Publié le 7 Mars 2014

Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande

Le petit déjeuner, c'est le repas le plus important de la journée. Surtout, il ne faut pas le sauter, c'est celui qui recharge nos batteries et qui offre de la bonne humeur! Assis et tranquille, autant qu'il soit bon et agréable... Et qu'il nous apporte tous les éléments nécessaires! Un petit déjeuner équilibré: c'est avec des céréales, des fruits, des protéines et du calcium.

Dans ce petit déjeuner sans lactose, on retrouve les céréales dans les scones, les bons fruits du smoothie et les protéines et calcium entre autres dans la crème d'amande, le lait d'amande et les pistaches.

Pour un début du journée plein de pep's et bien gourmand...

Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande

Pour 2 personnes :

Pour le jus :

  • 1 orange
  • 1 carotte
  • 1 CS de purée d’amande
  • 200ml d’eau
  • 2 CS bien pleines de miel (pour moi le miel toutes fleurs Beautiful Beez)
  • 1 CC de cannelle

La veille pour le matin, préparer la carotte : l’éplucher et la couper en rondelles. La faire cuire dans l’eau bouillante à hauteur avec la cannelle jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau.

A part, diluer la purée d’amande dans l’eau tiède.

Réfrigérer une nuit.

Le matin, mixer la carotte avec le lait d’amande. Ajouter le jus d’orange pressée et le miel. Mixer longuement et verser dans des verres.

Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande

Pour 8 scones (compter 2 par personne, il en restera pour le lendemain !) :

Une recette inspirée pour la crème fraîche d'une recette de Marion(s) les goûts

  • 1 œuf
  • 75g de farine blanche
  • 50g de farine de châtaignes
  • 1 CC de levure chimique
  • 15g de sucre roux
  • 5cl de crème d’amande + un peu pour badigeonner les scones
  • 35g de beurre froid
  • 20g de groseilles (pour moi tout juste sorties du congélateur)
  • 10 pistaches

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger ensemble les ingrédients secs.

Ajouter le beurre coupé en morceaux et malaxer avec les doigts. Ajouter l’œuf battu et la crème. Bien mélanger.

Incorporer les groseilles dans la pâte (j’ai choisi de ne le faire que pour la moitié de mes scones).

Diviser la pâte en 8 et former des boules. Aplatir sur le plan de travail avec la paume de la main.

Badigeonner de crème.

Ajouter les pistaches concassées (je l’ai fait sur l’autre moitié de mes scones).

Saupoudrer de sucre.

Enfourner pour une dizaine de minutes.

Servir tiède avec le jus.

Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande
Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande
Scones aux groseilles et pistaches / Smoothie orange, carotte et lait d’amande

Un bon petit déjeuner équilibré sans lactose pour le

concours de A la Table de maman dine

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Petit déjeuner

Repost0

Publié le 5 Mars 2014

Flans au mascarpone et crème de marrons

Je poursuis dans ma lancée des desserts frais et gourmands... Pour cette recette, un mélange du flan à la crème de marrons de Géraldine et des flans au mascarpone de Saveurs et cuisine, le bonheur à la petite cuillère pour qui aime la crème de marrons! ^^

Pour 3 ramequins :

  • 1 œuf
  • 100g de crème de marrons
  • 80g de mascarpone
  • 8cl de lait
  • 3 CC de sucre en poudre
  • Quelques brisures de marron glacé pour la décoration (facultatif)

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter l’œuf avec le sucre à l’aide d’un batteur sur petite vitesse pour que le mélange blanchisse et prenne du volume.

Incorporer alors successivement le mascarpone, puis le lait, et enfin la crème de marrons.

Verser dans des ramequins et faire cuire une quarantaine de minutes au four au bain-marie.

