantes, et des vrais morceaux à l’intérieur… Imaginez, dans cette gourmandise à la châtaigne et aux noix, de gros morceaux de châtaignes et des éclats de noix… Comment ne pas transformer en or la recette la plus basique avec de telles préparations ?!

Réponse 2 : Oui, mais vous n’avez jamais goûté, et y’en a marre qu’elle nous parle tout le temps de L’Epicurien celle-là, parce que concrètement votre petit palais n’a pas encore fait l’expérience de la confrontation sensuelle avec ces confitures et gourmandises ?!

Réponse 3 : Oui, et c’est trop vrai !

Réponse 4 : pas de réponse 4, pas d’alternative possible quand on a goûté à L’Epicurien !^^

Pas de souci, que vous vous retrouviez dans la réponse 1 ou 2, j’ai la réponse pour vous dans ce petit concours ! Et quand on se sent « réponse 3 » ou « 4 », on a forcément envie d’y retourner, alors à TOUS, voici la proposition : tenter de gagner un coffret de spécialités L’Epicurien de ma composition, selon mes coups de cœur ! Youpi, n’est-ce pas ?! Oui (pas de réponse alternative possible ;-)).

Voici donc la composition gourmande que je vous propose :

Ok, que du sucré, mais nous aurons bien l’occasion de découvrir la gamme salée une prochaine fois !

Pour tenter votre chance, c’est très facile, il suffit de liker les pages Facebook de Perrine cuisine et de L’Epicurien, confitures et gourmandises.

N’oubliez pas de laisser un commentaire sous cet article pour que je prenne en compte votre participation !

Bien entendu, aucune contre-indication (bien au contraire !) pour relayer le concours sur tous les réseaux sociaux, cela double vos chances de gagner (faites-le moi seulement savoir dans le même comm’ sous cet article).

Et si vous voulez participer et que vous n’avez pas facebook ?! Vous pouvez vous abonner à ma newsletter et vous y retrouverez régulièrement des actus L’Epicurien !

Vous avez jusqu’au 14 décembre 23h59 pour participer, le gagnant sera tiré au sort le 15 !

Bonne chance les gourmands !

--

Je tiens à préciser que jusqu'à présent, je n'étais pas "pour" ce type de concours qui me semblait bien aléatoire... Et voilà que c'est le premier concours que j'organise!

Certes, mais avec le temps (et surtout en connaissant L'Epicurien), je me suis aperçue que c'est un moyen qui peut se révéler efficace pour faire connaître une petite marque qui souhaite gagner en visibilité, et qu'en tant que blogueuse, on peut avoir à cœur de faire son maximum pour l'aider à y parvenir.

Du côté des participants, je n'ai joué que peu (mais la première fois que j'ai joué, j'ai gagné! des Moustaches cookies. Donc je continue de temps en temps...), mais je m'aperçois qu'être abonné à la page Facebook d'une marque permet avec le temps de la découvrir, de façon imperceptible, sans le vouloir, simplement en jetant un coup d’œil aux actu de temps en temps... Et souvent, ce sont de belles découvertes et ça me plaît d'y être abonnée! J'espère que ce sera votre cas aussi à la lecture des actus L'Epicurien sur la page...

N'hésitez pas à me donner votre ressenti aussi en comm' (si vous m'avez lue jusque là, c'est que potentiellement, vous en pensez qqc et souhaitez le partager! ;-))

Et place à la recette…

Brioche selon C. Felder à la châtaigne aux noix {et concours L’Epicurien (clos)}

Pour 200g de pâte (brioche pour 4 personnes) :

  • 1 gros œuf
  • 85g de farine
  • 55g de beurre mou
  • 10g de sucre en poudre
  • 3-4g de levure de boulanger fraîche
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 150g de gourmandise à la châtaigne aux noix L’Epicurien

Mettre la farine, la levure, le sucre et le sel dans un saladier (la levure ne doit toucher ni le sucre, ni le sel). Ajouter l’œuf et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajouter le beurre mou coupé en morceaux et pétrir à nouveau une dizaine de minutes.

