Publié le 28 Novembre 2017

Rotweinkuchen Perrine Cuisine

Il y a de ces recettes qui paraissent si étonnantes que je me sens obligée, un jour où l'autre, de les tester. Un peu comme l'avocat chaud ^^ Ici, un gâteau au vin rouge, voilà qui m'a intriguée ! Il ne m'a fallu qu'une bouteille non terminée lors d'un déjeuner pour passer à l'action le week-end suivant ! Dans les recettes originales, c'est de la poudre de cacao qui est utilisée plutôt que du chocolat noir, mais je voulais un côté définitivement chocolaté, ce pourquoi j'ai dégainé la tablette du placard ! Résultat : plein de goût de chocolat et d'épices, le vin passe inaperçu mais doit relever l'ensemble... Très sympa pour démarrer en douceur la période des fêtes !

Rotweinkuchen Perrine Cuisine

Pour un gâteau :

  • 3 oeufs
  • 200g de farine
  • 120g de vergeoise brune
  • 100g de chocolat noir
  • 10cl de vin rouge
  • 5cl d'huile
  • 1 CC de cannelle en poudre
  • 1 CC d'épices à pain d'épices
  • 1 CC de bicarbonate
  • 1 CC de sel

Pour le nappage :

Rotweinkuchen Perrine Cuisine

Préchauffer le four à 180°.

Bien fouetter les œufs avec la vergeoise.

Ajouter les ingrédients secs : la farine, le bicarbonate, le sel et les épices.

Puis incorporer les ingrédients humides : le chocolat fondu, l'huile et le vin.

Verser la pâte dans un moule beurré et enfourner pour 35-45 minutes.

Laisser refroidir et napper de pâte à tartiner rendue liquide après 10 secondes au micro-ondes.

Rotweinkuchen (gâteau au chocolat, vin rouge et épices) et autres desserts de Noël

--

Et puisque l'on me l'a demandé et que c'est une super idée de se remettre dans les desserts de Noël dès maintenant, je ressors des archives les desserts de Noël que j'ai pu réaliser les années précédentes !

Et aussi...

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 17 Novembre 2017

Dôme végétal choco-marron et pommes {sans gluten, sans oeuf, sans lait}

Envie d'un petit dessert sympa mais léger, fruité ET chocolaté. A accompagner d'une tranche de pain d'épices ou d'un spéculoos pour encore plus de gourmandise !

--

Pour 2 personnes

Pour le dôme (inspiré d'une recette de Cléa Cuisine dans son livre Veggie) :

  • 100g de crème de marrons Imbert
  • 100g de tofu soyeux
  • 50g de chocolat noir
  • 10cl de lait de soja (ou autre lait végétal)
  • 1/2 CC d'agar-agar

Pour les pommes :

  • 1 pomme
  • 1 CC de miel
Dôme choco-marron Perrine cuisine

Mixer longuement le tofu soyeux avec la crème de marrons de façon à obtenir un mélange lisse et bien homogène.

Faire fondre le chocolat noir au bain-marie et l'incorporer au mélange précédent.

Faire chauffer le lait avec l'agar-agar et maintenir l'ébullition pendant 30 secondes tout en fouettant.

Verser le lait sur la préparation chocolatée et bien mélanger.

Répartir dans des moules en silicone en forme de dômes.

Laisser prendre au frais pendant 2 heures.

 

Pendant ce temps, éplucher les pommes et les couper en dés.

Les faire cuire à la poêle pendant 10-15 minutes. Elles doivent garder leur forme et être à peine fondantes. Ajouter le miel, mélanger et réserver.

Au moment de déguster, démouler et répartir les pommes autour des dômes.

Dôme végétal choco-marron et pommes {sans gluten, sans oeuf, sans lactose}

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 10 Novembre 2017

Comme un quatre-quarts fondant aux noix {sans gluten}

Une fois n'est pas coutume, je démarre mon article par le visuel de l'intérieur de mon gâteau... N'est-il pas appétissant ?! Réalisé à partir de farine de noix (des noix hachées tellement plus finement que de la poudre, que cela en devient de la farine !) et en adaptant la recette du Gâteau aux noix de C'est Nathalie qui cuisine avec des proportions de quatre-quarts, je suis arrivée à ce délicieux fondant plein de goût !

