Publié le 26 Juin 2015

Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Je voulais un petit déjeuner aux pralines roses. Une brioche? Non... quelque chose d'encore plus gourmand... un pain suisse par exemple! Tiens oui, c'est une bonne idée, ça change! Mais... Tu le veux à la crème pâtissière, toi, ton pain suisse? Ah non, j'aurais plutôt mis de la bonne crème épaisse, ça va bien avec les pralines, comme la base d'une tarte aux pralines, où les 2 se mêlent, hmmm... C'est bien ce que je pensais! Mais ton pain suisse à la crème, ça fait un peu solo, non? La viennoiserie que tu prends à la boulangerie le matin avant de partir au boulot... Pas celle que tu mets sur la table du petit déjeuner un dimanche matin, quand tout le monde a encore les yeux endormis... Il faut quelque chose de grand, un format familial du pain suisse, qu'on ait plaisir à couper, à voir lentement se découvrir... ça c'est gourmand et tout le monde en voudra, bien mieux que si tu leur servais déjà le pain suisse tout prêt! Ok pour le concept, et alors maintenant, quelle recette?

J'ai craqué sur le Pull appart bread de La Popotte de Manue qui donnait en visuel à peu près ce que je souhaitais. Beaucoup de crème plus tard, la pâte a un peu absorbé son humidité, une nuit au frigo pour cuire au dernier moment avant le petit déjeuner, et j'ai obtenu exactement mon "genre de pain suisse à partager", avec les excellentes pralines roses de mon partenaire La Maison de la Praline (toute ma description ici)!

Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Pour la pâte :

  • 1 œuf
  • 300g de farine
  • 125cl de lait tiède
  • 25cl d'eau tiède
  • 30 g de beurre mou
  • 25 g de sucre en poudre
  • 12g de levure fraîche
  • 1 pincée de sel

-

​​Pour la garniture :

Pour le glaçage:

  • Sucre glace
  • Citron
Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Délayer la levure dans l’eau tiède.

Dans un saladier, mélanger le sucre et l’œuf, puis ajouter la levure et l’eau ainsi que le lait tiède.

Ajouter 70g de farine et pétrir. Ajouter le 150g de farine et pétrir à nouveau.

Ajouter le beurre et le sel puis pétrir et ajouter le reste de farine.

Pétrir pendant 10 minutes. La pâte doit être lisse et bien souple.

Former une boule, déposer dans un saladier et laisser lever pendant 1h-1h30 dans une pièce chaude. La pâte doit doubler de volume.

Dégazer la pâte, puis, sur du papier sulfurisé ou un tapis en silicone, former un rectangle d’environ 25*30cm à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Etaler la crème fraîche et saupoudrer des pralines roses.

Rouler la pâte.

La couper ensuite tous les 5cm et déplacer chaque rouleau de quelques centimètres : l’un vers la gauche, le second vers la droite.

Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Laisser reposer 30 minutes et enfourner, ou comme moi, placer au réfrigérateur pour la nuit pour avoir une viennoiserie toute chaude au petit déjeuner !

Préchauffer le four à 180°.

Badigeonner la pâte de lait (ou d’œuf battu) et cuire la viennoiserie à partager pendant 20-30 minutes.

Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Pour le glaçage, délayer du sucre glace dans un peu de jus de citron et verser sur la brioche.

Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}
Comme un pain suisse aux pralines roses {à partager}

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Petit déjeuner, #Boulange

Repost0

Publié le 24 Juin 2015

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

L'huile essentielle en cuisine, vous connaissez? J'ai commencé à en entendre parler l'an dernier, cela m'intriguait! De nouveaux horizons, de nouvelles manières de cuisiner, j'étais curieuse! Alors quand Marie-Sylvie de la Comba Aromatica m'a contactée pour me demander si je pouvais donner mon avis sur leurs produits, j'ai accepté sans aucune réserve!

La Comba Aromatica, c'est une entreprise locale du Diois (Drôme) qui propose des produits bio pour la cuisine (huiles essentielles, vanille en poudre..), des produits régionaux et des produits bien-être. La philosophie est celle de la culture et de la cueillette de plantes locales utilisées de manière innovante, et bien plus encore (partenariats d'équitabilité, intégration des jeunes du pays...).

Ce sont des valeurs que je partage et c'est un grand honneur pour moi que de vous présenter aujourd'hui cette petite entreprise au savoir-faire riche!