La pâte ne doit plus coller mais se détacher facilement des doigts. Recouvrir alors le saladier d’un torchon propre et laisser pousser la pâte pendant 1h à température ambiante. Elle doit doubler de volume.

Dégazer la pâte, lui donner une forme de boudin et entreposer ainsi au réfrigérateur pendant 2h.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur le plan de travail sur une épaisseur d’environ 3cm.

Recouvrir généreusement de châtaigne aux noix.

Enrouler la pâte et laisser à nouveau pousser pendant 2h à température ambiante.

20min avant la fin de la pousse, préchauffer le four à 180°.

Badigeonner la brioche d’œuf battu ou de lait pour qu’elle dore bien.

Enfourner pour 10-12 minutes (et oui, c’est très rapide !).

Déguster tiède ou froid.

NB : j’ai choisi de ne pas utiliser de moule ce qui donne un aspect un peu de « stollen », ou d’une brioche qui s’étale. Si vous voulez plus de forme à votre brioche, mettez-là dans un moule à cake.

Et la gagnante du tirage au sort est...

Brioche selon C. Felder à la châtaigne aux noix {et concours L’Epicurien (clos)}

Merci à tous d'avoir participé! Emilie, j'attends ton adresse postale en mp!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Petit déjeuner

Repost0

Publié le 5 Août 2014

Mille-feuille croustillant aux tomates cerises confites et au duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien

Aujourd'hui, j'ai l'immense plaisir de vous présenter mon deuxième partenaire officiel: l'Epicurien.

A l'occasion du lancement du nouveau site internet, j'ai été contactée, comme une dizaine d'autres bloggeuses, pour proposer des recettes qui mettraient en valeur les produits.

J'ai de suite été charmée par les associations de saveurs, l'originalité et la diversité des créations de Maître Bernard Le Gulvout, artisan confiturier qui exerce depuis 1982.

De la gamme sucrée, déclinée en différentes rubriques, fruits d'été, d'automne, exotiques, crèmes, fleurs et thé, bio..., à la gamme salée comme les tartinables aux saveurs méditerranéennes, culinaires et condiments, tout est appétissant et ne demande qu'une tranche de bon pain pour être sublimée. La gamme des fromagères accompagne - comme son nom l'indique! - les fromages: confits de fruits, d'herbes aromatiques, d'alcools (bière, vin ou cidre). L'Epucurien, c'est le savoir-faire de nos grands-mères (confitures cuites dans des bassines ouvertes), modernisé et mis au goût du jour pour proposer bien plus que des confitures à tartiner, mais des accompagnements pour tout le repas, de l'entrée au dessert. Un tel choix qui s'adapte à toutes les envies, on ne sait plus où donner de la tête! Encore moins quand on commence à penser à toutes les recettes possibles à partir d'une confiture...

Flattée par la proposition, je n'ai pas eu besoin de beaucoup me creuser longtemps la tête pour imaginer 6 recettes à partir de 6 produits qui pourraient plaire à l'Epicurien. Tout mon cerveau était en ébullition tant il était ravi d'avoir matière si intéressante à travailler!

Et le Maître a tranché, il a jeté son dévolu sur mon idée de mille-feuille croustillant... réalisé à partir du duo d'aubergines et poivrons qui m'a de suite tapé à l'oeil. Pour sa confection, j'ai reçu 3 pots de cette tartinable. Et au goût, c'est... comme si c'était fait maison la veille! On ressent bien le choix d'un produit frais, goûteux et savoureux. J'ai été conquise.

Mille-feuille croustillant aux tomates cerises confites et au duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien

Et voici la recette, que vous retrouvez ICI sur le site de l'Epicurien:

Pour 4 personnes :

Pour la chantilly aux aubergines et poivrons :

  • 90g de tartinable duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien
  • 10cl de crème liquide entière

Pour les tomates cerises confites :

  • 16 tomates cerises
  • 10cl d’huile d’olive de bonne qualité
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1/2 gousse d’ail

Pour la pâte croustillante :

  • 3 feuilles de pâte filo
  • 10g de beurre fondu
  • Herbes de Provence
  • Sel fin

Pour la décoration :

  • 10g de tartinable duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien
  • 20g de pignons de pin

Préparer les cerises confites :

Préchauffer le four à 100°.

