Publié le 20 Novembre 2013

Tripes aux haricots verts à la provençale

Une première pour les tripes! Partir de tripes crues n'a pas été simple... Mais j'avais vraiment envie d'essayer! Alors je suis partie pour ma cuisson douce et prolongée, commencée un peu tard, donc cuites 2h30 en tout, mais elles étaient quand même très bonnes et tendres, bien aromatisées à la provençale avec ces petits haricots verts qui complètent le plat!

Pour 2 personnes :

  • 300g de tripes crues
  • 300g de haricots verts
  • 2 tomates
  • 1 oignon
  • 10clde vin blanc
  • Persil frais
  • 1 bouquet garni
  • 1 pointe de couteau de pâte de piment
  • Sel, poivre

Bien laver les tripes. Les déposer dans une casserole remplie d’eau et porter à ébullition. Faire blanchir pendant 5 minutes et jeter l’eau de cuisson.

Mettre les tripes dans une cocotte avec le bouquet garni, du sel et recouvrir d’eau. Faire cuire à feu doux pendant au moins 2 heures.

Eplucher les oignons et les émincer. Les faire revenir dans une poêle. Déglacer au vin blanc. Ajouter les tomates coupées en dés et faire cuire à feu moyen à découvert en remuant. Réserver.

Cuire les haricots. Réserver.

Quand les tripes sont bien tendres, retirer l’eau de cuisson et mettre les légumes à la place. Mélanger, ajouter le persil, le piment et faire cuire à nouveau ½ heure à couvert.

Servir chaud.

Tripes aux haricots verts à la provençale

Voir les commentaires

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2013

Charlotte poire – beurre de cacahuète au quatre-quarts tranché Ker Cadélac

Une recette simple, rapide, savoureuse et créative à partir du nouveau Quatre-quarts tranché de Ker Cadélac? C'était le défi de Maéva du Bureau de presse agroalimentaire.

Voici la recette que je propose en réponse... Après moult efforts pour trouver le Fameux, que vous pouvez découvrir ICI!

Charlotte poire – beurre de cacahuète au quatre-quarts tranché Ker Cadélac

Pour 2 personnes :

  • 4 tranches de quatre-quarts tranché Ker Cadélac
  • 50g de mascarpone
  • 50g de fromage blanc
  • 1 poire
  • 1 CC de beurre de cacahuète
  • 2 CS de sucre en poudre

--

Battre à la fourchette le fromage blanc avec le mascarpone, le sucre et le beurre de cacahuète.

Eplucher la poire et la couper en lamelles.

Couper les tranches de quatre-quarts Ker Cadélac en bâtonnets dans le sens de la hauteur. Disposer ceux-ci debout et bien serré dans des cercles de présentation (à défaut, des ramequins) de façon à les chemiser.

Disposer des lamelles de poire au centre, puis une couche de préparation à base de fromage blanc et mascarpone, puis à nouveau des poires. Terminer par une couche de fromage blanc – mascarpone et quelques lamelles de poire pour la décoration.

Recouvrir les charlottes d’un film alimentaire et réfrigérer plusieurs heures (idéalement une nuit).

Retirer les cercles de présentation, et déguster.

Charlotte poire – beurre de cacahuète au quatre-quarts tranché Ker Cadélac
Charlotte poire – beurre de cacahuète au quatre-quarts tranché Ker Cadélac
Charlotte poire – beurre de cacahuète au quatre-quarts tranché Ker Cadélac