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

J'ai choisi de tester l'huile essentielle de lavande, l'huile essentielle de romarin, et la vanille Bourbon en poudre. Je vous en parlerai dans des articles différenciés, et vais me concentrer ici sur l'huile essentielle de lavande. Simplement sur l'huile essentielle en général, c'est un ingrédient à dompter avec lequel il faut faire attention: c'est vite très très fort! Aussi, ma manière de maîtriser le goût est de mélanger au préalable l'huile dans un corps gras (huile, miel, crème...) et d'en verser dans la préparation la quantité qui me semble nécessaire. La mise en garde culinaire de la Comba Aromatica: l'huile essentielle est très goûteuse, mais perd en saveur à la cuisson, notamment en casserole ou à la poêle (moins au four). Merci encore pour votre confiance Marie-Sylvie!

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

Pour 6 cheesecake individuels :

Pour l'appareil à cheesecake:

- 4 œufs

- 450g de Philadelphia

- 225g de fromage blanc

- 25g de crème fraîche

- 170g de sucre

- 1 CS de farine

- 1 pulvérisation de l'huile essentielle de lavande Comba Aromatica

Pour le fond biscuité:

- 200g de biscuits aux épices type Bastogne ou Speculoos

- 60g de beurre

Pour le nappage:

- Confiture de rhubarbe (pour moi, réalisée il y a 2 ans avec les rhubarbes de ma mémé!)

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

Préchauffer le four à 160°.

Mixer les biscuits avec le beurre fondu et tasser au fond du moule.

Réserver au frais jusqu’à ce que le mélange ait bien durci.

Pendant ce temps, incorporer l'huile essentielle de lavande à la crème fraîche.

Fouetter le Philadelphia avec le fromage blanc, la crème à la lavande et le sucre. Incorporer les œufs un à un, puis ajouter la farine.

Verser dans des moules individuels et enfourner.

Au bout de 15 minutes de cuisson, baisser le four à 120° et laisser cuire 40min.

Laisser refroidir dans le four éteint.

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

Napper de confiture de rhubarbe et réserver au frais pendant 24heures.

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

Ce dessert aussi pour vous donner un nouvel exemple de recette à base de confiture pour le concours des 3 ans de mon blog sur le thème: cuisinez à la confiture! J'attends vos participations jusqu'au 15 juillet, à vos fourneaux! =)

Cheesecake lavande et rhubarbe, partenariat Comba Aromatica

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #Partenariat

Repost0

Publié le 22 Juin 2015

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Un dessert qui fait dans l'étonnement... Un gâteau cuit à la vapeur (le khanom kluai, repéré sur le blog de Lorraine Délices et adapté, une franche réussite) et la fameuse mousse au jus de pois chiche monté qui fait le tour des blogs...

Vous n'en avez pas encore entendu parler?! Le jus de pois chiche, fouetté au batteur électrique, a les mêmes vertus qu'un blanc d’œuf: il blanchit, monte et se tient comme le ferait le blanc d’œuf! Vraiment je suis d'accord, c'est magique!

Quelques limites qui n'en sont pas vraiment:

- c'est beaucoup plus long à monter, et même après presque 10 minutes (j'ai volontairement pris le temps pour le test), je n'ai pas obtenu qqc d'aussi ferme qu'un blanc d’œuf;

- on dit que ça n'a pas le goût de pois chiche, mais je vous assure que quand vous trempez votre doigt dedans, ça sent bien le pois chiche! il suffit de mettre assez de chocolat/ pâte à tartiner pour couvrir le goût! (mon Homme n'a rien décelé^^);

- à partir du lendemain, la mousse a tendance à se liquéfier un peu au fond...

Ceci étant dit (et j'ai à cœur de mettre la lumière dessus, c'est le côté test de cette recette^^), j'ai vraiment aimé et je recommencerai!

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Pour changer des mousses au chocolat au jus de pois chiche que l'on voit sur les blogs, j'ai voulu tester à la pâte à tartiner. Pour une meilleure harmonie avec le gâteau, j'ai choisi la pâte à tartiner chocolat noir, cannelle, muscade et zestes de citron confits L'Epicurien. Elle s'est parfaitement accordée aux saveurs coco-banane du gâteau. Pour les tests, j'ai voulu tester plusieurs degrés de concentration de la pâte à tartiner dans le jus de pois chiche monté. Il y a un seuil à partir duquel on ne sent plus le pois chiche, puis j'ai jugé que chacun peut décider de la quantité de pâte à tartiner qu'il veut dans sa mousse: plus de pâte à tartiner et elle sera plus dense et plus goûteuse; l'inverse si la quantité de jus de pois chiche monté est plus importante.