Flans au mascarpone et crème de marrons

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 3 Mars 2014

Verrine crousti-crémeuse caramel et noisettes, chantilly cacaotée

A ceux qui ont consulté ma page Facebook ces derniers jours, voici la recette tant attendue! ;-)

Pour l'appel à créations Nature et Aliments de la semaine dernière, il fallait proposer une recette à partir de son entremet caramel au beurre salé sans sucre ajouté. Si l'idée était sélectionnée, son initiateur se voyait recevoir le produit afin de réaliser sa recette. Cela a été mon cas, j'étais toute heureuse de goûter! Et vendredi dernier, un jury a voté pour sa recette préférée... Suspense! La mienne a été retenue à 11 voix sur 15!! Wow, je vais maintenant recevoir un petit colis tout caramel de produits de la boutique, et ma recette va être diffusée dans sa prochaine newsletter, quelle chance! Et une jolie photo à la une de la page Fb de Nature et Aliments... Un grand merci au jury pour ce privilège!

Pour ce qui est du produit en lui-même, j'ai aimé! Je conseillerais simplement de sucrer un peu plus que ce qui est marqué sur le paquet. Maintenant, régalez-vous!

Verrine crousti-crémeuse caramel et noisettes, chantilly cacaotée

Pour 2 personnes :

Pour l’entremet caramel au beurre salé :

  • 1 sachet (5g) d’entremet caramel au beurre salé Nature et Aliments
  • 25cl de lait
  • 1 CS de sucre en poudre (pour moi, un peu plus)

Pour les noisettes caramélisées :

  • 20g de noisettes entières
  • 20g de sucre
  • 7g d’eau

Pour la chantilly au mascarpone :

  • 10cl de crème fraîche liquide entière
  • 35g de mascarpone
  • 1 CS de cacao en poudre
  • 2 CS de sucre en poudre

Pour la décoration :

  • Miettes de crêpes dentelle

Préparer les noisettes caramélisées : faire chauffer doucement l’eau avec le sucre. Quand celui-ci commence à colorer et que de gros bouillons apparaissent, verser les noisettes coupées en deux et bien les enrober de caramel. Toujours sur feu doux, attendre que les noisettes caramélisent.

Retirer alors les noisettes de la casserole et les laisser refroidir sur une feuille de papier sulfurisé en aillant soin, au besoin, de les désolidariser.

Verser ensuite au fond de deux verrines.

Préparer l’entremet en suivant les conseils du sachet :

Verser la préparation en poudre dans une casserole. Ajouter le sucre et mélanger à sec. Délayer en ajoutant petit à petit le lait tout en fouettant.

Porter à ébullition sans cesser de remuer.

Verser alors dans les verrines sur les noisettes caramélisées.

Laisser refroidir, puis réserver quelques heures au réfrigérateur.

Préparer la chantilly au chocolat et au mascarpone :

Dans un bol, fouetter le mascarpone avec le sucre et le cacao à l’aide d’un batteur électrique.

Dans un autre bol préalablement passé au congélateur, monter la crème en chantilly. Lorsque celle-ci commence à s’affermir, incorporer le mélange au mascarpone et continuer de fouetter jusqu’à obtenir une consistance de chantilly.

A l’aide d’une poche à douille (pour un résultat plus esthétique), recouvrir de chantilly les entremets au caramel beurre salé.

Décorer de miettes de crêpes dentelle.

Servir bien frais.

Verrine crousti-crémeuse caramel et noisettes, chantilly cacaotée
Verrine crousti-crémeuse caramel et noisettes, chantilly cacaotée
Verrine crousti-crémeuse caramel et noisettes, chantilly cacaotée

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 2 Mars 2014

Coquillettes complètes aux champignons {comme un risotto}

Je suis fan du blog Cuisicook puisque j'y trouve toujours de magnifiques photos et de belles idées. Mais telle une enfant envieuse du petit garçon qui a un ballon dans la cour de récré, je l'ai toujours regardé un peu à la dérobée, sans trop oser m'approcher, pas sûre de faire le poids et d'être acceptée pour jouer au ballon. Je n'ai donc jamais soumis de recette au blog Cuisicook, tout me semblant un peu trop beau pour que j'en sois à la hauteur...

Mais là, le blog propose un concours vraiment original dont le thème est "spores d'hiver". Vous connaissez un peu maintenant mon plaisir de participer à des défis pour me creuser les méninges et tenter de faire la recette qui colle le mieux au thème, ça booste ma cuisine! Et quand le concours semble carrément trop compliqué comme ça, c'est une obligation morale, même si y'a que les méninges qui chauffent, mais que rien ne sort, il faut persévérer!