Voir les commentaires

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2013

Maamouls à ma façon

Des fruits... Sweet Kwisine propose que l'on cuisine des fruits pour les 2 ans de son blog... J'aime bien les fruits aussi (et ça ne fait pas longtemps que je peux le dire, je suis bien contente que mon palais ait changé sur ce point!), mais je voudrais une recette qui change... Et comme tout de suite, je pense pommes, poires, bananes, oranges et mandarines, je me dis que non, je vais aller chercher dans un fruit que l'on ne mange pas souvent, pour changer! Kaki? Grenade? Bof, l'inspiration ne vient pas... Mais en pensant fruits séchés, je repense à ma nouvelle favorite du moment: la datte. Oui, ce sera un dessert aux dattes! Et même à la pâte de dattes, ça fait très longtemps que j'ai envie d'en faire, miam, je m'en régale d'avance! Reste plus qu'à trouver la pâte à gâteau qui ira avec... J'ai assez envie de tester les makrouts au four, mais pas assez de semoule fine! Alors, je tombe dans mes archives de recettes papier sur la recette des maamouls. Je n'en ai jamais entendu parler! Il n'y avait pas d'image, et en lisant le déroulé de la recette, je me fais une certaine idée de ce à quoi pourraient ressembler ces petits gâteaux. Et en regardant sur le net... Ah non, mon idée était toute fausse, je n'ai pas compris qu'il fallait enrober complètement la pâte de dattes de pâte à gâteau! Mais finalement, j'aime mieux mon idée, il y aura plus de datte, et seulement un agréable petit support de gâteau parfumé à la fleur d'oranger... C'est parti pour ça! Et comme c'est une première, que je ne maîtrise pas encore la méthode des pâtisseries orientales (je suis tellement admirative de toutes ces générations de femmes qui en font toutes de plus belles et des meilleures les unes que les autres!), les formes sont encore hésitantes, trébuchantes... Oh, et puis tant pis, puisque c'était délicieux! Et bien meilleur le lendemain, voire les jours d'après, car la fleur d'oranger ressort un peu plus, offrant au palais un savoureux mariage avec la pâte de datte au léger goût de cannelle...

Maamouls à ma façon

Pour une vingtaine de petits gâteaux :

  • 100g de farine
  • 50g de beurre à température ambiante
  • 1 CS d’eau de fleur d’oranger
  • 25g de sucre

Pour la pâte de dattes :

  • 50g de dattes
  • 1 pincée de cannelle

Préparer la pâte de dattes : dénoyauter les dattes et les faire cuire à la vapeur pendant 10 minutes. Les écraser ensuite à la fourchette (ou les mixer) avec la cannelle. Réserver.

Préparer la pâte à gâteaux : sur un plan de travail, mettre la farine, le beurre et le sucre. Mélanger du bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse. Ajouter l’eau de fleur d’oranger et malaxer à nouveau grossièrement. Ramasser la pâte en boule, la couvrir d’un film alimentaire et laisser reposer au frais pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°.

Former des petites boules avec la pâte. Appuyer légèrement au centre avec le pouce et remplir le trou formé d’un peu de pâte de dattes.

Déposer les petits gâteaux sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir et déguster. Ces petits sablés aux dattes sont meilleurs le lendemain et les jours d’après !

Maamouls à ma façon
Maamouls à ma façon

Voir les commentaires

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 11 Novembre 2013

Koulibiac de saumon revisité aux poireaux et au vin blanc

J'ai souvent entendu parler de ce plat russe servi le plus souvent pour les fêtes. Hier, c'était dimanche, c'est un peu jour de fête, un bon prétexte pour tester cette recette! Mon Homme n'aimant pas les épinards, ce sera aux poireaux, et au vin blanc pour un peu plus de goût! Voici mon interprétation du koulibiac pioché chez So cook... et adaptée à mes envies!

Pour 2 personnes :

Pour le koulibiac :

  • 200g de pâte feuilletée
  • 2 pavés de saumon frais
  • 1 poireau
  • 50g de riz
  • 100g de champignons de Paris
  • 1 œuf
  • 10cl + 5cl de vin blanc sec
  • ½ bouillon cube aux légumes
  • 1 CC de mélange d’algues sèches (facultatif)
  • 1 échalote
  • ½ oignon
  • ½ gousse d’ail
  • 2cl de crème fraîche
  • 1 jaune d’œuf (pour la dorure)

Pour la sauce à l’aneth :

  • 5g d’aneth fraîche
  • 5cl de crème fraîche liquide
  • 5cl de fumet de poisson
  • 1 CC de maïzena

Laver le poireau, le couper en tronçons et le faire cuire à la vapeur pendant 30 minutes. Saler et poivrer, réserver.