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

En pratique, ce dessert est aussi bon tiède (le gâteau est tout tendre et la mousse n'a pas encore pris, ce qui lui vaut plutôt le nom d'émulsion) ou froid (le gâteau sorti du frigo est plus compact et la mousse fait une "quenelle" pour accompagner). J'ai préféré l'émulsion tiède moins concentrée en pâte à tartiner, et la mousse plus dense et concentrée avec le gâteau froid.

-

Vous avez maintenant envie d'essayer?! Place à la recette! =)

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Ceci est un dessert vegan si on remplace la pâte à tartiner par du chocolat.

-

Pour 2 personnes :

Pour le gâteau banane-coco (khanom kluai):

  • 2 bananes moyennes
  • 50g de farine de riz
  • 15g de maïzena
  • 40g de sucre
  • 65ml de crème de coco
  • 50g de noix de coco rapée
  • 1/2 cc. de sel
  • jus de citron (facultatif, pour éviter que la banane ne noircisse, je n'en ai pas mis)

.

Pour l’émulsion à la pâte à tartiner :

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Eplucher les bananes, les placer dans une assiette creuse et bien les écraser à la fourchette.
Incorporer la farine de riz, la maïzena, le sucre, la crème de coco, et la noix de coco râpée.

Verser la pâte dans un moule rond beurré (environ 15 cm de diamètre).

Faire cuire à la vapeur pendant 30 min.

Démouler le gâteau, le décorer de copeaux de noix de coco, et servir tiède, ou froid après quelques heures au réfrigérateur.

-

Pour l’émulsion à la pâte à tartiner :

Battre le jus de pois chiche au batteur jusqu’à obtenir un mélange ferme et blanc ; émulsionné.

Faire fondre doucement à la casserole la pâte à tartiner.

Incorporer progressivement le jus de pois chiche à la pâte à tartiner.

Servir tiède ou placer au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

Dans les photos suivantes, vous verrez le rendu visuel du dessert tiède ou froid.

Le dessert en version tiède...

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}
Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Le dessert en version froide...

Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}
Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}
Gâteau banane-coco et émulsion chocolatée {sans œufs, sans gluten, avec de la pâte à tartiner}

Cette recette pourrait être une participation au concours des 3 ans de mon blog: Cuisinez à la confiture. Vous avez jusqu'au 15 juillet pour créer votre recette, n'oubliez pas! + d'info ICI.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 19 Juin 2015

Cake choco-noix aux cerises

Quoi de mieux qu'un bon cake pour un dessert familial et sans prétentions, quand on est pressé?! ;-)

Avec l'idée de profiter du bon goût des cerises du jardin, j'ai opté pour la sobriété avec ce cake au chocolat qui change un peu par l'ajout de poudre de noix (très subtil, comme lorsqu'on ajoute de la poudre d'amandes dans un cake).

Cake choco-noix aux cerises

Pour un cake (adapté d'une recette du livre Desserts faciles aux Editions First) :

  • 3 œufs
  • 200g de cerises
  • 180g de beurre mou
  • 170g de farine
  • 160g de sucre
  • 10cl de crème fraîche liquide
  • 50g de cacao en poudre non sucré
  • 50g de chocolat noir
  • 40g de poudre de noix
  • ½ sachet de levure chimique

Pour le glaçage :

  • 20g de chocolat blanc
  • Quelques gouttes d’eau

Pour l’accompagnement :

  • Dés de gingembre confit (facultatif)

-

Préchauffer le four à 220°.

Laver les cerises et les essuyer à l’aide d’un torchon. Couper en deux et dénoyauter les ¾. Réserver.

Tamiser la farine, la levure chimique et le cacao et réserver.

Hacher grossièrement le chocolat noir au couteau. Réserver.

Battre énergiquement le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit très souple. Ajouter alors la poudre de noix. Réserver.

Battre les œufs en omelette et incorporer la crème. Verser le tout sur le beurre sucré et mélanger.

Ajouter le mélange à base de farine, puis le chocolat haché et les cerises dénoyautées.

Verser l’appareil dans un moule à cake préalablement beurré et « planter » les dernières cerises non équeutées dessus.

Enfourner pour 10 minutes. Inciser le gâteau sur toute la longueur puis baisser le four à 180° et enfourner à nouveau pour 40-45 minutes.