Fondant noix Perrine cuisine

Pour 4-6 personnes

  • 2 petits oeufs (≈80g)
  • 80 g de farine de noix
  • 80 g de beurre mou
  • 80 g de sucre en poudre
  • 80 g de cerneaux de noix
  • 1/2 bouchon de rhum
  • 1 CC de bicarbonate

 

Préchauffer le four à 180°.

Hacher grossièrement les cerneaux de noix.

Fouetter le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter les jaunes d’œufs et le rhum et bien fouetter à nouveau jusqu’à obtenir une préparation homogène.

Incorporer les cerneaux de noix puis le bicarbonate et la farine de noix.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré.

Enfourner pour 25-30 minutes. La lame d'un couteau doit ressortir sèche.

Déguster tiède ou froid, tel que ou avec une chantilly ou une crème anglaise.

Comme un quatre-quarts fondant aux noix {sans gluten}

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 2 Novembre 2017

Double crumble courge noix

 

 

Dans un village tout près de chez nous, c'était la fête de la courge dernièrement. Nous y sommes allés et avons découvert des variétés de courges très étranges que nous ne connaissions pas. Dans notre panier, une variété à la peau verte et au coeur très tendre, avec peu de graines. Des recherches sur le net nous informent sans certitude qu'il pourrait s'agir d'une buttercup ou "permanent". Une chose est sûre, elle a cuit très vite et directement au four, sans pré-cuisson.

Ce double crumble pour jouer sur les goûts et les textures d'un plat végétarien tout sauf fade ! Un crumble émietté finement, et un second en gros morceaux gourmands à croquer, miam !

Double crumble courge noix Perrine cuisine

Pour 2 personnes

  • 500g de courge type buttercup ou permanent
  • 20 cerneaux de noix
  • Sel aux herbes

Pour le crumble au tahiné

  • 1 CS de tahiné (crème de sésame)
  • 30g de farine
  • 1 CS de chapelure
  • Sel

Pour le crumble "crunch"

Double crumble courge noix Perrine cuisine

 

Préchauffer le four à 200°.

Eplucher la courge et la couper en gros morceaux.

Hacher grossièrement les cerneaux de noix.

Incorporer les noix à la courge puis saler la préparation et mélanger.

Verser dans un moule allant au four.

Enfourner pour 15 minutes.

 

Pendant ce temps, préparer les crumbles :

Mélanger les ingrédients du crumble au tahiné et l'émietter du bout des doigts.

Mélanger les ingrédients du crumble "crunch" et amalgamer la pâte par gros morceaux de la taille de billes.

Sortir le plat du four, répartir le crumble au tahiné sur toute la surface et ajouter le crumble "crunch".

Poursuivre la cuisson 20-30 minutes.

Double crumble de courge et noix

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plat végétarien

Repost0

Publié le 27 Octobre 2017

Avocat cocotte et nouilles chinoises

J'étais dubitative quant au goût et la texture de l'avocat chaud... Drôle d'idée, vous ne trouvez pas ? Mais il a fallu d'une fois où mon Homme et moi sommes revenus chacun de notre côté avec 2-3 avocats pour me décider. Et alors surprise, c'était excellent ! Nous avons adoré, simplement accompagné de nouilles chinoises, à agrémenter éventuellement de petits légumes sautés ! Ce n'était pas prévu, il n'y aura donc qu'une photo en cours de dégustation ^^

Pour 2 personnes :

Pour l'avocat cocotte

  • 1 avocat
  • 2 œufs
  • Gruyère râpé (à volonté)
  • Sel, poivre

Pour les nouilles

  • 200g de nouilles chinoises
  • Sauce soja

-

Préchauffer le four à 180°.