Laver le saumon et le plonger dans 1 litre de bouillon (eau + bouillon de légumes) et 10cl de vin blanc. Cuire pendant 15 minutes. Le sortir du bouillon et lui retirer la peau. Réserver. Garder un peu de bouillon pour la sauce à l’aneth.

Cuire le riz dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Bien égoutter et réserver.

Faire durcir l’œuf : le plonger dans l’eau (astuce : avec un peu de vinaigre blanc pour qu’il ne se fêle pas) de façon à le recouvrir, porter à ébullition et cuire 10 minutes. Le sortir ensuite de l’eau, laisser refroidir, puis l’écaler et le couper en lamelles.

Préchauffer le four à 200°.

Eplucher l’échalote, l’oignon et l’ail. Les émincer finement et les faire revenir dans une poêle. Déglacer avec le reste du vin blanc. Réserver.

Laver les champignons, les éplucher et les couper en morceaux. Dans la poêle où se trouvent l’échalote, l’oignon et l’ail, les faire suer à feu moyen en remuant constamment. Quand ils ne rendent plus d’eau, ajouter le riz hors du feu et bien mélanger. Incorporer la crème fraîche et les algues sèches, ajuster l’assaisonnement. Réserver.

Etaler la pâte feuilletée dans un plat beurré (si c’est une pâte du commerce, découper les bords de façon à lui donner une forme rectangulaire). Déposer une couche de riz en prenant soin de laisser apparaître les bords nécessaires à la fermeture du « chausson ». Disposer par-dessus les pavés de saumon, puis les lamelles d’œuf dur. Terminer par une couche de poireaux. Refermer la pâte feuilletée en humidifiant les bords pour bien les sceller.

(Facultatif) Pour la décoration, découper un poisson dans la pâte feuilletée restante et le déposer sur le koulibiac.

Dorer au jaune d’œuf et enfourner pour 30 à 40 minutes.

Pendant ce temps, préparer la sauce à l’aneth : laver l’aneth et le ciseler finement. Porter la crème à ébullition avec le bouillon et la maïzena, fouetter à feu vif jusqu’à ce que la sauce épaississe. Hors du feu, ajouter l’aneth.

Servir le koulibiac bien chaud accompagné de sa sauce et une salade verte.

Koulibiac de saumon revisité aux poireaux et au vin blanc

Voir les commentaires

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 8 Novembre 2013

Salade de lentilles vertes au tofu fumé

Poursuivons notre semaine "sans cuisine" avec un nouvel ingrédient "tout fait": le tofu fumé! C'est la première fois que je goûtais, j'étais intriguée, et j'ai été très agréablement surprise car on mange vraiment "quelque chose", ce dont je n'ai pas tout à fait l'impression avec le tofu ferme nature si je ne le cuisine pas! Alors cette salade, je ne pensais pas du tout la publier, mais j'ai tant aimé que j'ai envie de partager! En fait, le tofu rappelle ici très bien la Morteau ou les lardons fumés qu'on allie souvent aux lentilles du Puy! =)

Pour 1 personne:

- 100g de tofu fumé

- 1 carotte

- 70g de lentilles

- 1/2 oignon

- Thym, laurier

- Graines de sésame

- Cumin en poudre

- Sel, poivre

Eplucher et découper la carotte en rondelles. Eplucher l'oignon et l'émincer. Rincer les lentilles vertes. Faire cuire le tout pendant 30 minutes dans un grand volume d'eau bouillante salée avec le thym et le laurier. Bien égoutter et laisser refroidir.