Laver les tomates cerises et les essuyer avec du papier absorbant.

Les placer dans un plat à four aux dimensions adaptées de façon à ce qu’elles occupent toute la place sans se superposer.

Recouvrir d’huile d’olive. Ajouter le thym, le laurier et la gousse d’ail épluchée et coupée en morceaux.

Enfourner pour 1h15. Les tomates cerises ont la peau qui se fend mais gardent leur forme arrondie.

A la sortie du four, les laisser refroidir dans l’huile. Les laisser ensuite s’égoutter, l’idéal étant sur une passoire à fond plat.

Préparer la pâte croustillante :

Préchauffer le four à 250°.

A l’aide d’un pinceau, badigeonner les feuilles de pâte filo de beurre fondu.

Saupoudrer l’une d’herbes de Provence, parsemer une seconde de sel. Laisser la troisième vierge.

Superposer les feuilles : celle au sel en-dessous, puis celle aux herbes de Provence et enfin la dernière.

Découper 8 rectangles d’environ 3x8cm.

Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone.

Enfourner pour 3 à 5 minutes. Les feuilles doivent être bien dorées. Réserver.

Au dernier moment, préparer la chantilly aux aubergines et poivrons :

Placer un bol au congélateur et le sortir 15 minutes plus tard.

Avant utilisation, la crème fraîche et la « tartinable » doivent être bien froides.

Verser la crème dans le bol refroidi et la fouetter à l’aide d’un batteur électrique pour la monter en chantilly.

Quand elle commence à s’affermir, ajouter la « tartinable » et continuer de fouetter jusqu’à ce qu’elle soit bien dense. Réserver au réfrigérateur.

Procéder au montage des mille-feuilles :

Disposer 4 rectangles de pâte filo croustillante dans des assiettes.

Déposer délicatement 4 tomates cerises en ligne sur la pâte.

A l’aide d’une poche à douille, déposer une « quenelle » de chantilly au duo d’aubergines et poivrons.

Recouvrir les 4 rectangles de pâte restants d’une fine épaisseur de duo d’aubergines et poivrons.

Piler les pignons de pin à l’aide d’un mortier et saupoudrer sur chaque « couvercle » de pâte.

Disposer ceux-ci sur la chantilly.

Servir et déguster.

Mille-feuille croustillant aux tomates cerises confites et au duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien

Et pour me remercier de ma contribution, l'Epicurien a eu le cœur sur la main et m'a fait un splendide cadeau... Un panel de produits de la maison, que j'ai pu choisir selon mes goûts... Autant vous dire que vous pouvez vous attendre à de nombreuses recettes de l'Epicurien ces prochains mois sur le blog!

Mille-feuille croustillant aux tomates cerises confites et au duo d’aubergines et poivrons L’Epicurien

Retrouvez les produits de l'Epicurien un peu partout en France grâce à cette page très pratique.

Et quelques autres inspirations gourmandes de mes amies bloggeuses, à bientôt!

Et pour clore ce billet, un grand merci à l'Epicurien de m'avoir permis de découvrir ses beaux produits, j'espère maintenant être une bonne ambassadrice de la maison via ce blog!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Entrées et salades, #Partenariat

Repost0

Publié le 22 Octobre 2014

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Perrine est revenue!! Cette petite semaine d'absence s'explique par ma participation au salon de l'innovation agro-alimentaire (SIAL) à Villepinte aux côtés de L'Epicurien, mon partenaire fétiche dont je vous parlais ICI. Je dédierai un article à ces quelques jours forts en émotions. En attendant, je vous propose un dessert fait avec la confiture de Kumquat L'Epicurien, une merveille pour les papilles des amateurs de saveurs très acidulées. Ce que j'apprécie dans cette confiture (comme dans beaucoup d'autres chez L'Epicurien), c'est la sensation de croquer dans le fruit frais alors qu'il s'agit d'une confiture. La faute (et quelle faute!) certainement aux nombreux morceaux restés tels quels dans la préparation...