Faire bouillir les nouilles pendant 4min dans une casserole d'eau bouillante salée. Egoutter et réserver.

Couper l'avocat en deux dans l'épaisseur.

Casser un œuf dans chaque creux. Retirer un peu de blanc d'œuf si nécessaire pour éviter qu'il ne déborde. Saler et poivrer.

Recouvrir de fromage râpé.

Enfourner pour 10min.

Pendant ce temps, faire sauter les nouilles chinoises dans un wok huilé.

Arroser les nouilles de sauce soja, mélanger, placer dans des assiettes et déposer un avocat dès qu'il sort du four (j'ai retiré la peau pour présenter).

Déguster aussitôt.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Octobre 2017

Makis végé Perrine cuisine

Ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde, mais ici nous profitons bien du retour du soleil. Le week-end dernier était splendide, et toute cette semaine se poursuit sur cette lignée, bien que les températures se rafraîchissent. De quoi me donner l'envie d'un apéro frais comme des makis végé, revisités sans feuille de nori et aux feuilles de riz ! Léger et délicieux...

Makis végé Perrine cuisine

Pour 4 personnes :

 

Pour la base

  • 200g de riz japonais
  • 3cl de vinaigre de riz
  • 2 CC de sucre
  • 1 CC de sel
  • Feuilles de riz

 

Pour la garniture

  • 1 avocat
  • 1/2 concombre
  • 2 carottes
  • Menthe
  • Oignons frits

 

En accompagnement 

  • sauce soja
Makis végé Perrine cuisine

Je vous avais déjà parlé de mon inspiration pour la cuisson du riz japonais lors de mes tous premiers sushis ici.

Alors je ne pourrais faire mieux que de vous inviter à nouveau à consulter le très bel article de Cuisine en Bandoulière pour la réalisation du riz vinaigré qui servira de base à la réalisation de vos makis végétariens !

Makis végé Perrine cuisine

Pour la garniture :

Éplucher les légumes et les détailler en bâtonnets.

Laver les feuilles de menthe et les sécher à l'aide de papier absorbant.

Makis végé Perrine cuisine

Pour le montage :

Humidifier une feuille de riz et la déposer sur le plan de travail.

Répartir quelques feuilles de menthe sur la surface.

Recouvrir d'une couche riz en prenant soin de laisser un à deux centimètres non recouverts.

Au centre, déposer un bâtonnet de chaque légume, saupoudrer d'oignons frits.

Enrouler la feuille de riz assez serré.

Répéter l'opération jusqu'à ce qu'il ne reste plus de riz.

Réserver les rouleaux au réfrigérateur.

Avant de servir, découper des tranches de 2-3cm d'épaisseur dans les rouleaux. Pour que ce soit plus facile, passer la lame du couteau dans du vinaigre de riz au préalable.

Servir accompagné de sauce soja.

Comme des makis végétariens

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #amuse-bouches, #entrees et salades

Repost0

Publié le 28 Septembre 2017

Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}

Voici une variété de figues que je ne connaissais pas il y a peu : les "petites grises", bien sucrées, au goût de figue presque confite, elles se mangent en une bouchée et sont délicieuses ! Je les ai adorées crues mais je voulais faire un dessert avec, alors j'ai réalisé ce dessert "vide-tiroirs" et les ai positionnées dessus, un régal ! Ce gâteau au sirop de violette est dense mais spongieux à la fois, une texture tout à fait inédite pour mon palais, et presque caramélisé sur les bords... 

Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}

Pour 2 personnes (moule d'environ 12cm de côté)

Pour l'appareil à gâteau :

  • 2 blancs d'œufs (environ 75-80g)
  • 75g de cassonade
  • 40g de farine
  • 2 CS de sirop de violette
  • 1 CC de jus de citron ou vinaigre de riz (n'ayant plus de citron, j'ai fait la 2e option)
  • 1 pincée de sel

 

Pour le "topping" :

  • 100g de fromage blanc, ou yaourt, ou crème légère épaisse
  • 12-15 figues "petites grises", particulièrement parfumées et sucrées
Gâteau figue violette Perrine cuisine

Préchauffer le four à 160°.