Découper le tofu fumé en morceaux. L'incorporer au mélange à base de lentilles. Agrémenter d'une pointe de couteau de cumin en poudre et de graines de sésame.

Déguster frais.

Voir les commentaires

Publié dans #plats complets

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2013

Soupe froide crémeuse de concombre au Philadelphia saumon fumé et aneth, chantilly au citron

Cette semaine, je vous propose un programme de recettes simples et rapides puisque le temps me manque pour profiter des fourneaux! Voici donc la deuxième de la série... L'avantage est que je teste les produits tout faits des supermarchés, je ne vais habituellement jamais les voir, et finalement, ce n'est pas si mauvais: lundi les sardines en boîte, aujourd'hui le Philadelphia au saumon fumé et aneth... Que sera demain?!

Pour 4 personnes :

  • 1 concombre
  • 1 boîte de Philadelphia au saumon fumé et aneth
  • 20cl de crème fraîche entière
  • ½ citron
  • 4 bricelets
  • Sel, poivre
  • Graines de sésame

Mixer le concombre avec les trois-quarts du Philadelphia. Saler et poivrer. Répartir dans quatre bols et réserver au réfrigérateur.

Presser le citron. L’incorporer à la crème, filtrer et mettre l’ensemble dans un siphon.

Tartiner les bricelets de Philadelphia.

Sortir les soupes du réfrigérateur, ajouter un peu de chantilly ainsi que le bricelet sur chacune. Saupoudrer de quelques graines de sésame.

Servir bien frais.

Vous pouvez voter pour cette recette sur la

page Fb de Philadelphia France, merci!!

Voir les commentaires

Publié dans #soupes

Repost 0

Publié le 4 Novembre 2013

Cannellonis d’emmental de Savoie à la crème de sardine

Pas le temps de cuisiner ce week-end, quelle frustration!! Mais quand même une petite recette toute simple et savoureuse pour vous faire patienter...

Pour 4 cannellonis :

  • 100g d’emmental de Savoie
  • 100g de sardines à l’huile
  • 1 rondelle de citron jaune
  • 2 CS de crème fraîche
  • Ail en poudre
  • Persil
  • Sel, poivre

Egoutter les sardines et les déposer sur du papier absorbant, leur gratter délicatement la peau puis retirer les colonnes vertébrales.

Dans une assiette creuse, mettre les sardines préparées ainsi que le jus de citron, la crème, l’ail et le persil ciselé. Bien écraser à l’aide d’une fourchette. Rectifier l’assaisonnement selon goût.

Avec un couteau bien affûté, découper quatre fines tranches dans l’épaisseur de l’emmental.

Déposer une cuillère de préparation à base de sardine à l’extrémité de chaque tranche puis enrouler.

Réfrigérer au moins une demi-heure.

Servir en apéritif ou en entrée, accompagné de salade verte et d’une tranche de pain de campagne grillée.

Voir les commentaires

Publié dans #Entrées et salades

Repost 0

Publié le 31 Octobre 2013

Gaufres au potiron et araignée choco, dessert halloweenesque!

Aujourd'hui, c'est Halloween! Tous les blogs se mettent aux couleurs de cette fête païenne, alors il fallait bien que j'invente un petit quelque chose aussi, juste pour le plaisir d'y réfléchir et de le faire! ça donne ça: une araignée à l'inspiration brésilienne avec des brigadeiros dont je vous ai promis la recette ici, et une toile 100% chocolat sur une gaufre au potiron, c'est de saison, et ça marque le coup!

Pour 10 gaufres :

  • 1 œuf
  • 200g de potiron
  • 100g de farine
  • 200ml de lait
  • 1 CC de levure chimique
  • 20g de sucre
  • 25g de beurre demi-sel
  • 1 CC de rhum ambré

Pour les Brigadeiros :

  • 400g de lait concentré sucré
  • 1 noix de beurre
  • 4 CS de cacao en poudre
  • Billes de sucre (pour les yeux de l’araignée)

Pour le nappage « toile d’araignée » au chocolat :

  • 150-200g de chocolat noir

Préparer les brigadeiros : faire fondre le beurre dans une casserole. Ajouter le lait concentré sucré et le cacao puis mélanger sur feu moyen jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois (environ 10min).