Vous pourrez me demander, à l'instar de Benoît, mais "pourquoi le potiron?", et oui, mais pourquoi pas?! Un potiron du jardin dans le bas du frigo avec l'envie d'en faire un gâteau, un pot de confiture de kumquat dans la porte du même frigo, ça donne des idées le matin, penchée sur sa tartine... Et cela donne un excellent flan que j'ai qualifié de "mousseux" tant il est léger aérien en bouche, la texture s'efface progressivement pour laisser place au goût, c'est une sensation assez extraordinaire... Alors pourquoi, parce que j'ai pensé que ça pourrait être bon, et effectivement, ce mariage improbable vaut le détour, je vous le conseille!! A très vite.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Cette recette contient de l'édulcorant. M'étant inspirée du livre "Se nourrir de plaisir" dont je vous parlais ICI, j'ai souhaité utiliser l'édulcorant qui traîne dans mon placard depuis plus d'un an, alors que je devais réaliser un dessert léger en sucre pour un grand-père. La texture d'un gâteau étant souvent très différente avec l'édulcorant en remplacement du sucre, je ne l'utilise jamais car je n'apprécie pas. Ici, c'était l'occasion de réessayer puisque la recette en "prescrivait". En plus, l'édulcorant passe mieux avec des blancs d'œufs battus en neige, ils aèrent la pâte.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Pour 2-3 personnes :

  • 400-500g de potiron
  • 1 œuf
  • 20g de farine
  • 2 CS de confiture de kumquat (pour moi, une confiture l’Epicurien)
  • 2 CS d’édulcorant (ou de sucre)
  • 1 pincée de cardamome en poudre

Eplucher le potiron. Le laver et le faire cuire dans l’eau bouillante pendant 20 minutes. Il doit être très tendre.

Préchauffer le four à 180°.

Assécher le potiron quelques minutes sur feu vif dans une casserole anti-adhésive.

Ajouter la confiture de kumquat, l’édulcorant, les jaunes d’œufs battus.

Monter les blancs en neige bien ferme et les incorporer à la préparation.

Verser dans un moule à cake.

Faire cuire au four au bain-marie pendant 30-35 minutes.

Déguster froid après un passage au réfrigérateur.

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

Et tiens, voilà que je pense à Maud, qui a du mal à faire manger des légumes à ses enfants. C'est bien possible que cette recette les séduise! Un côté doux et léger, un côté acidulé qui donne du pep's à ce dessert, pourquoi pas aussi pour les enfants?! Cela fait longtemps que je n'ai pas participé à un concours, alors je soumets cette recette à l'intraitable jury que sont ses deux filles en réponse au concours Faire manger des légumes aux enfants : un dessert au potiron, ça vous tente?!

N.B.: Le débat est ouvert sur la question du potiron, légume ou pas légume?! Tout du moins, il est généralement consommé comme un légume, ça devrait passer... n'est-ce pas?! ;-)

Flan mousseux au potiron et au kumquat L'Epicurien

-

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 11 Juin 2015

Crackers « esprit nature » 2

Après mes premiers crackers "Esprit nature" il y a un an, je récidive avec une recette aux graines de chanvre (ou chènevis) et à la poudre de riz grillé. De vrais moments de plaisir à croquer à l'apéritif!

-

Pour environ 50 crackers :

  • 100g de farine de blé
  • 50g de farine de seigle
  • 20g de poudre de riz grillé (épiceries asiatiques)
  • 10g de graines de chanvre (boutiques bio)
  • 60ml d’eau
  • 1 CS d’huile d’olive (pour moi, l'Olivière de mon partenaire Huile des Orgues)
  • 1 CC de sel fin
Crackers « esprit nature » 2

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger les farines avec la poudre de riz grillé, les graines de chanvre et le sel.

Ajouter l’huile d’olive puis l’eau.

Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Etaler le plus finement possible à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Détailler en morceaux (à la main comme je l’ai fait, ou à l’emporte-pièce).

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 12-15 minutes (les crackers doivent être dorés).