Pour un côté spongieux mais dense, fouetter au batteur électrique pendant 10 minutes tous les ingrédients de l'appareil à gâteau.

Verser dans un moule beurré et enfourner pour 20-30 minutes. Le gâteau doit être bien gonflé et il se fend au milieu lorsqu'il est bien cuit.

Démouler et laisser refroidir.

Au moment de la dégustation, recouvrir de fromage blanc ou yaourt et de figues.

Déguster accompagné d'un thé fleuri.

Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}
Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}
Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}
Gâteau spongieux à la violette et figues "petites grises" (ou sponge cake à ma façon) {sans beurre, sans huile, aux blancs d'œufs}

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 21 Septembre 2017

Moelleux à la figue et à la cardamome

C'est la première année que mon Homme et moi profitons et apprécions autant les figues fraîches. Nous en avons mangé des quantités astronomiques, fraîches, ou dans de délicieux petits desserts...

Perrine Cuisine Moelleux Figue Cardamome

Pour 1 petit gâteau (2-4 personnes)

  • 2 œufs
  • 100g de farine avec levure incorporée Farin'up (ou 150g de farine + 1 CC de levure chimique)
  • 60g de cassonade + pour saupoudrer le gâteau
  • 50g de poudre d'amandes
  • 45g de beurre mou
  • 7cl de lait
  • 3 figues noires fraîches
  • Quelques graines de cardamome
Moelleux à la figue et à la cardamome

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer le beurre, la poudre d'amandes, la cardamome concassée, puis le lait et la farine petit à petit, par alternance.

Verser la pâte dans un moule beurré.

Laver les figues et les couper en deux. Les poser sur la pâte, face bombée vers le bas.

Enfourner pour environ 25-30 minutes, jusqu'à ce que le gâteau soit doré et que la pointe d'un couteau ressorte sèche.

Saupoudrer de sucre quelques minutes avant la fin de la cuisson.

Déguster tiède ou froid, tel que ou avec une crème anglaise.

Moelleux à la figue et à la cardamome
Moelleux à la figue et à la cardamome
Moelleux à la figue et à la cardamome

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 11 Septembre 2017

Tartelettes aux marrons et mûres sauvages

 

Les mûres sauvages sont toutes petites cette année par chez nous... Cuites, les plus petites sont bien meilleures, ce qui m'a menée à réaliser ces tartelettes, twistées de la note automnale de la crème de marrons...

Tartelettes châtaigne mûre

Pour 4 moules de 6 cm de diamètre

Pour la pâte :

  • 1 jaune d'œuf
  • 80g de farine
  • 50g de beurre
  • 30g de sucre
  • 20g de farine de noisettes (à défaut, poudre de noisettes)
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture aux châtaignes :

  • 1 blanc d'oeuf
  • 80g de crème de marrons Imbert (+ pour la décoration)

Pour la garniture aux mûres :

  • 180g de mûres sauvages
  • 15g de sucre
  • 1 peu d'eau
Tartelette marrons mûres

Préparer la pâte :

Mélanger tous les ingrédients de la pâte jusqu'à obtenir une boule homogène.

Filmer et placer au réfrigérateur pendant 1h.

Laver les mûres et les cuire à feu doux dans une casserole à fond épais pendant 40 minutes avec le sucre. Remuer et ajouter un peu d'eau de temps en temps si les fruits n'en rendent pas assez.

Tarlette marrons imbert

 

Préparer l'appareil aux marrons :

Monter le blanc en neige et incorporer délicatement la crème de marrons.

 

Préchauffer le four à 180°.

Pour le montage :

Abaisser la pâte et foncer des moules à tartelette ou des cercles de présentation beurrés.

Répartir une couche égale de préparation aux mûres au fond de chaque tartelette.

Recouvrir de l'appareil aux marrons.

Enfourner pour 20 minutes.

Déguster froid.