Le gâteau est cuit lorsque la lame d’un couteau ressort sèche.

Cake choco-noix aux cerises

Laisser refroidir puis préparer le glaçage :

Faire fondre le chocolat blanc avec un peu d’eau. Quand le mélange est assez fluide, dessiner des zébrures sur le gâteau.

Accompagner, si désiré, de dés de gingembre confit.

Cake choco-noix aux cerises

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #gouters

Repost0

Publié le 17 Juin 2015

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Je n'ai jamais mangé trop de petits pois pour la bonne raison que je ne les apprécie pas particulièrement seuls (surtout que je ne les connaissais qu'en bocaux!), et que je ne pensais pas à les cuisiner... Maintenant que c'est chose faite, un nouvel horizon s'ouvre! ;-)

Bon, ce n'est que de l'assemblage, mais c'est drôlement bon quand même!^^

-

- 1 rouleau de pâte feuilletée

- 150g de maquereau fumé

- 200g de petits pois (de préférence congelés, voire frais)

- 200g de fromage blanc

- 80g de roquefort

- 2 CS de crème fraîche liquide

- 3 œufs

- Sel, poivre

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Préchauffer le four à 200°.

Cuire les petits pois congelés pendant 13 minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée, puis bien les égoutter.

Pendant ce temps, émietter le maquereau et le roquefort.

Dans un saladier, fouetter les œufs avec le fromage blanc, le sel, le poivre et la crème.

Ajouter les petits pois, le maquereau et le roquefort.

Etendre la pâte feuilletée dans un moule, la piquer à la fourchette et y verser l’appareil à quiche.

Enfourner pour 40 minutes.

Déguster encore chaud, tiède ou froid, avec une salade verte.

Quiche au maquereau, petits pois, roquefort et fromage blanc

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Quiches et feuilletés

Repost0

Publié le 15 Juin 2015

Sablés aux noix et au caramel

Il fait moins beau ici depuis quelques jours. Alors j'ai moins envie de fraîcheur, mais plutôt de gourmandise!! ça tombe bien, c'est le thème du concours de Novice en cuisine pour les 4 ans de son blog! Comment dire... la vraie gourmandise pour moi, c'est le réconfort suprême, ce qui te fait retrouver le sourire quand tout va mal. C'est parfois aussi un peu de décadence, un truc que tu adores et qui déborde de partout, miammm! ;-)

Dans cet esprit, j'ai fait des petits sablés à la poudre (ou farine) de noix, et au caramel au beurre salé, un vrai moment de béatitude!!

Sablés aux noix et au caramel

Pour environ 40 biscuits :

- 1 œuf

- 200g de farine de blé blanche

- 50g de poudre de noix (ou farine de noix)

- 125g de beurre mou

- 100g de sucre blanc en poudre

- 100g de caramel au beurre salé

- 1 pincée de sel


Sablés aux noix et au caramel

Mélanger tous les ingrédients secs : farine, sel, noix en poudre, sucre.

Ajouter le beurre mou coupé en petits morceaux et mélanger du bout des doigts jusqu’à ce que la pâte « sable ».

Incorporer les œufs.

Mélanger puis façonner une boule avec la pâte.

Recouvrir de film alimentaire et réserver au frais au moins une heure.

Fariner le plan de travail et travailler la pâte à la main afin de la rendre bien souple. L’étaler au rouleau à pâtisserie sur 2-3mm d’épaisseur.

Préchauffer le four à 160°C.

A l’aide d’emportes pièces, découper des carrés de la même forme.

Poser les sablés sur une plaque à four recouverte d’une feuille de papier cuisson ou d’un tapis en silicone.

Cuire les biscuits environ 8-10 minutes, ou un peu plus de façon à ce que les biscuits soient légèrement dorés.

Laisser refroidir avant de les déplacer pour éviter qu’ils ne se cassent.

Etaler le caramel coulant sur un biscuit et recouvrir d’un second. Procéder de même pour chaque sablé.

Conserver dans une boîte hermétique pour qu’ils gardent leur croquant.

--

C'est une recette qui pourrait être une participation à mon concours "Cuisinez à la confiture" pour les 3 ans de mon blog. Soyez nombreux à proposer une recette, toutes les modalités ICI!

Sablés aux noix et au caramel
Sablés aux noix et au caramel

Et pour participer au concours de Novice en cuisine, c'est par LA!