Transvaser dans un bol et réfrigérer pendant 1 bonne heure.

Façonner ensuite 10 boules avec la pâte, les aplatir légèrement et incruster deux yeux en billes de sucre dans chacune. Former ensuite 8 pattes pour araignée et les articuler au corps. Réserver au réfrigérateur.

Préparer les gaufres :

Eplucher le potiron, enlever ses pépins et le couper en petits morceaux. Cuire dans l’eau bouillante pendant 15-20 minutes puis égoutter et mixer.

Dans un saladier, battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine et la levure tamisées. Incorporer ensuite le lait, puis le beurre préalablement fondu et le rhum.

Faire chauffer l’appareil à gaufres.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au bain-marie.

Déposer une louche de pâte sur chaque plaque à gaufre et laisser cuire quelques minutes.

Disposer ensuite chaque gaufre dans une assiette, verser un peu de chocolat noir en « filet » dessus et ajouter une araignée – brigadeiro.

N'est-elle pas diaboliquement effrayante cette araignée aux yeux jaunes sur sa toile?! ^^

Gaufres au potiron et araignée choco, dessert halloweenesque!
Et voici ce que mon Homme a fait de la peau de notre potiron!!

Et voici ce que mon Homme a fait de la peau de notre potiron!!

Voir les commentaires

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2013

Tartelette façon Saint Honoré à la crème de citron et chantilly au miel de lavande

Voici une deuxième recette à partir de miel Beautiful Beez, le second qui a ravi mes papilles: le miel de lavande! On en trouve peu en région parisienne, et il n'est jamais aussi bon qu'acheté directement au producteur en Provence! C'est pour pallier à cela que Beautiful beez propose dans son e-boutique du BON miel de lavande que l'on peut se procurer où que l'on soit! Ce miel, j'ai voulu le mettre en avant dans une préparation très simple et épurée, une chantilly, qui a magnifiquement accompagné le doux goût de la crème pâtissière au citron de ces tartelettes! Parce que j'adore faire ma propre pâte à tarte sucrée, que la pâte à chou et la crème pâtissière sont considérés comme techniques à réaliser et que je trouve cela plutôt facile et excellent, même si un peu long à préparer, j'ai voulu tout réunir en un beau dessert gourmand! Inspirée de ma bible de la pâtisserie, Pâtisserie! de Christophe Felder... Bonne dégustation!

Pour 4 tartelettes :

Pour le fond de pâte sucrée à l’amande:

  • 100g de farine
  • 40g de sucre glace
  • 60g de beurre mou
  • ½ œuf battu
  • 12g d’amandes en poudre
  • ½ gousse de vanille
  • 1 pincée de sel

Pour la crème pâtissière au citron :

  • 50cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 6 jaunes d’œuf
  • 120g de sucre
  • 50g de maïzena
  • 25g de beurre
  • 1 citron

Pour la pâte à chou (16 petits choux) :

  • 1 œuf
  • 4cl de lait
  • 2,5cl d’eau
  • 20g de beurre
  • 40g de farine
  • 1 CS de sucre
  • 1 pincée de sel fin

Pour le glaçage au citron :

  • Jus de citron
  • Sucre glace

Pour la chantilly au miel de lavande :

  • 20 cl de crème entière
  • 2 CS bien pleines de miel de lavande

Préparer les fonds de pâte :

Tamiser le sucre glace et l’incorporer au beurre mou à l’aide d’une spatule.

Gratter la gousse de vanille sur le mélange et ajouter les amandes ainsi qu’une pincée de sel. Homogénéiser. Incorporer l’œuf.

Tamiser la farine et l’ajouter au mélange en prenant soin de ne pas trop travailler la pâte.