C'est trop drôle d'associer ces 2 mots et d'imposer l'utilisation d'au moins un champignon... Il doit y avoir un truc... C'est certainement en rapport avec le Café des Spores où l'on peut déguster en live les champignons de Supersec, le partenaire de Cuisicook pour le concours. Héhé, mais ça ne m'aide pas beaucoup pour ma recette!^^

Les spores, ces petits organes de reproduction végétale... associés à l'hiver... et ce jeu de mots avec les sports d'hiver...

Dans mes réflexions sur les spores alliés aux champignons, j'allais vraiment loin, et quant à rapprocher ça des sports d'hiver, franchement, pas de quoi en faire un plat..!

Bon, alors des champi qui ont une allure de spores, tous beaux tous ronds?! Là, ça devient plus facile, et j'ai trouvé les nameko, ces champi couramment utilisés au Japon, pour faire des ramen par exemple. Cool, je tiens un truc!

Et maintenant, je voulais que mon plat soit un plat hivernal qu'on adore manger aux sports d'hiver. Forcément, du fromage de montagne. Aussi, pas trop de cuisine, parce qu'on n'est pas très équipés généralement en vacances. Et puis, l'idée d'avoir mangé des coquillettes l'an dernier au milieu des montagnes enneigées...

Allez hop, voici donc la recette que j'ai faite en réponse au concours de Cuisicook! Une vraie harmonie de goût. Pas sûre que les skieurs japonais se réconfortent avec des coquillettes au retour du ski, mais enfin, allier toutes ces idées m'a plu, ça collait avec ma perception des spores d'hiver!^^

Pour 2 personnes :

  • 150g de coquillettes au blé complet
  • 100g de champignons (de jolis nameko japonais au bon petit goût « noiseté » pour moi, achetés en bocal)
  • 40g de fromage de montagne (comté, beaufort, abondance…)
  • 1 oignon
  • 5cl de vin blanc
  • 0,5l de bouillon (de volaille ou de légumes)
  • Persil (facultatif)

Eplucher et émincer l’oignon. Le faire suer à feu doux dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

Ajouter les coquillettes et faire cuire ainsi à sec pendant 2 minutes tout en remuant.

Verser le vin blanc et remuer jusqu’à totale évaporation.

Verser une louche de bouillon chaud et couvrir.

Quand le liquide est absorbé, ajouté à nouveau une louche de bouillon et répéter l’opération jusqu’à épuisement du liquide.

Cuire ainsi les coquillettes pendant une dizaine de minutes. Incorporer les champignons préalablement rincés au milieu de la cuisson.

Quand les coquillettes sont cuites et le liquide complètement absorbé, éteindre le feu.

Incorporer une noix de beurre et le fromage, du persil ciselé (facultatif), bien mélanger et servir aussitôt.

Conseil: vous pouvez poêler les champignons préalablement avec du persil ciselé, sel et poivre, ils auront plus de goût!

Coquillettes complètes aux champignons {comme un risotto}

Cette recette participe au concours CuisiCook.com en collaboration avec Supersec, une boutique qui propose toute une gamme de champignons séchés (et aussi d'algues et de pâtes). Le concept est vraiment intéressant, et la philosophie bien retranscrite sur le site de Supersec, je vous conseille d'aller y faire un tour!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plat végétarien

Repost0

Publié le 1 Mars 2014

Mini-cannelés à la crème de marrons et pépites de chocolat

Bonjour à tous! Nous sommes le 1er mars, et qui dit début de mois, dit nouveau défi sur le site recettes.de! Et cette fois encore, comme en mars dernier, je fais partie du jury!

Pour ce mois-ci, nous vous avons concocté le thème suivant: tout mini!

Nous, c'est toute la clic et moi:

- Carine : http://cuilleregourmand.canalblog.com/
- Effy : http://lacuisineensemble.fr
- Esméralda : http://copsandpop.eklablog.com
- Flo : http://floencuisine.blogspot.fr
- Géraldine : http://delicieusement-votre.blogspot.fr/
- Julie : http://juleacuisine.blogspot.fr
- Jérôme : http://lecuistotparesseux.fr/
- Marie : http://onmiamquoi.wordpress.com/
- Nathalie : http://myculinarycurriculum.blogspot.fr/
- Stéph : http://www.unegrainedidee.com
​- Véb : http://www.recettes-de-l
eyre-et-d-ailleurs.fr

Tout mini me fait aussi penser à tout mimi, et comme tout ce qui est petit est mignon (oui, on pourrait disserter des heures sur cette citation tirée d'on ne sait où, et en plus c'est pas complètement vrai parce que je suis grande.... blabla!^^), bref, j'ai voulu jouer sur les 2 thèmes à la fois.