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Desserts, #gouters

Repost0

Publié le 13 Juin 2015

Eau aromatisée à la fraise, menthe et citron {sans sucre ajouté}

Après une soirée bien pluvieuse, il fait de nouveau grand soleil ici à Lyon. Envie de vous partager une idée rafraîchissante, à adapter avec toutes sortes de fruits et légumes! Au concombre, au melon... Tant de possibilités! Je ne vais pas toutes vous les décliner, j'ai choisi simple pour démarrer, avec des fraises et de la menthe fraîche, aussi un peu de citron.

Je ne croyais pas que le goût de tout cela, en macérant simplement et sans ajout de sucre, pourrait donner des saveurs si authentiques... Le goût de chaque ingrédient est vraiment présent dans toute sa splendeur! Par contre, si vous voulez ensuite croquer dans les fruits, vous verrez, l'inverse fonctionne aussi, mes fraises avaient le goût d'eau..!

Bon week-end!

-

Pour 1l :

- 3 fraises

- 6 feuilles de menthe fraîche

- le jus d’1/2 citron

- 1l d’eau minérale plate ou gazeuse

Laver la menthe et les fraises.

Couper les fraises en quartiers ou en lamelles.

Mettre les fraises, la menthe en feuilles et le jus de citron dans l’eau.

Laisser macérer au frais pendant 12 heures.

Régalez-vous d’une eau fraîche et aromatisée sans culpabiliser !

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #gouters

Repost0

Publié le 11 Juin 2015

Crackers « esprit nature » 2

Après mes premiers crackers "Esprit nature" il y a un an, je récidive avec une recette aux graines de chanvre (ou chènevis) et à la poudre de riz grillé. De vrais moments de plaisir à croquer à l'apéritif!

-

Pour environ 50 crackers :

  • 100g de farine de blé
  • 50g de farine de seigle
  • 20g de poudre de riz grillé (épiceries asiatiques)
  • 10g de graines de chanvre (boutiques bio)
  • 60ml d’eau
  • 1 CS d’huile d’olive (pour moi, l'Olivière de mon partenaire Huile des Orgues)
  • 1 CC de sel fin
Crackers « esprit nature » 2

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger les farines avec la poudre de riz grillé, les graines de chanvre et le sel.

Ajouter l’huile d’olive puis l’eau.

Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Etaler le plus finement possible à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Détailler en morceaux (à la main comme je l’ai fait, ou à l’emporte-pièce).

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 12-15 minutes (les crackers doivent être dorés).

Laisser refroidir sur la plaque puis conserver dans une boîte hermétique.

Déguster ainsi ou accompagné d’une tartinade.

Crackers « esprit nature » 2

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #amuse-bouches

Repost0

Publié le 8 Juin 2015

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

En 3 ans, d’où est parti le blog Perrine cuisine et où en est-il aujourd’hui ? Petite rétrospective avant de vous livrer le concept du concours

A la mi-juin 2012, l’aventure démarrait. Aucune autre prétention ni autre envie que celle d’archiver mes recettes inventées, et les partager avec mes proches. Aucune expérience de la blogosphère, de son fonctionnement (car oui, je suis bien certaine qu’il y a des codes, des non-dits qu’on découvre au fil du temps et auquel on se conforme, en en prenant conscience ou moins^^). Vierge de toute réflexion sur la quantité de visites, le nombre d’articles à publier pour être vue. Aussi totalement inexperte dans l’art de la photographie, et encore moins la photographie culinaire. Et également novice en cuisine, dépourvue de toute technique ! On partait de loin pour un blog culinaire…

Vous voulez rigoler ? Jetez un coup d’œil à l’un de mes premiers articles publiés : le Vacherin choco-framboise, le Trianon, les Profiteroles chocolat-confiture de lait

Et la première recette qui m’a fait prendre conscience du fait que je voulais me souvenir de ce que je faisais, étant habituée (c’est de famille^^) à mélanger les ingrédients sans les mesurer, et donc à être dans l’incapacité totale de refaire une recette appréciée la première fois: le Pain de brocolis et tofu aux herbes.