Former une boule de pâte et l’envelopper dans un film alimentaire. Laisser reposer 2h au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière au citron :

Sur feu moyen, faire bouillir le lait avec la gousse de vanille grattée. Laisser infuser pendant 10 minutes et retirer la gousse.

Pendant ce temps, fouetter les jaunes d’œuf avec la maïzena et le sucre sans faire blanchir le mélange.

Porter de nouveau à ébullition le lait vanillé. Verser ensuite un tiers du lait sur la préparation des jaunes d’œuf, fouetter et incorporer le reste du lait.

Filtrer la préparation et la verser dans la casserole. Faire cuire à feu vif en fouettant vivement. Quand la crème épaissit, retirer la casserole du feu.

Ajouter le beurre et fouetter jusqu’à complète incorporation.

Verser la crème sur un film alimentaire et bien le refermer.

Laisser refroidir au réfrigérateur.

Préparer ensuite la chantilly à la lavande :

Faire fondre le miel au bain-marie. Quand il est bien fluide, sortir la casserole de l’eau bouillante et ajouter la crème. Bien mélanger.

Filtrer et verser dans le siphon. Réserver au réfrigérateur.

Cuire les fonds de tarte :

Préchauffer le four à 180°.

Etaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur d’environ 2mm au maximum.

Foncer des cercles de présentation individuels préalablement beurrés et disposés sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.

Piquer les fonds de tarte.

Enfourner pour 15 minutes.

A la sortie du four, déposer sur une grille et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer la pâte à choux :

Verser l’eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre en morceaux dans une casserole. Faire chauffer sur feu moyen. Laisser chauffer en mélangeant jusqu’à ce que le beurre soit bien fondu.

Hors du feu, verser la farine d’un coup tout en remuant. Continuer de mélanger jusqu’à totale absorption de la farine.

Remettre la casserole sur feu moyen et continuer de mélanger pendant 30 secondes pour dessécher la pâte.

Casser l’œuf dans un bol à part et le battre grossièrement. Incorporer la moitié de l’œuf, mélanger, puis verser le reste.

Remplir une poche à douille et réaliser 16 petits tas sur une plaque à four en prenant garde de les espacer un peu.

Enfourner pour 20 minutes sans ouvrir la porte du four pendant la cuisson.

Lorsqu'ils sont cuits, retirer les choux de la plaque pour les laisser refroidir.

Préparer le glaçage citron :

Verser quelques gouttes de jus de citron et incorporer le sucre glace jusqu’à ce que l’ensemble soit compact et non plus liquide. Il faut une très grande quantité de sucre glace pour peu de jus de citron, faire donc l’essai véritablement avec quelques gouttes de jus de citron.

Quand les choux sont refroidis, les recouvrir de glaçage et réserver au frais.

Pour le montage :

Recouvrir les fonds de pâte de crème pâtissière en formant des escargots à l’aide d’une poche à douille.

Pratiquer un trou soigné dans le fond des choux et les remplir de crème pâtissière grâce à la poche à douille.

Déposer trois choux sur chaque fond de tarte et un quatrième sur les trois précédents.

Ajouter la chantilly au miel de lavande dans les interstices.

Tartelette façon Saint Honoré à la crème de citron et chantilly au miel de lavande
Tartelette façon Saint Honoré à la crème de citron et chantilly au miel de lavande

Petit clin d'oeil aux envies citronnées de Nicole qui propose un concours sur le thème "le citron, c'est si bon" en partenariat avec Tavulesprix, Protegg,Jawell, Bloch, Cap d'Ambre Vanille et Gourmaneo!