Je vous présente donc des minis-cannelés, inspirés de la recette de Christophe Felder, comme mes tous premiers cannelés au Calvados. J'avais peur d'un changement radical de consistance avec l'introduction d'une pâte relativement ferme comme la crème de marrons et l'incursion de petits morceaux solides de chocolat, mais l'ensemble s'est bien comporté, c'était même très bon! Parfois, le chocolat a eu la mauvaise idée de se placer au fond seulement du moule (donc dans la "tête" du cannelé), mais comme ça n'a pas été systématique, je ne généralise pas...

Voyez plutôt. Bon week-end!

Mini-cannelés à la crème de marrons et pépites de chocolat

Pour environ 40 mini- cannelés :

- 250g de lait

- ½ gousse de vanille

- 25g de beurre fondu

- 1 jaune d’œuf

- 1 œuf

- 2 CS de crème de marrons

- 25g de rhum ambré

- 25g de pépites de chocolat

- 60g de farine

- 1 pincée de sel

Dans une casserole, faire chauffer le lait jusqu’à ébullition et couper le feu.

Fendre la gousse de vanille et la faire infuser pendant 5 minutes dans le lait chaud.

Dans un saladier, mélanger (sans fouetter) le beurre fondu avec le sucre, les œufs et le rhum. Incorporer la farine et le sel. Ajouter la crème de marrons en mélangeant. Verser enfin le lait chaud et remuer doucement au fouet.

Laisser reposer au moins 12h au réfrigérateur.

Ajouter les pépites de chocolat à la préparation et bien mélanger.

Préchauffer le four à 220°.

Remplir les moules à cannelés (au besoin préalablement beurrés) aux deux tiers.

Enfourner 25-30 minutes.

Attendre que les cannelés refroidissent avant de les démouler, sinon ils risquent de devenir informes (c’est là que je suis en désaccord avec C. Felder, mais il n’y a pas photo avec mes moules en silicone, il faut bien que j’attende !

Déguster à température ambiante.

Mini-cannelés à la crème de marrons et pépites de chocolat
Mini-cannelés à la crème de marrons et pépites de chocolat
Mini-cannelés à la crème de marrons et pépites de chocolat

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #desserts, #gouters

Repost0

Publié le 27 Février 2014

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Ce soir à prévoir: un dîner facile à manger pour hommes distraits qui dînent en travaillant, la tête dans les branchements et programmation d'ordinateurs...

L'idée de base, je l'avais, des mini-bruschettas qui se mangent avec les doigts, des petits involtini pour la gourmandise. Mais je voulais aussi, même si c'était plus compliqué à manger sur le pouce, un peu de fraîcheur dans mon plat: une salade de fenouil citronnée serait l'accompagnement coquet et original qu'il manquait!

Avec cette recette, je participe au concours de Lolo et sa tambouille qui propose de cuisiner l'Italie. Avec ce plat d'anti-pasti, on est en plein dedans: un bon jambon italien, un peu de mascarpone, un fenouil produit en Italie, mon coulis de tomates italien aussi... on pourrait s'y croire! ;-)

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Pour 4 personnes :

Pour les bruschettas :

  • 250g de pain (pour moi, une baguette de tradition tranchée)
  • 4-6 fines tranches de jambon cru italien
  • 75g de fromage frais (type Carré frais)
  • 40g de mascarpone
  • 15cl de coulis de tomates
  • 2 poivrons (un rouge et un vert)
  • 1 gousse d’ail
  • Herbes aromatiques (pour moi un mélange de persil, origan, romarin, basilic…)
  • Basilic
  • Huile d’olive
  • Roquette

Pour compléter les garnitures des brushettas, selon les goûts :

  • Asperges
  • Olives noires
  • Poivron
  • Roquette

Pour la salade de fenouil (je me suis inspirée de la salade de fenouil à l'italienne de cuisine AZ):

  • 1 bulbe de fenouil (environ 350g)
  • 1/2 citron vert
  • 3 CC d’huile d’olive
  • 1-2 fines tranches de jambon cru italien
  • 20g de parmesan

Préparer la salade de fenouil :

Retirer les parties supérieures du bulbe de fenouil ainsi que l’enveloppe extérieure. Laver le fenouil et le ciseler finement.