Tartelettes aux marrons et mûres sauvages
Tartelettes aux marrons et mûres sauvages

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Août 2017

Terrine de campagne Perrine cuisine

Lorsque James m'a contactée pour me proposer de participer au concours Planète Fooding autour des vins de Bordeaux, j'ai accepté avec plaisir. J'essaie en effet, après avoir démarré l'éducation de mon palais aux chocolats et aux huiles d'olive, de me constituer une culture autour des vins. C'est un vaste et difficile programme tant les variétés sont nombreuses ! Et il m'est étonnamment beaucoup plus difficile de déceler les saveurs d'un vin que pour un chocolat ou une huile. Mais c'est tout aussi passionnant, et je progresse petit à petit...

J'ai choisi de proposer un accord mets et vins autour du Château Moutte Blanc Bordeaux Supérieur Rouge 2014. C'est un vin puissant, tannique, avec une grande longueur en bouche. Mais il a un côté fruité - au nez surtout mais également en notes de tête - qui m'a séduite. Pour un apprentissage, c'était un choix osé car il a une sacrée personnalité, ce vin ! Mais il m'a plu. Pour plus d'informations techniques, c'est ICI.

Comme je ne me sentais pas pour l'accorder avec une viande rouge ou un gibier, ce pourquoi il semble destiné (il fait si chaud en ce moment !), j'ai relevé mes manches et je me suis attelée à la réalisation d'une terrine maison, un objectif qui faisait partie de ma liste des inaccessibles "à faire quand j'aurai le courage" (avec le fraisier entre autres, ce ne sera encore pas pour cette année ^^). Du fait du caractère du vin, il a fallu que je la "corse" un peu, cette terrine ! Une marinade au vin rouge (lorsqu'il y a une marinade, elle est plutôt réalisée à partir de vin blanc) pour renforcer les saveurs des viandes, et du piment d'Espelette qui vient relever le tout en fin de bouche, ont permis un accord mets et vin qui m'a semblé tout à fait satisfaisant.

Et finalement, c'est si facile à faire, une terrine maison ! Il faut seulement s'y prendre un peu en avance... Et en maîtriser la composition, c'est très appréciable !

Terrine de campagne Perrine cuisine

Pour une terrine moyenne : 

200g d'épaule de porc

200g de poitrine de porc

200g de foie de porc

1 poivron long vert

1 œuf

1/2 CC de poivre noir (de Kampot pour moi)

Barde (facultatif)

Pour la marinade :

15cl de vin rouge

1/2 oignon rouge

1 gousse d'ail

2 CC de sel

1/2 CC de piment d'Espelette

Quelques branches de thym

Terrine de campagne Perrine Cuisine

L'avant-veille, découper la viande en morceaux.

Eplucher l'oignon rouge et l'ail, émincer l'oignon et couper l'ail en tous petits morceaux.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade.

Verser la marinade sur la viande, bien mélanger, recouvrir d'un film alimentaire et placer au réfrigérateur pour la nuit.

Terrine de campagne Perrine cuisine

La veille, sortir la viande du réfrigérateur une heure avant utilisation.

Préchauffer le four à 150°.

Laver et couper le poivron en dés.

Hacher la viande et incorporer l'œuf, mélanger avec la marinade et le poivron.

Ajuster l'assaisonnement en sel et ajouter le poivre.

Couvrir le fond d'un moule à terrine ou autre plat en terre de barde (facultatif). Recouvrir de la viande en tassant bien. Fermer la terrine avec son couvercle ou recouvrir le plat en terre de papier aluminium jusqu'au dessous du moule.

Enfourner pour 2h.

Laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur.

Terrine de campagne maison

Attendre 24h avant de consommer la terrine avec un verre de vin Château Moutte Blanc Bordeaux Supérieur Rouge 2014, et du pain de campagne.

Terrine de campagne maison au poivron et au piment d'Espelette
Terrine de campagne maison au poivron et au piment d'Espelette
Terrine de campagne maison au poivron et au piment d'Espelette

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Sur le pouce

Repost0