Goulasch

Publié le 1 Octobre 2014

Goulasch

Ma première participation à la Bataille Food, initiée par Jenna du blog Le bistro de Jenna! Et aussi tout bonnement ma première participation à un défi culinaire de ce genre, j'ai toujours trouvé trop contraignant de s'inscrire à l'avance pour publier une recette à un moment bien précis... sans être sûre d'avoir le temps de cuisiner et publier. Pourtant, ces jeux sont si drôles et motivants! Et puis cette fois, suite à la session de Nathy du blog Kalou and Cook, sur le thème « Voyage épicé… C », c'est Lucie du blog un week-end une recette by Lucie qui remporte le droit d'organiser la bataille suivante, avec à peine 6 mois de blog'expérience, bravo Lucie! Et puisque c'est Lucie, et que son thème m'a amusée et inspirée:

​Souvenirs, souvenirs, retour vers le passé avec une recette de notre enfance! 

J'ai décidé de me lancer dans l'expérience!

Goulasch

Je ne sais pas bien pourquoi, mais à la lecture du thème et de ses exigences (cuisiner avec de la crème et des herbes), je n'ai pas du tout pensé à une douceur sucrée de l'enfance, mais à ce plat que ma maman accompagnait de crème fraîche, et que j'adorais! Je ne lui ai pas demandé sa recette mais ai été piocher dans son livre de recettes fétiches, qui est devenu le mien: Je sais cuisiner de Ginette Mathiot aux éditions Albin Michel, que j'appellerais l'Indispensable! Pas de crème fraîche ni d'herbes chez Ginette, et ma maman ne servait pas le goulasch avec des pommes de terre, mais du riz, mais j'avais envie de pommes de terre, alors hop, c'était décidé avec un mix de toutes les influences, comme d'habitude!

La mini-peluche sur la photo? Non pas le doudou de mon enfance, mais une mini-nounours qui trône sur mes pots d'épices dans ma cuisine depuis au moins 3 ans. Allez me demander pourquoi... Je n'ai pas la réponse, mais je l'adore, alors la voici qui trônera à côté de mon goulasch au goût des déjeuners du dimanche de mon enfance!

Merci Lucie de m'avoir ravivé dans ma mémoire ces bons moments! ^^

Goulasch

Pour 4 personnes :

  • 500-600g de bœuf morceaux
  • 2 gros oignons (200-250g)
  • 2 tomates fraîches
  • 6 pommes de terre
  • 1l d’eau
  • Thym (quelques branches)
  • Laurier (quelques feuilles)
  • Crème fraîche (selon goût)
  • Paprika (environ 3 CS)
  • Sel

Eplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans une cocotte préalablement huilée.

Ajouter le bœuf coupé en cubes et faire dorer quelques instants en retournant sur toutes les faces.

Ajouter l’eau, les branches de thym et les feuilles de laurier. Saler.

Couvrir et laisser cuire une heure.

Pendant ce temps, laver les pommes de terre.

Les plonger dans une casserole d’eau froide et les faire cuire 30 minutes après ébullition. Les sortir de l’eau, les éplucher, les couper en gros morceaux et réserver.

Laver les tomates et les couper en dés.

Lorsque la viande a cuit une heure, ajouter les tomates et pommes de terre et poursuivre la cuisson 15 minutes.

Couper le feu, ajouter le paprika, bien mélanger et servir aussitôt, accompagné de crème fraîche.

Selon une amie hongroise, il faut toujours ajouter le paprika après cuisson et non pas avant comme nous en avons souvent l’habitude. Le paprika cuit donne un goût amer aux aliments alors que toute sa saveur est préservée s’il est ajouté après cuisson. Il donne alors toute sa force au plat.

Rédigé par Perrine

Publié dans #Plats complets

Repost 0
Commenter cet article

ISCA 29/10/2014 23:06

J'aime beaucoup le goulash, c'est délicieux et ça me rappelle toujours de merveilleux souvenirs à Budapest. Alors merci pour la séquence émotion.

gingembre & chocolat 29/10/2014 18:39

j'aime beaucoup le goulash et ta version me plaît bien hummmmmm !!!!!
laurence

lydie 06/10/2014 07:00

Une participation très appétissante ! Bises

123Cuisinez ! 02/10/2014 09:46

Jolie recette pour la Bataille Food !! Elle donne vraiment envie ;)
Bises,
Les filles de 1-2-3... Cuisinez !

Perrine 05/10/2014 08:50

Merci!! A bientôt!

virginie moreau 02/10/2014 09:29

Un plat qui aurait du succès chez moi !!!!!!!!

Perrine 05/10/2014 08:49

Que des bonnes choses dedans, ce serait dommage de s'en priver! Bon dimanche!