Presser le citron. Dans un saladier, verser le jus de citron obtenu, l’huile d’olive, sel et poivre et mélanger.

Mettre les lamelles de fenouil dans la sauce et bien mélanger.

Réserver au frais.

Je prévois 2 tartinades pour les brushettas : l’une à base de tomates et basilic, l’autre à base de poivrons rouge et vert.

Attendrir les poivrons :

Couper les poivrons en deux et les épépiner. Les passer sous le grill du four pendant 20 minutes.

Dès leur sortie, les éplucher, puis les couper en lanières.

Préparer les brushettas :

Couper le pain en tranches. Disposer celles-ci sur une plaque allant au four et enfourner pour une dizaine de minutes à 200°. Elles doivent être juste saisies et croustillantes.

Hors du four, les frotter d’une gousse d’ail.

Préparer les tartinades :

Mélanger le coulis de tomates à du basilic finement ciselé. Saler et poivrer.

Mixer longuement une partie des poivrons avec une cuillère à café d’huile d’olive. Saler, poivrer.

Tartiner les tranches de pain tantôt de coulis de tomate, tantôt de tartinade aux poivrons.

Ajouter un filet d’huile d’olive.

Préparer les involtini :

A l’aide d’une fourchette, écraser le mascarpone et le fromage frais pour obtenir une crème un peu épaisse mais souple. Ajouter les herbes, saler et poivrer.

Couper les tranches de jambon cru en 4.

Garnir chaque tranche de jambon d’un petit « boudin » de fromage frais puis enrouler le jambon autour.

Déposer chaque involtino ainsi préparé sur une petite bruschetta.

Ajouter à votre convenance des olives noires, des asperges, du poivron confit à l’avance dans un peu d’huile d’olive, roquette…

J’ai également gardé quelques bruschettas sur lesquelles j’ai mis simplement un peu de jambon cru ou des poivrons confits.

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Passer les bruschettas au four à 200° pendant à peine 10 minutes.

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Pendant ce temps, dresser les assiettes :

Déposer la salade de fenouil d’un côté décorée de lamelles de jambon cru et de copeaux de parmesan.

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Dresser par ailleurs un lit de roquette.

Lorsque les bruschettas sortent du four, les disposer sur la roquette et servir immédiatement.

Conseil : vous pouvez préparer une petite sauce vinaigrette à l’huile d’olive et au vinaigre balsamique pour assaisonner la roquette.

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée
Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Merci pour ce concours très inspiran Lauren!

Bruschetta aux involtini de jambon cru et salade de fenouil citronnée

Découvrez son partenaire Italiamore.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #plats complets

Repost0

Publié le 25 Février 2014

Tapioca aux épices, cacao et balsamique

Après une expérience malheureuse qui s'était soldée par un échec, je voulais repartir d'un bon pied avec la tapioca! Pas facile de trouver l'idée qui me mettra en confiance... Malgré tout, je suis tombée au fil de mes lectures sur 2 recettes qui me tentaient bien venues de Plaisirs & gourmandises d'Oser et de Choutambouilletout. Chacune comportait des éléments qui me plaisaient plus que d'autres, j'ai donc pris ce qui m'attirait le plus dans chacune: le balsamique d'Oser (qui réhausse le goût du chocolat, et c'est vérifié!), les épices infusés et le lait concentré sucré de Choutambouilletout. Cela a donné un dessert bien équilibré, parfumé et agréable qui a beaucoup plu à mes hôtes!

Pour 6 verrines :

  • 200ml de lait concentré sucré
  • 200ml d’eau
  • 25g de tapioca
  • 1 bâtonnet de cannelle
  • 3 étoiles de badiane
  • 5 CS de cacao en poudre
  • 1 CS de vinaigre balsamique
  • 1 CS de sirop d’agave (selon goût)

Porter à ébullition le lait concentré sucré avec l’eau, la badiane et la cannelle.