Laisser refroidir sur la plaque puis conserver dans une boîte hermétique.

Déguster ainsi ou accompagné d’une tartinade.

Crackers « esprit nature » 2

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #amuse-bouches

Repost0

Publié le 13 Juin 2015

Eau aromatisée à la fraise, menthe et citron {sans sucre ajouté}

Après une soirée bien pluvieuse, il fait de nouveau grand soleil ici à Lyon. Envie de vous partager une idée rafraîchissante, à adapter avec toutes sortes de fruits et légumes! Au concombre, au melon... Tant de possibilités! Je ne vais pas toutes vous les décliner, j'ai choisi simple pour démarrer, avec des fraises et de la menthe fraîche, aussi un peu de citron.

Je ne croyais pas que le goût de tout cela, en macérant simplement et sans ajout de sucre, pourrait donner des saveurs si authentiques... Le goût de chaque ingrédient est vraiment présent dans toute sa splendeur! Par contre, si vous voulez ensuite croquer dans les fruits, vous verrez, l'inverse fonctionne aussi, mes fraises avaient le goût d'eau..!

Bon week-end!

-

Pour 1l :

- 3 fraises

- 6 feuilles de menthe fraîche

- le jus d’1/2 citron

- 1l d’eau minérale plate ou gazeuse

Laver la menthe et les fraises.

Couper les fraises en quartiers ou en lamelles.

Mettre les fraises, la menthe en feuilles et le jus de citron dans l’eau.

Laisser macérer au frais pendant 12 heures.

Régalez-vous d’une eau fraîche et aromatisée sans culpabiliser !

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #gouters

Repost0

Publié le 17 Juin 2015

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Je n'ai jamais mangé trop de petits pois pour la bonne raison que je ne les apprécie pas particulièrement seuls (surtout que je ne les connaissais qu'en bocaux!), et que je ne pensais pas à les cuisiner... Maintenant que c'est chose faite, un nouvel horizon s'ouvre! ;-)

Bon, ce n'est que de l'assemblage, mais c'est drôlement bon quand même!^^

-

- 1 rouleau de pâte feuilletée

- 150g de maquereau fumé

- 200g de petits pois (de préférence congelés, voire frais)

- 200g de fromage blanc

- 80g de roquefort

- 2 CS de crème fraîche liquide

- 3 œufs

- Sel, poivre

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Préchauffer le four à 200°.

Cuire les petits pois congelés pendant 13 minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée, puis bien les égoutter.

Pendant ce temps, émietter le maquereau et le roquefort.

Dans un saladier, fouetter les œufs avec le fromage blanc, le sel, le poivre et la crème.

Ajouter les petits pois, le maquereau et le roquefort.

Etendre la pâte feuilletée dans un moule, la piquer à la fourchette et y verser l’appareil à quiche.

Enfourner pour 40 minutes.

Déguster encore chaud, tiède ou froid, avec une salade verte.

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Quiches et feuilletés

Repost0

Publié le 30 Juin 2015

Roulés d’aubergine à la provençale

Pour un apéritif, une petite entrée ou dans la composition d'une grande salade. Somme toute assez rapide. Un essai (réussi!) avec les huiles essentielles de La Comba Aromatica présentée ICI.

Roulés d’aubergine à la provençale

Pour 10 roulés :

- 1 aubergine

- 1 tomate

- ½ poivron

- 30g de fromage frais

- 1 pulvérisation d’huile essentielle aux herbes de Provence Comba Aromatica

- Huile d’olive (pour moi l’Olivière Huile des Orgues)

- Sel, poivre.

Roulés d’aubergine à la provençale

Laver l’aubergine et la couper en tranches dans l’épaisseur.

Faire chauffer une poêle, ajouter l’huile d’olive et y placer les tranches d’aubergine. Faire cuire quelques minutes de chaque côté à feu moyen. Oter du feu, laisser refroidir puis placer au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer la garniture :

Laver et couper le poivron et la tomate épépinée en petits dés.

Pulvériser une fois l’huile essentielle dans un petit récipient.