ça y est, j’ai ressorti les « photos dossier » du fin fond de mon blog ! Et oui, personne n’est venu les voir (j’ai eu mes premières visites 2 mois plus tard !), mais elles existent ! Je n’en suis pas spécialement fière, mais je n’en ai pas honte non plus, il faut un début à tout, ce sont ici mes premiers pas dans les mondes de la cuisine et des blogs…

Le chemin parcouru en 3 ans ? C’est à vous d’en juger. Du côté cuisine, j’ai appris à me connaître, à connaître mes envies et les valeurs auxquelles je suis attachée. Mon blog est petit à petit passé d’un répertoire de recettes que j’avais appréciées réaliser à une vitrine de ma personnalité. Les premiers partenaires sont venus à moi (vous souvenez-vous de Beautiful Beez, une recette par mois avec du miel ? Puis L’Epicurien, l’une de mes plus belles rencontres grâce à mon blog, nous allons y revenir très vite !), des produits vrais, sains, pleins de goût, et qui respirent la nature. En août 2014, un ami créait pour moi le logo qui me représente aujourd’hui. J’ai compris que ce qui compte pour moi, c’est de cuisiner sain, avec des produits de saison, du marché, authentiques, locaux, artisanaux. Tout en gardant (et c’est bien présent depuis le début !) le côté gourmand de mes recettes. Un bec sucré, je l’ai toujours été, mais je ne m’en contente pas, il faut bien manger parfois autre chose que des desserts !^^ Les légumes, j’ai toujours adoré, on les retrouve. La viande moins. Le gras et les boîtes, ça non. Le plus important, c’est que je ne me suis jamais forcée, et que la cuisine présente sur mon blog est toujours une cuisine qui me ressemble.

Et vous là-dedans ?! Bien souvent, on commence par VOUS pour fêter un anniversaire de blog. Pour moi, c’était important de montrer la démarche dans laquelle j’ai évolué. Et VOUS, c’est ma grande surprise ! Une donnée à laquelle je ne m’étais pas préparée, le plaisir d’être lue, de lire vos commentaires, de savoir que mes recettes vivent grâce à l’utilisation que vous en faites ou l’enthousiasme que vous mettez en les voyant. Sans vous (et là je deviens conventionnelle^^), ce blog ne serait rien, et c’est pour cela que j’ai envie de vous dire à tous un énorme MERCI de me suivre. Certaines me suivent et me soutiennent depuis les débuts (je pense notamment à Sotis, à qui j’ai énormément demandé conseil, non pas en cuisine, mais en langage informatique, quand j’étais perdue dans la mise en page de mon blog !), d’autres sont arrivés en chemin mais vous faites tous maintenant partie de mon univers, de mon plaisir de me lever le matin pour écrire un nouvel article et le partager. Sans compter ces visites mystères dont j’apprends l’existence par détour de chemin, ou parfois dont je ne détecte pas l’existence, mais pour qui j’écris aussi avec joie.

Jamais de contrainte, c’est ce que je m’impose. J’ai moins le temps, vous aurez un article par semaine, voire toutes les 2 semaines, j’ai plus de temps et/ou d’envie, vous aurez jusqu’à 3 articles par semaine. L’objectif plaisir, celui de rester moi-même car il existe une vie à côté du blog, c’est ce que j’ai à cœur de préserver. A vous de me dire, comment vivez-vous cela de votre côté ?!

Et puisque finalement, quoi que je fasse, c’est vous qui êtes là pour co-animer mon blog et que je vous en suis tellement reconnaissante, j’ai proposé à mon partenaire L’Epicurien de s’associer à moi pour lancer un concours avec de jolis lots à gagner. Un concours auquel, j’espère, vous aurez plaisir à participer !

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

Le principe du concours :

Comme nous partageons tous cette passion pour la cuisine, je vous propose de mettre la main à la pâte et de me concocter une recette qui vous ressemble (une nouvelle et non un article remonté pour les bloggeuses !) sur le thème « CUISINEZ A LA CONFITURE », un thème qui coule de source vues les spécialités de mon partenaire! Une cuisine à base de confiture, préparation de fruits frais avec du sucre pour assurer leur conservation, peut tout aussi bien aboutir à une recette sucrée ou salée, selon vos goûts ! Pour vous donner plus de marge de manœuvre, les pâtes à tartiner sont également acceptées ! Vous avez jusqu’au 15 juillet pour participer (un beau cadeau pour moi, c’est le jour de mes 26 ans ! =)).

Pour les bloggeurs et bloggeuses : laissez-moi le lien vers votre recette en commentaire sous cet article (une nouvelle recette pour le plaisir de cuisiner =)). Il devra contenir, en plus du déroulé de la recette, l’image du concours et le lien vers cette page, pour permettre au plus grand nombre de participer.

Pour les non bloggeurs : envoyez-moi votre recette avec une photo en PJ à perrinecuisine@sfr.fr Une condition : avoir une adresse postale en France.