Baisser alors le feu et ajouter le tapioca. Remuer pendant 10 minutes, jusqu’à ce que le tapioca devienne translucide.

Hors du feu, ajouter le vinaigre balsamique, bien mélanger.

Incorporer le cacao, puis le sirop d’agave pour sucrer davantage si besoin.

Répartir dans des verrines, laisser refroidir puis réfrigérer quelques heures avant de servir.

Tapioca aux épices, cacao et balsamique

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 22 Février 2014

Tarte rustique au chou vert et crème aux noix

Cuisinez vos spécialités... Voici le thème du concours que nous propose Géraldine. Comme je suis une lectrice assidue de son blog Aux délices de Géraldine, je souhaitais participer, mais j'avais beau me creuser les méninges, il n'y a pas une recette que j'apprécie faire plus que les autres, aucune qui revient deux fois exactement pareille... Ma spécialité, c'est plutôt de tester sans cesse de nouvelles associations de saveurs et y revenir un peu différemment la fois suivante... Pas de routine, pas d'ennui, du piquant et de l'aventure dans tous mes plats, c'est ce que je recherche et qui me motive!

En parallèle de mes réflexions, j'ai réalisé cette recette de tarte rustique qui devait simplement alimenter mon blog du quotidien si elle s'avérait réussie. Mais d'une réussite, wahoo, vous m'en direz tant! Je ne pensais pas autant me régaler lors de ce dîner! Chaque bouchée était un petit bonheur pour mes papilles, je n'en revenais pas! Et mon homme à mes côtés s'est délecté de la même façon, j'étais baba. On était juste heureux qu'il en reste un peu pour le lendemain!

Alors en ressassant mes idées, je me suis dit que cette recette ferait une participation décalée idéale au concours de Géraldine: une non-spécialité qui s'est révélée être si délicieuse qu'elle fut élevée au rang d'exemple de ma folie des nouveaux goûts, des riches associations, des parfums multiples! Tout cela dans la plus parfaite harmonie... :-P

Vous me direz, tout ça pour du chou et des noix! En plus, il faut dire ce qui est, le visuel n'est pas des plus appétissants... Je vous répondrais que je suis aussi surprise que vous, mais testez, et vous verrez! =)

Tarte rustique au chou vert et crème aux noix

Pour 6-8 personnes (2 tartes rectangulaires de la taille d’un moule à cake)

Pour la pâte, inspirée de la pâte aux graines de La cuisine de Doria :

  • 1 œuf
  • 100g de farine de seigle
  • 100g de farine de blé
  • 100g de beurre
  • 2 CS de graines de lin
  • 2 CS de graines de sésame
  • 2 CS de graines de pavot
  • Sel, poivre

Pour la préparation au chou vert :

  • ½ chou vert
  • 150g de lardons fumés
  • 2 oignons
  • 1 œuf

Pour la crème aux noix :

  • 80g de noix
  • 20cl de crème fraîche légère
  • Sel, poivre

Faire braiser le chou vert :

Laver le chou et le faire blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante avant de l’égoutter.

Eplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans une cocotte, puis ajouter les lardons. Maintenir le feu vif pendant quelques minutes tout en remuant pour faire dorer les lardons.

Ajouter le chou vert, un petit verre d’eau, refermer le couvercle et faire cuire 45 min.

Préparer la pâte :

Battre l’œuf en omelette et réserver.

Mettre les farines, les graines, sel, poivre et le beurre coupé en morceaux dans une terrine. Malaxer du bout des doigts de façon à obtenir une consistance comme une pâte à crumble.

Ajouter l’œuf battu de façon à solidariser la pâte. Bien pétrir pour la rendre homogène, former une boule puis l’envelopper dans un film alimentaire. Réfrigérer au moins 20min avant utilisation.

Préparer la crème aux noix :

Retirer les noix de leur coque puis les mixer grossièrement.

Faire chauffer la crème avec les noix, le sel et le poivre. Dès le premier bouillon, éteindre le feu et réserver.

Former la tarte :

Préchauffer le four à 200°.

Etaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie. La déposer au fond de moules.