Tartelette façon Saint Honoré à la crème de citron et chantilly au miel de lavande

Voir les commentaires

Publié dans #Desserts

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2013

Tarte au sucre {Lorraine}

Ce week-end, c'était un petit détour en Lorraine pour aller voir ma grand-mère. Elle ne cuisine plus depuis longtemps maintenant, et c'est donc toujours moi qui passe derrière les fourneaux... entendez, la vieille gazinière. Je fais donc beaucoup de soupes, toujours quelques crudités et de la bonne viande pour lui apporter tous les aliments indispensables qu'elle ne se prépare plus elle-même (et surtout éviter le four à gaz!). Mais quand j'étais encore petite et qu'elle cuisinait, ça n'était pas pareil! Toujours, nous demandions le même repas lorrain qu'elle nous préparait avec la même constance: des rôties (ces petites pommes de terre cuites lentement à la poêle) avec de la charcuterie et/ou de la viande bien cuisinée, nous adorions aussi les saucisses de son boucher ambulant qui klaxonnait haut dans la rue pour inviter tout le monde à descendre lui acheter un petit quelque chose. Et puis en dessert, la fameuse tarte au sucre, ma grand-mère avait un tour de main terrible et la réussissait toujours à la perfection. Ce n'est pas faute de lui avoir demandé d'en refaire mais maintenant elle n'a plus assez de force pour pétrir la pâte, et plus la mémoire pour se souvenir de la recette... Alors j'avais toujours contourné la difficulté, je faisais des desserts modernes qui me plaisaient, sans jamais passer à l'acte: la tarte au sucre authentique de Lorraine restait gravée dans les mémoires sans plus revenir sur la table! Mais ce week-end, mon petit frère était avec moi, et s'il y a quelqu'un qui appréciait la tarte au sucre, c'est bien lui! En me disant que ça ferait autant plaisir à ma grand-mère de regoûter à ce dessert d'"antan", je me suis motivée pour essayer. Partant de rien, j'ai farfouillé sur le net pour trouver une recette qui semblait le plus s'approcher du rendu de ma grand-mère - j'ai choisi la dernière recette de Shirley du blog di vin'hebdo -, et je suis passée à l'action. L'écueil bien sûr, et je le craignais, c'était la cuisson au four à gaz que j'évite le plus possible, ça grille très vite! Bon, j'ai échappé au pire pour ma tarte au sucre qui a cuit 10min chrono, et c'était finalement une belle réussite, même si je garderais toujours une petite nostalgie de la tarte au sucre de ma mémé...

Tarte au sucre {Lorraine}

Pour une tarte d’environ 22cm de diamètre :

  • 5g de levure boulangère à réhydrater (ou 15g de levure fraîche)
  • 250g de farine
  • 15ml de lait
  • 30g de sucre + davantage pour saupoudrer sur la tarte
  • 75g de beurre mou + un peu pour parsemer sur la tarte
  • 2 œufs

Délayer la levure dans un peu de lait tiède et la laisser s’activer 15 minutes.

Dans une casserole, faire chauffer doucement le lait avec le sucre.

Dans une terrine, verser la farine et former un puits dans lequel casser les deux œufs. Mélanger et ajouter le lait sucré ainsi que le beurre. Ajouter ensuite la levure.

Pétrir la pâte pendant 10 minutes environ, jusqu’à ce qu’elle soit bien homogène et qu’elle se décolle des doigts. Recouvrir d’un torchon propre et laisser monter près d’une source chaude (radiateur par exemple).

Au bout d’une heure, la pâte doit avoir doublé de volume.

Beurrer un moule à tarte et y déposer la pâte, l’étirer un peu pour qu’elle prenne une forme ronde. Parsemer de morceaux de beurre et saupoudrer généreusement de sucre. Recouvrir à nouveau du torchon et laisser gonfler une seconde heure.

Préchauffer le four thermostat 8 et cuire la tarte pendant 10-15 minutes.

Elle a délicieusement accompagné une compote de pommes.

Tarte au sucre {Lorraine}

Petit clin d'oeil à Cro'K'Mou a qui je dédicace cette recette puisqu'elle organise un concours sur le thème des régions et leurs spécialités!

Voir les commentaires

Publié dans #Desserts

Repost 0