Les « plus » : visiter la page Facebook de L’Epicurien, confitures et gourmandises (si vous voulez recevoir les actus, pensez à liker la page et cliquer sur « recevoir les notifications », vous y trouverez des recettes, des info inédites sur la compo des produits, des jeux concours, des relais d’articles de presse,…). Et pour celles et ceux qui voudraient être informés en un coup d’œil de mes nouvelles recettes : la page Perrine cuisine, ou la newsletter.
-

Qu’est-ce qu’on gagne ?

Des produits L’Epicurien, pardi !

L’Epicurien, c’est une marque de confitures artisanales, de tartinables, de préparations salées à cuisiner et de confits pour fromages. Ce sont ainsi 3 gammes (sucrée, salée, fromagère) qui existent et se développent, avec chaque année des produits plus innovants, inédits et originaux, qui viennent émoustiller vos papilles et perturber votre palais dans ses connaissances traditionnelles. Je pense à un Tartare de Fenouil au Citron Confit pour accompagner les poissons, à un Confit d’Olives Noires, Miel et Fleurs de Thym pour agrémenter vos fromages de chèvre, Pérail et Pélardon, à la gourmandise Coco Passion pour sublimer tous vos desserts, goûters et petits déjeuners… Pour les recettes présentes sur mon blog, vous retrouvez Le Mille-feuille croustillant au Duo Aubergines et Poivrons (recette créée pour le lancement du site internet de L’Epicurien, nous pourrons fêter les 1 ans cet été !), la Tartelette Fondante Praliné Chocolat, un Pain d’Aubergines au Caviar d’aubergines suite à mon travail avec l’Epicurien au SIAL l’automne dernier, et beaucoup d’autres recettes avec les confitures de Kumquat, Châtaigne aux Noix, Pétales de Roses, Coco Passion, la Crème de Gingembre, etc… Vous les retrouvez toutes ICI.
​-

Et votre lot, dans tout ça ?
Les 3 gagnants se verront remettre un joli assortiment de produits parmi ces 3 gammes.
-

Qui est le jury ?

Je vous parle d’une collaboration, nous sommes allés très loin dans cette idée puisque le jury sera composé de salariés de L’Epicurien très pointus sur la connaissance de leurs produits et passionnés de cuisine ! Bien entendu, je participerai aussi à la sélection des recettes…
-

Comment définir les gagnants ?

La sélection des gagnants se fera en 2 temps : Il y aura d’abord une présélection (une recette par membre du jury), puis je réaliserai ces recettes et le jury les goûtera, séance à l’issue de laquelle chaque membre votera pour celle qu’il aura la plus appréciée (en partant du principe bien sûr que j'ai fidèlement suivi la recette à la lettre !).
-

En termes de délais, je publierai la pré-sélection des recettes qui seront réalisées le samedi 18 juillet 2015, et je vous dévoilerai les recettes gagnantes dans le courant de la semaine suivante, au plus tard le 25 juillet !

-

Nous avons beaucoup de plaisir à organiser ce concours, j’espère que vous en trouverez aussi à participer, et que vous serez nombreux à le faire !

Pour vous inspirer, je vous proposerai 1 à 2 recettes par semaine sur le thème du concours. On commence aujourd’hui par un Financier crémeux aux Pétales de Roses…

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

Pour 6 petits gâteaux :

Pour les financiers (inspirés de la recette du livre de Leçons de cuisine de l’Ecole Ritz Escoffier, une valeur sûre !) :

- 1 blanc d’œuf

- 40g de sucre blanc semoule

- 25g de beurre

- 25g de poudre d’amandes

.

Pour le crémeux à la rose :

- 10cl de crème fraîche liquide

- 2 CC bien pleines de confiture de roses (pour moi, les Pétales de Roses L’Epicurien) + pour la décoration

- 1g d’agar-agar

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

Préparer les financiers :

Préchauffer le four à 190°.

Faire fondre le beurre dans une casserole à fond épais et laisser doucement chauffer jusqu’à ce qu’il brunisse légèrement, d’une belle couleur noisette.

Mélanger les ingrédients secs, puis ajouter le blanc d’œuf et le beurre tiédi.

Verser dans des petits moules ronds de la taille de bouchées et enfourner pour 15 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir.

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

Préparer le crémeux à la rose :

Incorporer l’agar-agar dans la crème.

Ajouter la préparation aux pétales de roses.