Battre l’œuf en omelette.

S’assurer que le chou n’est pas plein d’eau. Si c’est le cas, booster le feu à découvert et remuer jusqu’à évaporation de l’excédent d’eau. Ajouter l’œuf puis la crème de noix.

Bien mélanger et verser sur la pâte.

Enfourner pour 30 minutes.

Régalez-vous !

Tarte rustique au chou vert et crème aux noix
Tarte rustique au chou vert et crème aux noix

En partenariat avec la boutique halwatishop et leur blog partenaire gourmandises orientales où vous trouverez mille et une idées pour utiliser vos ustensiles!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Quiches et feuilletés

Repost0

Publié le 20 Février 2014

Crèmes coco, dattes, cacao

Et non, je n'en ai pas encore fini avec mes recettes d'amoureux (mais cette fois, c'est la dernière!)! Voici une petite crème toute mignonne, qui ne se déguste pas seulement à deux, mais qui peut être largement partagée tant elle est gourmande!

Cet entremet est une variante éloignée de la Crème 100% végétale dattes noisettes de Sabrina du blog Rêve de gourmandises, vous pouvez encore l'adapter de 1000 façons!

Pour 2 petites crèmes :

  • 10cl de lait de coco
  • 15cl de lait de vache (ou lait végétal)
  • 5 dattes
  • 3 CS bien pleines de cacao pur en poudre
  • 1 CC de sucre de coco
  • 1 CS de maïzena

Dénoyauter les dattes, les hacher finement puis les mixer avec le sucre de coco.

Mettre tous les ingrédients dans une casserole et faire chauffer tout en fouettant la préparation. Lorsque celle-ci commence à épaissir, elle doit être bien homogène. Retirer alors du feu et répartir dans des ramequins.

Laisser refroidir puis réfrigérer quelques heures avant de servir.

Crèmes coco, dattes, cacao

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 17 Février 2014

Eclairs au foie gras et pain d’épices

Quelques amuses-bouches so chic pour la St Valentin.

Pour 4 mini-éclairs :

Pour la pâte à choux :

- 1 gros œuf

- 60g d’eau

- 25g de beurre

- 35g de farine

- 1 pincée de sel

Pour la crème pâtissière sans œuf au foie gras :

- 40g de bloc de foie gras de canard

- 5cl de lait

- 1 CS de maïzena

Pour le topping :

- 1 CS de miel

- Miettes de pain d’épices aux fruits confits

Préparer la pâte à choux pour les éclairs :

Préchauffer le four à 180°.

Chauffer à feu moyen dans une casserole l’eau, le beurre coupé en morceaux et le sel. Retirer la casserole du feu dès le premier bouillon. Ajouter alors la farine en pluie et mélanger vivement pendant 30 secondes.

Remettre la casserole sur le feu et mélanger pendant 2 minutes. La pâte doit être très lisse et bien se décoller des parois.

A part, battre grossièrement l’œuf. En incorporer la moitié à la préparation, puis ajouter l’autre moitié. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Remplir une poche à douille de pâte et réaliser des boudins d’environ 5cm de long sur une plaque en silicone. Ne pas choisir un diamètre de douille trop important (4-5mm doit suffire), sinon on obtient des gros pépères comme les miens !

Enfourner pour 25 minutes sans ouvrir la porte du four pendant la cuisson.

Sortir du four et laisser refroidir.

Préparer la crème pâtissière au foie gras :

Couper le bloc de foie gras en petits morceaux. Les mettre dans une casserole et faire fondre doucement tout en remuant. Ajouter le lait et la maïzena et fouetter jusqu’à épaississement. Mixer et laisser refroidir.

Pour le montage :

Couper les éclairs en deux dans le sens de l’épaisseur. Fourrer chacun de la crème au foie gras.

Faire chauffer légèrement le miel pour qu’il soit bien liquide. A l’aide d’un pinceau, badigeonner la surface de chaque mini-éclair. Saupoudrer de miettes de pain d’épices.

Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir, accompagné d’un vin blanc moelleux.

Eclairs au foie gras et pain d’épices
Eclairs au foie gras et pain d’épices

Avec cette recette, je participe au défi St Valentin chic et épicée de recettes.de.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #amuse-bouches

Repost0