Mélanger la quantité souhaitée avec le fromage frais (attention, c’est vite très fort).

Incorporer les dés de légumes, saler et poivrer.

Placer une cuillère à café de garniture à l’extrémité d’une tranche d’aubergine et rouler celle-ci. Maintenir fermé à l’aide d’un cure-dent.

Déguster.

Roulés d’aubergine à la provençale

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #amuse-bouches, #Légumes

Repost0

Publié le 15 Mars 2016

Gelée de cerises, mousse aux fleurs de violettes, éclats d'amandes caramélisés

Une recette rapide à réaliser et quelle que soit la saison grâce aux jus Bissardon et aux gourmandises de L'Epicurien !

-

Pour 2 personnes :

Pour la gelée :

- 10cl de jus de cerises Bissardon

- 75mg d'agar-agar

Pour la mousse :

- 6cl de crème entière liquide bien froide

- 60g de yaourt ou fromage blanc

- 2 CC bombées de Fleurs de Violettes L'Epicurien

Pour les amandes caramélisées :

- 6 amandes entières

- 3 CS de sucre blanc en poudre

Gelée de cerises, mousse aux fleurs de violettes, éclats d'amandes caramélisés

Préparer la gelée :

Verser le jus de cerises dans une casserole et ajouter l'agar-agar. Mélanger et porter à ébullition pendant 30 secondes tout en remuant.

Verser immédiatement dans 2 ramequins et laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pour quelques heures.

-

Préparer les amandes caramélisées :

Faire chauffer une poêle et y verser le sucre. Laisser chauffer à feu vif jusqu'à ce que le sucre fonde.

Hacher très grossièrement les amandes.

Les ajouter au sucre fondu et laisser caraméliser en remuant régulièrement. Les amandes doivent brunir sans griller. Elles prennent une belle couleur luisante.

Les ôter alors du feu et les déposer sur du papier sulfurisé. Les séparer autant que possible.

-

Préparer la mousse :

Monter la crème entière en chantilly et incorporer le yaourt et la préparation de fleurs de violettes.

Lorsque le mélange est bien pris et homogène, verser sur les gelées.

Placer au réfrigérateur ou servir immédiatement, décoré d'amandes caramélisées.

Vous pouvez aussi décorer d'éclats de bonbons à la violette.

Gelée de cerises, mousse aux fleurs de violettes, éclats d'amandes caramélisés
Gelée de cerises, mousse aux fleurs de violettes, éclats d'amandes caramélisés
Gelée de cerises, mousse aux fleurs de violettes, éclats d'amandes caramélisés

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 7 Juillet 2016

Boulettes de lentilles corail et quinoa à la marinade exotique

J'ai choisi la méthode de cuisson de ces boulettes au fil de l'eau, en testant en fonction de la consistance. J'obtiens des boulettes qui se tiennent très bien, très agréables à manger avec leur croûte croustillante à la marinade exotique de L'Epicurien (consistance "pommade") et leur cœur fondant. Idéal à l'apéro ou en plat avec une salade verte !

Boulettes de lentilles corail et quinoa à la marinade exotique

Pour 2 personnes

  • 120g de lentilles corail
  • 2 CS bombées de quinoa
  • 1/2l de bouillon de légumes
  • 1/2 oignon
  • 1 petite gousse d'ail
  • 2 CS bien pleines de Marinade Exotique L'Epicurien
  • Persil
  • Sel, poivre

-

Cuire 10 minutes les lentilles corail et le quinoa dans le bouillon de légumes sur feu moyen.

Puis cuire sur feu fort en remuant constamment jusqu'à évaporation complète de l'eau.

Laisser tiédir.

Boulettes de lentilles corail et quinoa à la marinade exotique

Pendant ce temps, faire revenir l'oignon et l'ail épluchés et émincés finement. Incorporer à la préparation de lentilles corail et quinoa.

Former des boulettes et enrober chacune d'elles de marinade.

Cuire 10-15 minutes et déguster chaud en apéritif ou avec une salade verte.

Boulettes de lentilles corail et quinoa à la marinade exotique

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plat végétarien

Repost0