Placer sur feu moyen et fouetter pour homogénéiser le tout.

Maintenir l’ébullition pendant 2 minutes tout en fouettant.

Répartir dans des moules en demi-sphère (type moules à pop-cakes), laisser refroidir puis placer au frais quelques heures.

Concours 3 ans du blog – partenariat L’Epicurien, et Financiers crémeux à la rose

Pour le montage :

Couper la jolie tête bombée des financiers et la remplacer par le dôme crémeux à la rose.

Déposer un peu de préparation aux pétales de roses sur chaque bouchée pour décorer.

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #gouters, #concours

Repost0

Publié le 4 Juin 2015

Soupe à la courgette et aux fanes de chou-rave, fleurs de ciboulette et tartine de pain de campagne aux tiges d’oignons nouveaux, mozzarella et huile d’olive

Un loooong titre qui dit tout!

Une soupe pas comme les autres, pleine de tout ce qu'on laisse de côté et que le jardin nous donne pourtant de si bon. L'idéal pour faire le plein de verdure, surprendre, et régaler!

Chez nous cette année, tout pousse en jardinière puisque nous n'avons plus de jardin... Un chou-rave violet (je ne connaissais pas cette variété!) acheté à un petit producteur alsacien, trois oignons nouveaux nés d'un vieil oignon germé que mon Homme a eu la bonne idée de mettre en terre! La ciboulette, qui nous accompagne dans tous nos jardins et jardinières depuis presque 6 ans, infatigable, tout comme le thym (le persil, la menthe et le basilic ont déclaré forfait entre temps)!

Des légumes accompagnés de très bons produits:

- la mozzarella d'origine protégée Bufala di Campana (j'ai appris dans un article du Monde la semaine dernière que la plupart des productions de mozzarella sont dominées par la mafia et qu'elle n'est pas fabriquée à partir de lait de bufflonne comme il est de tradition, mais de lait de vache congelé, voire de lait en poudre!).

- l'excellente huile Traditions de mon partenaire Huile des Orgues, avec des notes vertes et fraîches qui se prêtent particulièrement à cette tartine!

Soupe à la courgette et aux fanes de chou-rave, fleurs de ciboulette et tartine de pain de campagne aux tiges d’oignons nouveaux, mozzarella et huile d’olive

Pour 2 personnes :

Pour la soupe :

- 2 courgettes moyennes

- Les fanes d’un chou-rave (violet pour moi)

- 2 fleurs de ciboulette

- Sel aux algues (ou aux herbes)

- Poivre

.

Pour la tartine :

- 2 tranches de pain de campagne

- Les tiges de 2 oignons nouveaux

- 2 tranches de mozzarella di Bufala Campana

- Huile d’olive Traditions Huile des Orgues

- Sel, poivre

Soupe à la courgette et aux fanes de chou-rave, fleurs de ciboulette et tartine de pain de campagne aux tiges d’oignons nouveaux, mozzarella et huile d’olive

Préparer la soupe :

Laver les feuilles de chou-rave et les ciseler grossièrement.

Laver les courgettes, les éplucher si elles sont traitées, et les couper en morceaux.

Faire cuire ces légumes pendant 30 minutes dans un volume d’eau bouillante salée (sel aux algues) à hauteur.

Mixer, rectifier l’assaisonnement (sel et poivre) et réserver au chaud.

Laver les fleurs de ciboulette, les « effeuiller » et réserver dans une assiette.

Soupe à la courgette et aux fanes de chou-rave, fleurs de ciboulette et tartine de pain de campagne aux tiges d’oignons nouveaux, mozzarella et huile d’olive

Préparer la tartine de pain de campagne :

Laver les tiges d’oignons nouveaux et les couper en tronçons d’1-2 cm de longueur.

Faire suer dans une poêle bien chaude légèrement huilée pendant une 10aine de minutes en remuant. Saler et poivrer.

Faire toaster le pain, au grille-pain ou au four.

Répartir les tranches de mozzarella sur le pain encore chaud.

Déposer la poêlée de tiges d’oignons nouveaux sur la mozzarella et arroser d’un filet d’huile d’olive.

-

Verser la soupe dans les bols, parsemer de feuilles de ciboulette et accompagner de la tartine de pain de campagne garnie.

Soupe à la courgette et aux fanes de chou-rave, fleurs de ciboulette et tartine de pain de campagne aux tiges d’oignons nouveaux, mozzarella et huile d’olive

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #soupes

Repost0